Des singes exploités en laboratoire atteints de tuberculose ? Nous interpellons les autorités !

Des singes exploités en laboratoire atteints de tuberculose ? Nous interpellons les autorités !

Expérimentation animale
27.05.2024
Toutes les actualités

One Voice demande à l’État de faire toute la lumière sur les cas de tuberculose chez des macaques détenus dans des laboratoires.

Selon les informations collectées par notre collectif international composé d’Abolición Vivisección, Action for Primates, Cheshire Animal Rights Campaigns, Monkey Massacre in Mauritius, One Voice et PeTA, en avril 2023, la France aurait alerté les autorités néerlandaises d’un cas de tuberculose chez un singe importé en Europe via les Pays-Bas. Plusieurs dizaines de macaques auraient, par la suite, été testés positifs… Au-delà des risques que fait peser cette situation sur les humains au plan sanitaire, elle illustre une fois de plus le terrible sort des animaux exploités dans les centres d’expérimentation. Nous demandons formellement aux autorités de faire toute la lumière sur le risque de propagation de la maladie !

En France, combien de macaques contaminés par la tuberculose dans les laboratoires ?

Chaque année, près de 10.000 individus sont expédiés depuis Maurice pour être exploités dans des centres dont ils ne sortiront jamais. De leur capture à leur mort, leur vie est un enfer, comme nous l’avons montré dans le cadre de notre enquête sur les élevages de l’île, qui sont financés en partie avec l’argent public. Fin 2023, un élevage mauricien remportait ainsi un appel d’offres du CNRS pour pas moins de 10 millions d’euros.

Aux conditions de vie désastreuses s’ajoutent les maladies : nous avions alerté l’opinion sur l’épidémie de tuberculoserépandue jusqu’au Michigan (États-Unis) dans les laboratoires Charles River – qui sévissait dans l’élevage mauricien BioCulture Ltd, conduisant à des abattages massifs, jusqu’à 200 par jour. Ces pratiques inhumaines n’ont pas permis d’enrayer la propagation de la bactérie, bien au contraire.

En avril 2023, le gouvernement français envoyait un rapport à la NVWA (Autorité néerlandaise de sécurité des produits alimentaires et de consommation) sur une infection à la tuberculose chez des macaques. Les tests ont ensuite confirmé que c’était le cas de plusieurs dizaines d’entre eux…

Des souffrances pour les singes … et la tuberculose pour les humains ?

Le risque d’un effet domino est important, tant la maladie est contagieuse et peut se transmettre des animaux aux humains. Le tout facilité par des conditions de surpeuplement qui favorisent les contaminations. Nous avons saisi le ministère de l’Agriculture et le ministère de la Recherche pour obtenir toutes les informations sur la situation actuelle de la maladie. Au-delà de ce que subissent les singes dans les laboratoires, il en va de la santé publique !

Alors que plus de 8 Français sur 10 sont favorables au développement d’alternatives à l’expérimentation animale (sondage IPSOS/One Voice, avril 2023), aidez-nous à dire stop à l’importation, au commerce et à l’utilisation des macaques à longue queue dans les laboratoires de France en signant notre pétition !

Partarger l'article