le samedi 09 novembre 2019 | 7

Dressage de chiens : solidarité de centaines d'éducateurs canins

Pour ces centaines de professionnels, notre enquête sur le ring et les dérives violentes de ce type de dressage sont un soulagement. Ils dénoncent avec nous les "actes odieux décrits et prouvés par (nos) vidéos", nous encourageant même à persévérer dans notre action! Ils s'inscrivent en faux contre ceux qui nous ont attaqués en justice : ces derniers ne les représentent pas. Leur solidarité nous touche en plein cœur et renforce notre détermination pour les chiens martyrisés.

Hr blog

Contrairement à ce que soutient la trentaine de dresseurs qui nous a assignés en justice, ce n'est pas «l'intégralité d'une profession» que nous avons dénoncée. Pour preuve, l'élan de solidarité de trois cent cinquante-sept professionnels (à ce jour) et également de particuliers, qui, portés par notre enquête en immersion ont pu libérer leur parole, eux qui ne s'expriment que rarement en public.

Trop c'est trop!

Plusieurs publications récentes de ceux qui s'autoproclament porte-parole sur les réseaux sociaux ont mis le feu aux poudres. Ceux qui nous soutiennent tiennent à le dire haut et fort: ils ne se sentent ni "dénigrés", ni "accusés" par notre démarche. Au contraire, eux ne font pas d'amalgame. Notre enquête n'a jamais remis en question ni les pratiques, ni les valeurs des éducateurs canins dans leur ensemble, bien loin de ce qui est ciblé.

Unis contre la violence!

Pour en finir avec ces méthodes barbares, nous réclamons toujours l’interdiction du dressage des chiens au mordant et de tout entraînement des chiens dits de défense, les transformant en armes par destination. Nous le répétons, tout chien mérite de vivre au sein d’un foyer aimant. Une bonne communication et une complicité entre humain et chien ne peuvent être basées sur les cris, les coups, ni la douleur engendrée par les colliers à pointe ou à décharges électriques... Et dans cette démarche, nous sommes tous unis, associations, professionnels et particuliers, contre une minorité aux pratiques néfastes à tous et surtout à nos compagnons depuis plus de 30000 ans, les chiens!

Hr blog

Dans la thématique

Maltraitance sur sept chevaux : One Voice réclame justice
Jesko définitivement sorti d'affaire!

Commentaires 7

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Axe | jeudi 14 novembre 2019

On ne dresse pas un chien, on l'éduque.

Monique | mardi 12 novembre 2019

Présidente d'un club d'éducation canine, je partage la vision de One Voice. Le chien est notre plus ancien partenaire qui nous a lui-même choisi il y a des milliers d'années. Nous lui devons respect et bienveillance pour le guider dans un univers qui lui est maintenant totalement étranger. La façon dont nous traitons nos animaux en dit long sur nos propres turpitudes.

Fouine71 | mardi 12 novembre 2019

C'est une honte et ils font défaut aux vrais éducateurs qui aiment leurs métiers et qui le font dans le respect de l'animal.

Miriam | samedi 09 novembre 2019

Éducatrice canin, je soutiens et appuie par mes valeurs ce changement et cette prise de conscience