le vendredi 01 septembre 2023 | 6

Camarney : 30 000 macaques pour les laboratoires d’expérimentation animale

Camarney : 30 000 macaques pour les laboratoires d’expérimentation animale

Mis à jour le 22 novembre 2023

Depuis plus de vingt ans, notre partenaire Abolición Vivisección lutte contre le centre espagnol Camarney de la société Noveprim – qui capture et élève les macaques de l’île Maurice. D’après un nouveau rapport de l’association, avec plus de 30 000 macaques crabiers commercialisés depuis 2005, Camarney est le plus grand importateur de primates en Europe.

Hr blog

Le combat de notre partenaire Abolición Vivisección en Espagne ressemble beaucoup à celui que nous avons mené en France contre les élevages de chiens et les importations de primates depuis des années, et son rapport fait état de problèmes que nous connaissons bien.

Ainsi, la création de Camarney a été largement débattue entre 1999 et 2005, la légalité de l’autorisation délivrée par le maire de la ville ayant même été remise en question. Une situation qui rappelle notre opposition à l’installation du géant états-unien Marshall à Montbeugny à la même époque. Mais contrairement à nous, les associations espagnoles n’ont pas obtenu gain de cause.

Large medium small thumb f70bf840

Camarney, le plus grand centre de distribution et d'expérimentation de primates d'Europe

Un réseau aux pratiques douteuses

Jusqu’à récemment, la plupart des animaux vendus par le centre espagnol étaient importés depuis l’Île Maurice. Mais ces dernières années, il a diversifié ses sources en se tournant vers le Vietnam, où les macaques crabiers sont menacés de disparition. Il s’y fournit notamment chez Nafovanny, suspectée de captures illégales et en lien direct avec Vanny Bio-Research au Cambodge, qui fait l’objet d’une enquête pour trafic illégal.

La société cambodgienne, dont One Voice dénonçait déjà en 2008 les captures et l’exportation d’animaux, aurait falsifié des documents d’exportation de primates dans le but de faire croire que des singes capturés avaient été élevés en captivité. Une possibilité franchement inquiétante quand on sait que Camarney vend des primates partout en Europe - et en particulier en France.

Des infractions jamais sanctionnées

Le rapport d’Abolición Vivisección dénonce également le manque d’inspections malgré la présence de non-conformités répétées au fil des années. Parmi les problèmes constatés, on retrouve les grands classiques que l’on connait bien en France : le personnel n’est pas suffisamment formé et le comité d’éthique est un condensé de conflits d’intérêt.

Pour ce qui est des macaques, l’entreprise ne fait pas mieux. Outre le fait que leur comptage est approximatif, leur suivi vétérinaire n’est pas tracé et les causes de leur mort ne sont indiquées nulle part. Pire : les cages sont mal sécurisées, la température et l’hygrométrie des salles ne répondent pas aux normes réglementaires, et des primates vendus comme « exempts de pathogènes spécifiques » sont en fait régulièrement exposés à ces pathogènes – ce qui a pour effet de fausser les résultats des expériences qui les utilisent…

Vous pouvez aider ces singes

Pour encourager le gouvernement catalan et la ville de Camarles à mettre un terme à ces pratiques honteuses, nous vous encourageons à leur écrire.

Vous pouvez envoyer un courriel courtois à conselleria.accioclimatica@gencat.cat et ajuntament@camarles.cat, sur le modèle suivant :

Madame, Monsieur,

J’ai pris connaissance des activités de l’entreprise Camarney grâce aux associations One Voice et Abolición Vivisección.

Cela me choque profondément d’apprendre qu’un tel établissement, malgré des infractions répétées, n’est pas inspecté chaque année ni sanctionné comme le demande la réglementation européenne. Je m’inquiète également de ses accointances avec des sociétés vietnamiennes et cambodgiennes suspectées de captures et de trafic illégal de macaques en danger d’extinction, qui peuvent ensuite être vendus par Camarney aux laboratoires européens, notamment dans mon pays.

L’expérimentation animale est vouée à disparaitre grâce au développement de méthodes de recherche sans animaux (tout aussi fiables, voire plus encore), qui se multiplient ces dernières années. Il est du devoir des autorités publiques de faciliter cette transition. Je me joins donc aux associations pour vous demander la fermeture du centre Camarney.

Vous remerciant par avance de votre intérêt, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations les plus sincères.

Vous pouvez également partager ces messages sur Twitter/X :

Avec @onevoiceanimal et @StopCamarles, j’appelle @gencat et @ajcamarles à mettre fin à l’impunité de Camarney et à stopper le commerce de primates pour l’#ExpérimentationAnimale. Privilégions le développement des alternatives sans animaux! https://one-voice.fr/fr/blog/camarney-30-000-macaques-pour-les-laboratoires-dexperimentation-animale.html

Camarney ne respecte pas la loi et travaille avec des entreprises suspectées de trafic illégal de macaques capturés dans la nature. @gencat, @ajcamarles, je demande la fermeture de Camarney. Stop à l'#ExpérimentationAnimale! @onevoiceanimal @StopCamarles https://one-voice.fr/fr/blog/camarney-30-000-macaques-pour-les-laboratoires-dexperimentation-animale.html

Nicolas Marty
Hr blog

Dans la thématique

One Voice porte plainte pour diffamation contre le Gircor, lobby de l’expérimentation animale One Voice demande à la France d’encourager les méthodes alternatives à l’expérimentation animale dans l’UE

Commentaires 6

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Rochelle 17 | dimanche 17 septembre 2023

Arrêtez vos expériences cruelles

Alexandrine | mercredi 13 septembre 2023

Stop à cette abominable vie, laissez-les en paix !!!!!

Sarah | mardi 12 septembre 2023

Aider

Marco | vendredi 08 septembre 2023

L'île Maurice et Rodrigues ont le droit de vivre sans tueurs!