le vendredi 09 juin 2017 | 30

Yulin 2017, pas de trêve !

Le prochain festival de Yulin en Chine devrait interdire temporairement la vente de viande de chien ! Une première depuis l’existence de massacre tuant chaque année au minimum 10000 chiens. La mobilisation de One Voice et des défenseurs de la cause animale a payé. Ne relâchons pas notre vigilance !

Hr blog

Edit du 21 juin. Nous venons d'apprendre que cet atroce "festival" a bien lieu et ce, malgré l'interdiction de la municipalité faite aux commerçants de vendre de la viande de chiens. Avec notre partenaire ACTAsia sur le terrain, nous allons vérifier si les autorités procèdent bien aux contrôles annoncés et si les vendeurs de viande sont bien condamnés aux amendes prévues en cas de non respect de cette interdiction.

Bonne nouvelle ! Le tristement célèbre «Yuling Dog Meat Festival», en Chine, devrait faire couler moins de sang cette année. La vente de viande de chien pourrait, selon nos sources, se voir interdire par les autorités municipales à partir du 15 juin prochain jusqu'à la date de l'évènement le 21 juin. Il est rapporté qu'en cas d'infraction, les restaurants, vendeurs de rues et commerçants encourront une amende susceptible d'atteindre 100 000 yuans (soit environ 14 500 $ US) et/ou une arrestation pour violation.

One Voice se réjouit de ce premier pas dans la bonne direction ! Souvenez-vous, l'année dernière , nous demandions votre mobilisation pour dénoncer cette gigantesque tuerie à ciel ouvert, responsable de la mort d'au moins 10 000 chiens tous les ans dans d'atroces souffrances. La pétition que nous avions remise à l'ambassadeur de Chine en France a porté ses fruits ! La mobilisation a été internationale et les médias se sont emparés du sujet ! Ainsi, les autorités locales ont commencé à mesurer l'ampleur du scandale et tenté de calmer la colère internationale par cette avancée positive…

Pour autant, One Voice demeure vigilante. L'interdiction officielle de la vente de viande de chien ne sera que temporaire. En outre, nous craignons que des assassinats continuent d'être perpétués, à l'abri des regards cette fois, dans les arrière-cours, et simplement en dehors de la ville de Yulin où le commerce restera légal. Notre travail vise donc à initier un changement des pratiques en profondeur. A travers le programme «Caring for Life» («Prendre soin de la vie»), notre partenaire ACTAsia s'efforce justement de sensibiliser la population sur le terrain, notamment les plus jeunes, afin de faire évoluer les mentalités pour jeter les bases d'une vie plus compatissante vis-à-vis de tous les êtres, quels qu'ils soient.

Cette approche nous paraît bien plus efficace que les pseudo tentatives de sauvetage et leurs dérives. On assiste en effet, depuis quelque temps, à l'explosion d'un nouveau marché : pour satisfaire les associations qui veulent «sauver» des chiens, on leur vend ceux qui sont malades et seraient boudés par les consommateurs… Ce juteux «business» est né suite à la démarche d'un certain Marc Ching, en 2016. Cet entrepreneur a fait grand bruit en lançant un appel à la générosité publique, officiellement pour financer l'achat de 1000 chiens et les placer dans des foyers occidentaux. L'opération s'est avérée une sombre escroquerie. Une enquête de l'hebdomadaire britannique Mail on Sunday a révélé, quelques mois plus tard, que près des deux tiers des soi-disant « rescapés » étaient finalement morts, entassés dans des cages et abandonnés à leur sort.

Seules l'action des acteurs locaux et l'éducation des esprits ont des chances d'entraîner un changement social durable vis-à-vis des animaux. La conscientisation prend du temps. De nombreux Chinois sont toujours convaincus que les chiens ne valent pas mieux que des «objets en mouvement». One Voice n'est donc pas prête de rabattre ses manches et continue le combat !

