le jeudi 14 juin 2018 | 70

L'élevage de chiens de Mézilles veut nous faire taire.

Nous avons obtenu qu'un juge nous autorise à rentrer avec un huissier dans l'élevage de Beagle et Golden Retriever de Mézilles. Ce dernier nous attaque, nous demande 15000€ et veut voir disparaitre toute trace du constat d'huissier.

Hr blog

L'élevage, non content de faire subir aux chiens des conditions de vie plus que questionnables, cherche désormais à nous museler.

Edit:
Le mardi 19 juin, la Présidente a fait renvoyer l’ensemble des dossiers.
L'audience est donc reportée au 10 juillet 2018.

Il nous attaque afin que nous ne puissions pas utiliser contre eux les informations du constat d’huissier. Le 19 juin, nous défendrons les droits de ces 1500 chiens.  

Retenus derrière le grillage et les murs en béton de cet élevage, ils ne connaîtront pour ainsi dire jamais une caresse, ne seront jamais que des numéros, et sous leurs pattes, jamais un brin d'herbe, seulement du carrelage et du ciment. Certains y resteront jusqu'à leur mort, les autres jusqu'à être envoyés dans des laboratoires pour y subir des expérimentations et y mourir.  

One Voice reproche notamment à ce centre :

  • Un nombre de chiens plus élevé qu'autorisé,
  • Des chiots non comptabilisés en dépit de leur nombre important,
  • Une salle d'opération et d'échographie plus que rudimentaire,
  • L’absence de « parcs d’ébats » pour que les chiens puissent courir et vivre ne serait-ce qu’un minimum une vraie vie de chien,
  • Un personnel en sous-effectif ne permettant pas que les animaux soient correctement suivis pour leur bien-être,
  • Des chiennes mettant bas la nuit sans la moindre surveillance pouvant rendre toute complication funeste,
  • Une fréquence de reproduction industrielle, etc. 

Soutenez-nous, relayez les informations. Signez également la pétition pour faire fermer l’élevage !

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

Élevage intensif de chiens pour les laboratoires: One Voice porte plainte!
Lolita Lempicka labellisée par One Voice, une nouvelle marque garantie sans cruauté !

Commentaires 70

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Mhu | jeudi 21 juin 2018

Quel long combat face à des gens soutenus par les autorités
Je les entends aboyer de chez moi
Une torture quotidienne ...

Anne | mercredi 20 juin 2018

L'élevage de chiens de Mézilles est une honte !
Comment peut-on laisser ces gens maltraiter ces pauvres chiens en toute impunité ?
Ce n'est pas digne de la France !
"On reconnaît le degré de civilisation d'un pays à la manière dont il traite les animaux"
Mahatma Gandhi (1869 – 1948).

Andy-Guyllaum | mercredi 20 juin 2018

Si ce dernier montre une quelconque réticence à dévoiler son activité scandaleuse par des menaces qui seraient plus hors la loi, un déplacement à sa porte par une action genre "manifestation" de grande ampleur pourrait dénoncer cet individu et faire pression pour que cessent toutes ces tortures. Mobiliser le grand public par les réseaux sociaux et les média. Interpeller les média. Bref ! Déclencher un mouvement de ras le bol ! Pour ma part et autres personnes, sommes parés pour une éventuelle mobilisation.

Marie | mercredi 20 juin 2018

Ce monde est fou ! l'argent semble précieux pour certains au point de faire vivre l'enfer aux êtres vivants avec un grand détachement. Tant que la justice laissera faire il y aura des dérives graves. l'évolution intellectuelle de l'humain semble ne plus avancer depuis maintenant des années sauf pour sa cruauté. Ne soyons pas indifférents à la misère faite aux animaux.