le lundi 15 juin 2020 | 102

Le tout pour le tout pour sauver les lionnes, compagnes de Jon !

Puisque l’État a failli à sa tâche de protection des animaux, notamment de Jon mais également de Hannah, Patty, Céleste et Marli, les quatre lionnes restant aux mains du dresseur, nous lui demandons des comptes et entamons une procédure en urgence pour elles !

Hr blog

Depuis le sauvetage de Jon, nous avons attendu, envoyé des expertises... Or voilà dix jours que rien ne bouge. On ne laissera pas les lionnes souffrir plus longtemps dans ce cirque. La préfecture semble vouloir fermer les yeux sur le danger de mort qui les guette certainement. Comment pourraient-elles être moins maltraitées que Jon par ces dresseurs sans vergogne ? 

Aujourd’hui, lundi 15 juin 2020, nous déposons une requête en référé au tribunal administratif et demandons au juge d’enjoindre le préfet de retirer les lionnes et tous les animaux non domestiques de ce cirque, et qu’ils soient confiés à One Voice.
De plus, nous appelons le tribunal administratif à ordonner une expertise de bien-être, à titre subsidiaire. En résumé, si la saisie n’est pas décidée par le juge, nous réclamons la nomination d’un expert qui évalue en urgence l’état de Hannah, Patty, Céleste et Marli.  

Et demain, nous déposerons également un recours en manquement devant le tribunal administratif, car nous estimons que le préfet n’a pas rempli ses obligations en matière de protection animale. Ne pas remplir celles-ci, c’est mettre les animaux en danger, puisqu’ils dépendent de lui. Les dommages et intérêts que nous demandons iront aux félins rescapés des cirques.  

Il est insupportable que l’État se contente d’une apparence de bonne santé, et laisse des animaux mutilés et en grande souffrance dans les geôles des cirques. En outre, Jon était détenu illégalement : il est interdit aux cirques de posséder des animaux sauvages qui ne participent pas aux spectacles. Pourquoi depuis deux ans la préfecture et les services vétérinaires ne sont-ils pas intervenus pour aider ces fauves ?


Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Après une première opération, Jon reprend vie !
Sauvetage de Jon, lion martyr d’un cirque en France

Commentaires 102

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Graham Duncan | mercredi 01 juillet 2020

Training of wild animals in circuses is cruel !

BENTHE | mardi 30 juin 2020

Chère ONE VOICE,

Après avoir lu votre récit du calvaire, puis sauvetage de JON, j'ai envoyé le message au Ministère de la transition écologique et solidaire. J'ai demandé dans le même message que le ministère agisse pour libérer sans plus attendre les quatre lionnes Hannah, Patty, Céleste et Marli, anciennes camarades de Jon.

Dans un autre message au ministère j'ai demande la liberation de l'éléphante Baby (et tous les autres, évidemment);
Je leur ai transmis l'article de l'ancien entraîneur et superviseur d'orques à SeaWorld et Marineland Antibes.
Je leur ai demandé de changer la loi française pour interdire les cirques et structures similaires exploitants des animaux, toutes espèces confondues.

ONE VOICE: merci pour tout ce que vous faites pour les animaux!!!
En tant que donatrice je suis avec vous; et tout comme vous je n'arrêterai JAMAIS mon combat!

B. Rasmussen
Nice

Chrys | lundi 29 juin 2020

Bonjour,
merci pour tout votre travail, dommage qu'il n'y ait pas une pétition afin que nous puissions apporter notre soutien à ce combat aussi.

patou | samedi 27 juin 2020

Tant que les parents continueront à emmener leurs "chérubins" au spectacle, pour ne pas frustrer leurs enfants, votre combat est loin d'être terminé. Malgré les nombreux messages et en particulier sur les réseaux sociaux, les inepties de ce métier continueront si le préfet ne fait pas son travail... Bon courage.