le mardi 10 janvier 2023 | 16

Renard agonisant, promeneuse menacée : le « piégeur » bientôt identifié ?


Mis à jour le 10 janvier 2023

Après avoir reçu le témoignage d’une promeneuse choquée, et face à l’absence initiale de réaction des autorités, nous sommes intervenus pour signaler le comportement inacceptable d’un piégeur de renards, qui a ouvertement menacé cette lanceuse d’alerte et a soumis un renard roux à des actes particulièrement cruels avant de l’abattre. Alors que ces cousins des chiens sont victimes d’un acharnement insupportable, nous restons pleinement engagés pour que l’enquête permette d’identifier le suspect et de le traduire en justice.

Hr blog

L’action de One Voice, déterminante pour lancer l’enquête

Au début du mois de décembre, pendant une promenade au cours de laquelle elle souhaitait simplement profiter de la nature, une femme s’est trouvée nez à nez avec un renard paniqué et agonisant, la patte prise dans un piège à lacet sans doute depuis plusieurs heures. Cherchant à lui venir en aide, elle a été violemment prise à partie par le piégeur qui n’a pas hésité à l’insulter avant de la menacer, fusil en main. Une preuve supplémentaire, s’il en était besoin, du sentiment d’impunité totale des chasseurs. La promeneuse dut se résigner à s’écarter. L’homme a alors tiré une première balle sur le renard, sans le tuer… Était-ce pour prolonger ses souffrances et profiter le plus longtemps possible de son loisir ? Le pauvre animal a dû attendre de longues secondes avant qu’il soit enfin mis fin à son agonie.

Alors que le signalement initial à la police municipale semblait resté lettre morte, nous sommes intervenus afin de rapporter ces faits particulièrement graves et d’exiger une réponse rapide contre ces actes de cruauté.

Cette action déterminante a permis des avancées : début janvier, soutenue par notre référent local, la promeneuse a été auditionnée au commissariat. Une enquête a été diligentée pour trois chefs d’accusation : piégeage illégal, menaces et actes de cruauté envers un animal. Elle permettra, espérons-le, d’identifier le piégeur afin qu’il réponde de ses actes.

One Voice pleinement engagée pour les renards

Depuis de nombreuses années, nous dénonçons le sort réservé aux renards en France. Classés au niveau national comme « espèce susceptible d’occasionner des dégâts » (ESOD), ils sont massacrés perpétuellement. Ils sont l’objet des chasses les plus cruelles : à courre, tirs de nuit, vénerie sous terre. Les chasseurs n’hésitent pas à s’en prendre aux renardeaux, maintenus au sol avant d’être violemment tués, parfois à coups de pinces en métal sur la tête.

Les renards roux sont des êtres sensibles et intelligents qui, comme tous les animaux, méritent d’être protégés. Rien ne saurait justifier l’acharnement et le massacre dont ils sont victimes. Face aux assauts répétés des chasseurs pour tuer toujours davantage d’animaux en recourant aux méthodes les plus insupportables, nous réitérons notre appel pour une réforme radicale de la chasse, et continuerons d’intervenir dès que nécessaire pour porter la voix des renards. Avec nous, demandez le retrait des renards de la liste des « ESOD » (ex-nuisibles).

Maxime Lambret
Hr blog

Dans la thématique

Les chevreuils de Saint-Avold : bienvenue en absurdie Sécurisation de la chasse : One Voice dénonce un énième écran de fumée

Commentaires 16

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Nathalie | lundi 16 janvier 2023

Il faut absolument que l'enquête aboutisse à l'identification de cet ignoble individu qui méprise la vie animale et la loi ! Puis que la justice le condamne pour acte de cruauté envers ce pauvre animal qui a souffert de la perversion et de la barbarie d'un imbécile qui ne sait certainement pas que le renard est très utile à l'écosystème, et préfère assouvir ses pulsions sur un être sans défense de manière abjecte. L'impunité de ce genre de personne : ça suffit !!

Shogun74 | dimanche 15 janvier 2023

Pratiques révoltantes, humains indignes, autorités qui ne bougent pas, qui laissent faire tant d'horreurs, et l'on se dit pays civilisé, comment tolérer et laisser faire ces monstruosités ?

amie des animaux | samedi 14 janvier 2023

Les actes de cruauté envers les animaux n'en finissent pas ! Si on remettait et on appliquait la Loi du Talion envers tous ces monstres assassins, ils ne seraient pas prêts à recommencer leurs exactions et la leçon serait sûrement comprise !!!

marie-claude | samedi 14 janvier 2023

Les chasseurs tuent les animaux sans complexe mais ils tuent aussi les personnes qui se promènent le dimanche. Arrêtons ce massacre, stop à cette barbarie, le gouvernement fait le sourd