Le cirque Muller change… mais de nom seulement. Pour les animaux, c’est le statu quo !

Le cirque Muller change… mais de nom seulement. Pour les animaux, c’est le statu quo !

Cirques
11.01.2023
Toutes les actualités

Le cirque Muller se rebaptise « Cirque Zavatta », mais poursuit l’exploitation de Jumbo et de ses compagnons, la violence et les installations illégales.

Le cirque Muller affiche un nouveau nom et se présente désormais comme le « Cirque Zavatta » ! Un coup de peinture sur leur devanture ne suffira pas à faire oublier ni la détention, ni l’exploitation des animaux. Nous continuerons à nous battre pour libérer Jumbo et ses compagnons, jusqu’à ce qu’ils rejoignent un sanctuaire.

Mise à jour au 13 janvier

Ajout des messages vocaux laissés par Franck Muller sur notre page Facebook

Lorsque le cirque Muller accumule un peu trop de mauvaise publicité, plutôt que de se renouveler et s’adonner par exemple à une activité sans exploiter ni dresser des animaux, il change de nom ! C’est ce que nous avons constaté il y a quelques jours, quand les autocollants recouvrant les camions des circassiens se sont comme par magie parés des mots « Cirque Zavatta ». Une façon bien pratique de brouiller les pistes pour cette famille qui cumule les plaintes au pénal à son encontre, entre installations illégales, provocations, violences sur les militants et menaces de mort, en plus d’être une récidiviste de la souffrance animale. Qui pourrait être dupe ?!

Comment oublier Jumbo, dont l’existence se résume à croupir dans un camion-cage ou une cuvette, seul, depuis plus de trente ans ? Comment oublier, aussi, l’enfermement à longueur de journée des singes et des tigres, qui n’échappent à l’ennui que pour donner des spectacles humiliants ?

Le cirque Muller n’est plus le bienvenu et il le sait. Aucun changement de nom ni aucun sticker ne nous fera baisser les bras et renoncer à notre combat pour les animaux exploités. Leur enfer doit prendre fin !

Suite à la publication de cet article, Franck Muller nous a laissé deux messages vocaux sur la page Facebook de l’association, les voici :

Partarger l'article