Le lien enfin politiquement considéré !

Le lien enfin politiquement considéré !

Animaux familiers
24.05.2016
Toutes les actualités

Grand pas pour le combat contre toutes violences : les députées Francis Hillmeyer et Laurence Abeille ont porté à l’attention du gouvernement la question du Lien.

Merci aux députés Francis Hillmeyer et Laurence Abeille ! Grâce à eux, enfin, la question du Lien soulevée par One Voice est portée à l’attention du gouvernement en France… C’est un premier pas important dans notre combat contre toutes les violences.

Depuis 2007, One Voice porte en France la problématique du
Lien qui existe entre les violences familiales et les violences envers les animaux.

Depuis le début de l’année, plusieurs affaires ont été jugées où celui-ci était flagrant :

  • en février, un homme s’en prenait à sa compagne et jetait Griffin, son chat, par la fenêtre après lui avoir mis le feu. Il a été condamné en appel à de la prison ferme et il lui est
    définitivement interdit de détenir un animal !
  • en mars, était jugé le gardien de la petite chienne Léa, victime de violences sexuelles de la part d’un homme déjà condamné pour pédophilie. Il a écopé d’une peine de prison ferme.
  • en avril, était jugé le bourreau de Mathéo, 4 ans, découpé vivant et jeté aux chiens sur l’île de la Réunion. Il était réputé violent et avait déjà décapité un chien et éventré des cochons. Il a été condamné à perpétuité.
  • en mai, c’est la mère d’un petit garçon de 4 ans qui a été jugée pour délaissement d’enfant et mauvais traitements sur animaux. Son fils, qui appelait au secours, a été retrouvé seul dans un appartement avec les cadavres d’un chien et de deux chats… Elle a été condamnée en première instance à une peine de prison avec
    sursis.

Ces faits divers sont terribles mais ils montrent aussi clairement que la violence est aveugle et s’exerce indépendamment de la victime…

Le 3 mai 2016, Francis Hillmeyer, député du Haut-Rhin, soutenu par Laurence Abeille, députée du Val-de-Marne, a donc fait, sous forme de question parlementaire, la proposition suivante :

De nombreuses études ayant mis en évidence le
Lien existant entre la violence faite aux humains et celle faite aux animaux — un individu qui est violent envers un animal ayant plus de risques d’être violent envers ses semblables —, M. Francis Hillmeyer attire l’attention de M. le garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur les propositions de l’association One Voice qui milite pour que notre droit pénal apporte une réponse identique au regard du fait de violence commis, et ce indépendamment de la qualité des victimes, qu’elles soient humaines ou animales. Aussi, il lui demande quelles suites il entend apporter à leurs propositions de désigner au sein de chaque parquet un procureur dédié aux violences faites sur les êtres sensibles humains et animaux et d’instruire de façon systématique les plaintes pour violences à animaux.

One Voice se réjouit de cette question qui constitue l’amorce d’un grand changement dans notre société. Cette évolution est fondamentale et concerne tous les animaux quelle que soit leur espèce !

Soutenez notre proposition,
signez et partagez la pétition !

Partarger l'article