Hr blog

Dans la thématique

Retour sur notre rassemblement contre le terrible sort résérvé aux lévriers anglais
Scandale international autour des lévriers

Commentaires 30

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Laurencia | jeudi 22 juin 2017

Hier j'ai reçu un message d'association pour annoncer l'ouverture du festival en Chine de la viande de chiens et chats malheureusement les conditions de mise à mort sont inqualifiables j'aimerais bien qui il ait des réclamations aux chaînes de télévision de diffuser des reportages sur ce sujet pour sensibiliser l'opinion publique et qu'il y ait une plus grande mobilisation.....

Vegan AR | lundi 19 juin 2017

Pourquoi êtes-vous insultant pour Marc Ching et le Centre d'espoir et de bien-être animal? Bien sûr, certains des chiens sont morts, avez-vous vu les conditions dans lesquelles ils sont conservés? Vous et Humane Soc ont répandu l'histoire que cette année, ce sera bien, il y a une interdiction. Eh bien non, il n'y a pas d'interdiction. Il y a un prétexte à une interdiction, les gens officiels se lèvent autour de la zone qui semblent décent, mais le meurtre se produit comme précédemment. Marc Ching plus les groupes d'animaux qui sont avec lui, y a-t-il maintenant. Chaque vie qu'il sauve est précieuse, celles qui meurent, meurent en paix, ne sont pas déchirées et brûlées en vie. Il passe le reste de l'année à faire campagne et à faire du lobbying pour que ce festival et d'autres festivals semblables s'arrêtent. Puis, quand Yulin commence, il est là sur le sol, enlevant les quelques chanceux de la mort alors qu'il attend la direction officielle et les pétitions pour rattraper son retard. N'as-tu pas détourner les gens contre quelqu'un qui risque la vie et la sécurité chaque année?
Https://www.facebook.com/animalhopeandwellness
Regarde et juge par vous-même.

Vegan AR | lundi 19 juin 2017

Why are you being to insulting to Marc Ching and the Animal Hope and Wellness Centre? Of course some of the dogs died, have you seen the conditions they are kept in? You and the Humane Soc have spread the story that this year that it will be fine, there is a ban. Well no, there isnt a ban. There is a pretense of a ban, official people standing around making the area look decent, but the killing is happening as before. Marc Ching plus the animal groups that are with him, are there NOW. Each life he saves is precious, the ones that die, die in peace, not ripped apart and burned alive. He spends the rest of the year campaigning and lobbying to get this and other similar festivals stopped. Then when Yulin starts, he is there on the ground, plucking the lucky few from death whilst he waits for officialdom and the petitions to catch up. Dont you dare turn people against someone who risks life and safety each year. Plus unlike a lot of speciest animal welfarists, Marc is vegan.
https://www.facebook.com/animalhopeandwellness
Look and judge for yourselves people.

Valentine | dimanche 18 juin 2017

Le festival a bien lieu à notre plus grand desespoir. Il y a eu beaucoup de fausses annonces qui ont été faites pour éviter des manifestations d'activistes et des réactions sur les réseaux sociaux.

Depuis le 15 juin quelques 2000 chiens ont été abattus et des camions les transportent entassés à mort jusqu'à 400 chiens par camion. C'est juste atroce de lire les post de Marc Ching sur Facebook qui est sur place depuis la semaine passée pour tenter de faire arrêter les camions par la police et de faire libérer les chiens domestiques qui ont une puce et qui ont été volés dans la rue à leur maître. merci de signer et
Partager toutes les pétitions sur l'arrêt de Yulin.

ONE VOICE | lundi 19 juin 2017

les vendeurs de chiens continuent à vendre le même nombre de chiens pour leur viande et ils continuent à en vendre en plus aux imposteurs qui se font passer pour des protecteurs des animaux, et qui laissent mourir des chiens dans des conditions atroces. Nous n'avons rien à ajouter à ce débat.