Nosey, l'éléphante enfin libre du cirque

Nosey, l'éléphante enfin libre du cirque

Cirques
10.02.2018
Toutes les actualités

Victoire : Nosey, l’éléphante d’Afrique captive dans un cirque est enfin en sécurité ! Le combat de plusieurs associations et ce durant 14 ans a payé.

Le jugement final est tombé mercredi 23 janvier 2018, après des décennies d’exploitation par un cirque, Nosey, l’éléphante d’Afrique de 35 ans, pour laquelle plusieurs associations de défense des animaux se mobilisent depuis 2004 est enfin en sécurité.

Début novembre, un juge de l’Alabama avait décidé de confier Nosey à The Elephant Sanctuary in Tennessee, le plus grand sanctuaire des Etats-Unis pour les éléphants. C’est donc désormais officiel, Nosey va pouvoir y rester, enfin libre de se mouvoir comme elle l’entend, de se reposer, à son rythme, selon ses choix, en compagnie d’autres éléphants, et dans un espace naturel très vaste.

Ses anciens propriétaires, eux, sont accusés de cruauté et de négligence. Ils viennent tout juste de faire appel du jugement qui les a condamnés.

Le combat pour Nosey aura été de longue haleine, 14 ans! Pourtant, les éléments de preuve ne manquaient pas : malnutrition, déshydratation, stéréotypie, infections cutanées, arthrose,… Nosey était également étroitement enchainée et forcée de se tenir debout dans ses propres déchets corporels, source potentielle d’infections graves.  

Les conditions de vie épouvantables subies par Nosey ne sont pas sans rappeler ce que nous dénonçons pour Maya. « La chaine aux pieds entraînant des douleurs aux pattes par entravement, ne pouvant marcher, et obligée de rester sur place dans ses déjections, les pattes antérieures positionnées sous son corps, le besoin de s’appuyer pour soulager ses pattes, le balancement de type « encensement… Sa tête et son corps émaciés, un accès à l’eau laissant à désirer, un camion sans lumière… »

Pétitions, rassemblements, plaintes, rapports, photos, vidéos, recherche de personnalités pour plaider sa cause auprès des élus, tweets de campagne pour elle… tout aura été fait pour Nosey, comme nous le faisons pour Maya, et comme nous le faisons aussi pour Jumbo, Lechmee, Mina, Kamala, et pour tous les autres animaux exhibés, transportés, exploités, stressés par cette manière de vivre qui leur est imposée et ne convient en rien à leur bien-être, et aux besoins de leurs espèces.

Cette victoire pour Nosey nous rend extrêmement heureux. La voir ainsi libre ne fait que renforcer notre détermination pour que les animaux détenus dans les cirques en France soient relâchés en sanctuaires, et qu’ils puissent goûter eux-aussi à la liberté qui leur est due.

Crédit photographique The Elephant Sanctuary in Tennessee, tous droits réservés.

Partarger l'article