le lundi 14 mai 2018 | 26

Pour faire suite aux rumeurs concernant la libération prochaine de Maya

Après toutes les actions juridiques, les rassemblements, … qui ont été retracés dans la tribune écrite par Corine Pelluchon​, nous avions des informations depuis fin avril, que nous avions choisi de ne pas divulguer pour ne pas compromettre l’avenir de Maya.

Hr blog

Il faut attendre, nous sommes conscients que c’est long. Malheureusement, la libération de Maya n'est absolument pas certaine. Nous nous engageons avec le soutien des signataires de la tribune, à tout mettre en œuvre afin que le cirque respecte la loi dans les délais les plus brefs. 

Si Maya venait à être libérée trop tardivement ou pire décédait dans les semaines qui viennent, elle incarnerait à elle seule, alors, tous les dysfonctionnements du pays s'agissant des animaux : les lois ne sont pas appliquées.

Soyez assurés que nous continuons d’œuvrer de toutes nos forces pour que Maya soit transférée le plus tôt possible loin du cirque. D'autres actions sont prévues.

Continuez à signer et partager la pétition!

#JusticePourMaya

Hr blog

Dans la thématique

Le combat de FAADA pour Dumba
Un coup de poing, une décharge électrique: Kamala, Mina et Lechmee exploitées de parades en chapiteaux

Commentaires 26

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

GENNY | lundi 21 mai 2018

abbiamo tutti il diritto di vivere in liberta'. anche gli animali

sésé | lundi 21 mai 2018

Et les propriétaires veulent nous faire croire qu'ils aiment leurs animaux!!
Maya n'est que le reflet de tous ses animaux maltraités dans les cirques.

C'est incroyable que les politiciens n'accordent pas d'importance à la souffrance animale.

Bastet | lundi 21 mai 2018

Arrêtez donc de torturer cette pauvre Maya ! C'est une véritable honte de continuer à la faire souffrir !

Loup51 | samedi 19 mai 2018

Du côté des autorités concernés par cette affaire rien ne bouge Maya ne rapporte rien à l'Etat ne faisons rien du haut de notre pouvoir. Triste pays ou une éléphante en fin de vie ne fait pas bouger une oreille chez ces détenteurs de l'autorité.