le jeudi 14 juin 2018 | 78

L'élevage de chiens de Mézilles veut nous faire taire.

Nous avons obtenu qu'un juge nous autorise à rentrer avec un huissier dans l'élevage de Beagle et Golden Retriever de Mézilles. Ce dernier nous attaque, nous demande 15000€ et veut voir disparaitre toute trace du constat d'huissier.

Hr blog

L'élevage, non content de faire subir aux chiens des conditions de vie plus que questionnables, cherche désormais à nous museler.

Edit:
Le mardi 19 juin, la Présidente a fait renvoyer l’ensemble des dossiers.
L'audience est donc reportée au 10 juillet 2018.

Il nous attaque afin que nous ne puissions pas utiliser contre eux les informations du constat d’huissier. Le 19 juin, nous défendrons les droits de ces 1500 chiens.  

Retenus derrière le grillage et les murs en béton de cet élevage, ils ne connaîtront pour ainsi dire jamais une caresse, ne seront jamais que des numéros, et sous leurs pattes, jamais un brin d'herbe, seulement du carrelage et du ciment. Certains y resteront jusqu'à leur mort, les autres jusqu'à être envoyés dans des laboratoires pour y subir des expérimentations et y mourir.  

One Voice reproche notamment à ce centre :

  • Un nombre de chiens plus élevé qu'autorisé,
  • Des chiots non comptabilisés en dépit de leur nombre important,
  • Une salle d'opération et d'échographie plus que rudimentaire,
  • L’absence de « parcs d’ébats » pour que les chiens puissent courir et vivre ne serait-ce qu’un minimum une vraie vie de chien,
  • Un personnel en sous-effectif ne permettant pas que les animaux soient correctement suivis pour leur bien-être,
  • Des chiennes mettant bas la nuit sans la moindre surveillance pouvant rendre toute complication funeste,
  • Une fréquence de reproduction industrielle, etc. 

Soutenez-nous, relayez les informations. Signez également la pétition pour faire fermer l’élevage !

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

Un record scandaleux : 400 000 animaux torturés par an pour tester la toxine botulique en Europe
Une victoire pour les lapins, remplacés par des peluches !

Commentaires 78

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

ROSE | vendredi 19 octobre 2018

Pourquoi ne pas essayer de joindre Julien Courbet sur RTL qui pourrait s'occuper de défendre ces animaux, parce qu'il l'a déjà fait pour d'autres raisons (incendie d'un refuge, maltraitance,...) son émission le matin "Ca peut vous arriver" est écoutée par beaucoup de personnes et il pourrait aider je pense.

Louloute | samedi 15 septembre 2018

La honte cet élevage ; que font nos politiciens ? Il y a eu des lois pour protéger les animaux, les pauvres chiens, je suis très triste de voir des choses comme celle-ci c'est lamentable. J'espère que les associations arriveront à faire fermer ce soit disant élevage.

christine | samedi 30 juin 2018

Il faut que toutes les associations se rassemblent contre eux pour le respect des animaux et que le tribunal leur donne une leçon et retire les animaux. christine

claude | vendredi 29 juin 2018

Où sont et que font nos élus dans ce genre de situation ?Et la loi ? Lorsque l'on dit "Manu" à M. Macron c'est un scandale mais lorsqu'on leur dit des animaux souffrent, c'est étonnant ils deviennent sourds !Et pourtant avec un peu de volonté on pourrait faire tellement de belles choses pour nos amis . Ils le méritent et nous le rendent tellement bien !