le jeudi 14 juin 2018 | 96

L'élevage de chiens de Mézilles veut nous faire taire.

L'élevage de chiens de Mézilles veut nous faire taire.

Mis à jour le 30 juillet 2018

Nous avons obtenu qu'un juge nous autorise à rentrer avec un huissier dans l'élevage de Beagle et Golden Retriever de Mézilles. Ce dernier nous attaque, nous demande 15000€ et veut voir disparaitre toute trace du constat d'huissier.

Hr blog

L'élevage, non content de faire subir aux chiens des conditions de vie plus que questionnables, cherche désormais à nous museler.

Edit:
Le mardi 19 juin, la Présidente a fait renvoyer l’ensemble des dossiers.
L'audience est donc reportée au 10 juillet 2018.

Il nous attaque afin que nous ne puissions pas utiliser contre eux les informations du constat d’huissier. Le 19 juin, nous défendrons les droits de ces 1500 chiens.  

Retenus derrière le grillage et les murs en béton de cet élevage, ils ne connaîtront pour ainsi dire jamais une caresse, ne seront jamais que des numéros, et sous leurs pattes, jamais un brin d'herbe, seulement du carrelage et du ciment. Certains y resteront jusqu'à leur mort, les autres jusqu'à être envoyés dans des laboratoires pour y subir des expérimentations et y mourir.  

One Voice reproche notamment à ce centre :

  • Un nombre de chiens plus élevé qu'autorisé,
  • Des chiots non comptabilisés en dépit de leur nombre important,
  • Une salle d'opération et d'échographie plus que rudimentaire,
  • L’absence de « parcs d’ébats » pour que les chiens puissent courir et vivre ne serait-ce qu’un minimum une vraie vie de chien,
  • Un personnel en sous-effectif ne permettant pas que les animaux soient correctement suivis pour leur bien-être,
  • Des chiennes mettant bas la nuit sans la moindre surveillance pouvant rendre toute complication funeste,
  • Une fréquence de reproduction industrielle, etc. 

Soutenez-nous, relayez les informations. Signez également la pétition pour faire fermer l’élevage !

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

One Voice porte plainte pour diffamation contre le Gircor, lobby de l’expérimentation animale One Voice demande à la France d’encourager les méthodes alternatives à l’expérimentation animale dans l’UE

Commentaires 96

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Coculusse22 | dimanche 23 avril 2023

C'est un scandale. Pourquoi vous leur prenez leur vie ? Mettez vous à leur place !

Sm | mardi 14 mars 2023

Stop...

Assez de cette maltraitance inutile et gratuite

Shogun 74 | mardi 07 septembre 2021

Effroyable, mais où vivons-nous ? Comment nos dirigeants peuvent-ils accepter cette horreur? Enrichir cet organisme digne du Moyen Âge, quelle honte. Pauvres animaux, des souffrances sans limites, on considère ces animaux comme de simples objet et non comme des êtres vivants, Où est donc la loi qui à été votée ! Que fait Mr Denormandie ?

henri | jeudi 10 septembre 2020

Est il posssible d'acquérir un chiot Beagle. Cela en ferait un de sauver.

one voice | jeudi 10 septembre 2020

Merci beaucoup pour cette proposition. Pour l'instant les chiens sont dans l'élevage, il n'y en a pas à l'adoption, il faut attendre la fin des procédures pour savoir ce qu'il adviendra de ces animaux. Bien cordialement, l'équipe One Voice