le lundi 13 février 2017 | 61

One Voice demande justice !

Face à d'insupportables cas de cruauté survenus dans toute la France, One Voice demande justice. Nous nous insurgeons et allons plaider les droits des animaux devant quatre différents tribunaux en trois mois.

Hr blog

Chiens défenestrés, noyés, violentés

Quand on connaît le Lien existant entre maltraitance animale et violences domestiques, les récentes affaires pour lesquelles One Voice intervient ont de quoi inquiéter…

Oui, on jette par la fenêtre ce dont on ne veut plus, même s'il s'agit d'un chien et que l'on habite au 4e étage ! Le 15 août 2016, à Mende (48), le vétérinaire venu auprès d'un Border Collie âgé d'à peine 1 an, les vertèbres brisées par cette chute, devra l'euthanasier, non sans avoir constaté son état de maigreur. Aussi One Voice a appelé devant le tribunal ce propriétaire, qui n'avait même pas pris de nouvelles de son chien une fois la fenêtre fermée, pour acte de cruauté et sévices graves envers son animal.

Que dire également de la fin de Câline, chienne Labrador repêchée noyée, l'été dernier, dans un canal de la Garonne à Lafox (47), où elle avait été jetée vivante, un parpaing attaché au collier et les pattes arrières ligotées ? Dans ce dossier qui, dans un premier temps devait être classé sans suite, il est indispensable que le propriétaire, retrouvé grâce au puçage du chien, réponde d'un geste inqualifiable.

Dans le Pas-de-Calais, c'est un nouveau cas de maltraitance dans un club canin qui sera jugé. Le prévenu, président du club, a refusé de reconnaître sa culpabilité dans des faits survenus en avril 2016, et pourtant explicites sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. On y voit l'éducateur violenter Lemon, jeune berger allemand de 8 mois, lors d'un exercice de dressage à la défense. Le chien, n'ayant pas obéi à un ordre, est attrapé par le collier, il vole haut en l'air et est abattu lourdement sur le sol, comme un vulgaire sac de farine !

Tir aux pigeons

Plus complexe est l'affaire portée devant une juridiction de proximité du Lot-et-Garonne cette mi-février. Elle fait suite à la décision du maire de Villaréal qui, fin janvier 2016, a autorisé les sociétés de chasse locales à une « battue » aux pigeons « de villes » sur le territoire de sa commune. La ville ayant distribué plus de 3 000 cartouches à 80 chasseurs, quelque 500 pigeons furent abattus en 3 heures de temps depuis les rues du bourg.

Une telle destruction massive de pigeons, animaux domestiques retournés à la vie sauvage, est non seulement contraire à la réglementation mais de plus totalement inefficace en matière de régulation. En cédant à la pression de propriétaires et exploitants exigeant d'éclaircir ces populations d'oiseaux, qui certes peuvent manger des semis et poser leurs fientes sur les toits, ce maire a nié la loi, l'éthique et la vie d'animaux sensibles et sans défense partageant notre environnement. Triste attitude pour un élu, que One Voice souhaite voir condamnée par les juges…

Hr blog

Dans la thématique

L'éleveuse maltraitante récidiviste enfin jugée
Jeune chienne battue et poignardée, la Cellule Zoé réclame justice pour Mylanne

Commentaires 61

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

goldiepuppchen | mardi 12 septembre 2017

Quand donc nos gouvernants se décideront-ils à imposer des Lois pour la protection animale ? Toutes ces horreurs sont intolérables et ces gens minables doivent être sévèrement punis car, être capables de faire autant de mal à un "innocent" signifie que ces gens là seront capables d'en faire de même avec les humains ! Combien de ces gravités devrons nous encore supporter avant que la France ne se décide à bouger ?!

EDDIE | mardi 04 juillet 2017

Demandons la sanction la plus sévère montrons le barbare sa photo et qu'il soit dans un fichier

LILI1942 | dimanche 26 février 2017

Et parce que moi j'abrite et je nourris des chats dans mon garage pour les protéger de la rue et de la maltraitance, on m'expulse de mon garage ! Pour me soutenir, merci de signer la pétition que j'ai mise sur facebook.

nana1950 | mardi 28 février 2017

Elle dérange qui ! Si on en arrive à ça, c'est bien la faute des humains, oui on prend un petit chat parce que c'est mignon, on oublie de lui donner à manger, évidement il sort chercher sa nourriture, on a également oublié de le ou la stériliser et puis voilà il se multiplie, et heureusement parmi ces humains comme lili1942 qui ouvre son garage pour les protéger et les nourrir, tout le monde n'est pas comme Lili malheureusement !!!!

loveanimaux | vendredi 24 février 2017

Il est temps de cesser ces atrocités, le monde va mal, les gens sont mal et qui trinquent de tout ceci ? Les animaux ! Il serait grand temps de leur donner des droits acquis car ils n'ont plus à démontrer qu'ils sont comme nous, sensibles et bien plus humains que nous, si je puis le dire ainsi ! Agissez vite car c'est urgent, tous ces animaux qui souffrent le martyre alors qu'ils n'ont rien demandé à personne, cessez de laissez faire ; il faut agir et sévèrement les animaux doivent avoir des droits pleins et acquis et que l'on ne peut plus enlever car donner pour reprendre ça ne servirait à rien non plus, ils sont besoins d'aide, donc agissez svp.