le jeudi 01 décembre 2022 | 4

L’expérimentation animale comme vous ne l’avez jamais vue

L’expérimentation animale comme vous ne l’avez jamais vue

Mis à jour le 18 janvier 2023

Grâce à un travail acharné mené depuis le printemps dans le but de fournir au public une représentation complète des pratiques actuelles de la France en expérimentation animale, One Voice révèle aujourd’hui une page web interactive assortie d’explications et d’analyses. Une ressource importante et accessible pour le grand public et les journalistes.

Hr blog

Bien qu’il ne les diffuse pas, le ministère de la Recherche dispose des chiffres détaillés de l’expérimentation animale, tels qu’ils sont déclarés par les laboratoires. Ces données, bien plus intéressantes que les « enquêtes statistiques » publiées tardivement et parsemées de coquilles et d’omissions, ont été obtenues par One Voice sur demande au ministère.

Depuis le début de l’année, nous les avons analysées et mises en forme pour mieux vous informer. Nous révélons aujourd’hui une nouvelle version, largement augmentée, de notre page dédiée sur le site experimentation-animale.com, mieux documentée que les enquêtes statistiques du ministère.

Des informations détaillées et actuelles

D’abord, les espèces utilisées sont détaillées. On montre ainsi qu’en plus des souris, des chiens, des macaques et des poissons-zèbres, dont l’utilisation est bien connue, les laboratoires exploitent des hérissons, des sangliers, des dauphins, des canaris, des saumons, des renards, des dindes et des sardines, parmi tant d’animaux regroupés dans les catégories « autres » des statistiques publiées.

Gif espèces

Notre page affiche également les données concernant les types de recherches et les niveaux de douleur et de stress infligés aux animaux, toujours accompagnées d’exemples résumés de projets approuvés en 2022 par le ministère et pouvant être partagés sur Twitter. De quoi mieux s’informer pour répondre aux personnes qui prétendent que l’on ne dénonce que des pratiques des années 1980 !

Des graphiques commentés et un dictionnaire

Tous les graphiques disponibles sur la page sont accompagnés d’un commentaire concernant l’espèce choisie. Même les personnes qui ne sont pas à l’aise avec les graphiques auront donc accès aux informations importantes.

Enfin, nous avons rédigé un petit « glossaire » de l’expérimentation animale, disponible sur une page à part, mais aussi directement sur la page principale, afin d’accompagner les personnes qui ne sont pas encore familières de termes tels que « zootechnie », « procédure sans réveil » ou « production de routine ».

Une ressource pour les journalistes

Au-delà de son intérêt pour le grand public, nous espérons que les journalistes verront cette page comme une ressource incontournable pour s’informer sur les pratiques récentes et concrètes de l’expérimentation animale en France, afin d’approfondir le débat en dépassant les faux-semblants de l’industrie et l’opacité des pouvoirs publics.

Nous nous tenons à la disposition des médias pour fournir les jeux de données complets, qui contiennent encore plus de détails que ce que nous pouvons afficher pour l’instant.

Et ensuite ?

En effet, cette page ne s’arrêtera pas là : elle est amenée à s’enrichir au fil des années avec les nouveaux chiffres français, mais aussi avec l’inclusion dans les graphiques des buts détaillés des recherches (des types de tests de toxicité au but des recherches fondamentales, en passant par les maladies étudiées en recherche appliquée), la comparaison avec les chiffres des autres pays européens, la possibilité de regrouper plusieurs espèces sur un même graphique, et de nombreuses autres fonctionnalités.

N'hésitez pas à nous écrire si vous rencontrez des problèmes lors de l’exploration de cette ressource, si vous y constatez des erreurs ou des coquilles, ou si vous voulez y voir de nouvelles définitions ou de nouvelles fonctionnalités.

Nicolas Marty
Hr blog

Dans la thématique

Pour réaliser des tests sur des macaques, l’État, via le CNRS, verse 10 millions d’euros à un élevage de l’île Maurice One Voice porte plainte pour diffamation contre le Gircor, lobby de l’expérimentation animale

Commentaires 4

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Régine viguier | dimanche 08 janvier 2023

Vraiment lamentable ces cruautés sur tous ces pauvres êtres vivants.
L'humain est un grand nuisible.

dominique.benoit.girard@gmail.com | vendredi 02 décembre 2022

Stop

dominique.benoit.girard@gmail.com | vendredi 02 décembre 2022

Stop

trochu | jeudi 01 décembre 2022

De pire en pire et personnellement, il m'est impossible de lire tous vos écrits à ce sujet car trop horrible et douloureux, mais cela n'empêche pas de savoir et se douter de toutes les horreurs qui se passent dans tous les laboratoires français et autres. Avec toutes ces pages d'information sur le web, cela ne peut que déculpabiliser ceux qui aident financièrement la recherche médicale en se disant "qu'effectivement, grâce à l'expérimentation animale, la science avance et des maladies sont ainsi enrayées"... Il faut espérer que les personnes intelligentes et aimant les animaux ne se laisseront pas aveuglées par toutes ces données honteuses. Les laboratoires ne sont qu'immondes et ignobles, tout n'est que profit et profit et à n'importe quel prix dont ces chercheurs vides de toutes qualités humaines et de sensibilité. Que pouvons nous faire pour renverser de telles croyances ?