le jeudi 07 décembre 2017 | 93

Téléthon : non aux expériences sur les chiens, oui à l’innovation

Comme tous les ans, le Téléthon va permettre de collecter des millions d’euros pour la recherche sur les maladies rares. Une partie de l'argent collecté va servir à financer des expériences sur les chiens extrêmement douloureuses, sans pour autant se traduire en progrès significatifs nécessaires aux malades. Des travaux innovants doivent être menés.

Hr blog

Dans le secret des laboratoires

Les images diffusées par PETA en 2013, dans un laboratoire dont les expériences sont financées par l’AFM-Téléthon, ont choqué. Un de ses représentants y admet : «C'est sûr que si on leur montre nos chiens myopathes (nda : au public) ça risque de leur faire perdre beaucoup d'argent. Voilà l'argent du Téléthon. Ça sert à faire cette recherche-là.» Car les chiens, chez qui l’on a artificiellement provoqué la maladie, vivent une torture, similaire à celle des humains qui en sont atteints, avec des difficultés à se mouvoir, à respirer et à déglutir.

Une justification aberrante de la cruauté

Le sacrifice des chiens pourrait être un mal nécessaire pour sauver les enfants et adultes malades. Mais ce qu’on fait subir à ces animaux est bien loin d’être justifiable ! Il ne s’agit pas de tuer des chiens pour sauver des enfants, mais de faire perdurer des expériences obsolètes, éloignées des progrès de la science qui sont pourtant, eux, porteurs d’espoir pour tous les malades ! Ainsi, l’association AMP-Téléthon soutient et finance des recherches sur des maladies neuromusculaires et des maladies rares, dont plusieurs ont recours à l’expérimentation animale sans respecter les principes de remplacement, de réduction et de raffinement posés par la Directive européenne sur l’expérimentation animale, transposée en droit français. La fiabilité du modèle animal est en effet largement remise en cause. D’ailleurs, des alternatives n’impliquant pas d’animaux existent déjà s’agissant des recherches sur la maladie de Steinert, la maladie de Pompe, la dystrophie musculaire de Duchenne, la myasthénie auto-immune et la myopathie des ceintures.

L’intervention de One Voice

One Voice a écrit en ce sens à la présidente de l’AMP-Téléthon, en développant ses arguments à la fois juridiques et scientifiques. Additionner les souffrances injustes et inutiles des malades et des chiens ne peut s’apparenter à du progrès. Cette association pourrait financer le développement de tests modernes et éthiques, épargnant les animaux et conformes aux objectifs réglementaires. C’est là qu’est l’urgence pour trouver les solutions qui viendront à bout de ces terribles maladies.

L’enfer est pavé de bonnes intentions

En soutien au Téléthon, certaines initiatives génèrent plus de mal que de bien. Ainsi, cinq communes bretonnes (Plouguenast, Gausson, Langast, Plessala et Saint-Gouéno) se sont associées pour recueillir des fonds. Au programme : battue au chevreuil, battue au renard, et lâchers de ballons. Autrement dit : terreur et pollution grave pour la planète… One Voice s’élève contre ces pratiques et en appelle à une éthique pour la collecte de fonds.

Hr blog

Dans la thématique

Expérimentation : bravo les chiffres, rien ne change !
Mézilles : nouvelle audience et rassemblement pour les chiens

Commentaires 93

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Dilhani | samedi 08 décembre 2018

Arrêtons la les expériences et les tortures sur les animaux !!

Audrey | samedi 08 décembre 2018

Laisser les animaux en paix ils ne nous appartienne pas !!!! Audrey Jeannot

Sandra | jeudi 06 décembre 2018

Stop la barbarie ça suffit ! Laissez les vivre en paix !

Jacotte | jeudi 06 décembre 2018

C est trop cruel ils n ont rien demandé ces pauvres loulous