Le blog de One Voice

Avec le blog de One Voice, suivez l’actualité de la cause animale. Découvrez nos enquêtes et nos campagnes pour la défense des droits des animaux.

  

Jo et Liberté : deux vaches, deux destins

le lundi 02 octobre 2017 - 24

Face à l'abattoir, la même peur. Des cris, des bruits, des râles d'agonie… De cet enfer sans fenêtres, s'échappait l'odeur mêlée du sang et des entrailles. Jo et Liberté, deux vaches, ne voulaient pas y entrer. Jo a trébuché, Liberté s'est enfuie…

Jo est tombé du camion. Ce n'était encore qu'un veau : il s'est brisé le bassin en tombant sur le sol. On l'a traîné sur une « surface rugueuse ». Il fallait qu'il se relève. Mais comment faire quand on a les tendons arrachés, les muscles déchirés ? Personne ne s'est penché sur lui pour l'aider, le soutenir, lui parler, abréger ses souffrances. Alors Jo est resté sur le béton nu, sous la pluie battante. Pendant près de deux jours. La SPA voisine n'a rien pu y faire. La direction de l'abattoir est restée sourde à son appel. Le petit Jo a finalement été euthanasié lundi matin. La gérante des lieux a été jugée. Nous attendons le délibéré fin juin.

Liberté a eu plus de chance. En juin 2005, cette belle blonde d'Aquitaine, affolée par l'odeur du sang, a sauté les barrières pour s'enfuir de l'abattoir d'Auch, puis a couru droit devant elle, le plus loin possible de ce lieu d'épouvante… Réfugiée dans un jardin, elle espérait un peu de paix. Elle avait faim aussi, et l'herbe était bien verte. Mais ce n'est pas facile pour une vache de se cacher ! Alors, ses bourreaux l'ont trouvée. Ramenée à l'abattoir, le vétérinaire l'a jugée trop stressée : l'adrénaline gâche le goût de la viande. Alors on reporta son abattage au lendemain. Pour One Voice, c'était le début d'un bras de fer. Les négociations furent rudes, la pression intense. Mais en vingt-quatre heures, grâce au soutien des médias — Muriel Arnal fut interviewée en direct par Arthur ! — et du public, mobilisé alors que les réseaux sociaux n'existaient pas encore, Liberté fut sauvée. Durant les dix années qui suivirent, elle vécut heureuse au sein du sanctuaire de l'un des membres de l'association. Elle y est morte paisiblement de vieillesse, au soir d'une vie heureuse.

Le vrai goût de la viande est celui de la peur. Peu importe que le bovin ait été élevé dans un pré, caressé, cajolé, nourri au meilleur grain, ou qu'il ait vécu le cauchemar d'une ferme industrielle : l'issue reste la même. Dès sa naissance, le veau est condamné à la peine de mort à une date précise, déterminée d'après sa race et sa fonction, production de lait, de steak ou de chair d'enfant pâle. Il n'a jamais eu d'autre destin possible que de finir dans le couloir de la mort, au terme d'une vie plus ou moins brève. Lorsqu'une vache s'en échappe, comme Liberté, la loi lui refuse le droit de poursuivre sa vie dans un sanctuaire accueillant. Elle doit mourir, puisqu'elle est née pour ça, qu'elle a été nourrie pour ça et que les sommes investies ne peuvent être perdues.

Aujourd'hui, les consommateurs français sont de plus en plus touchés par les questions de bien-être animal. Certains refusent de se rendre dans un delphinarium, car les dauphins y souffrent. D'autres renoncent à l'huile de palme, car les orangs-outans meurent pour sa production. Sans doute est-il temps pour nous tous d'affronter une autre vérité tout aussi cruelle et bien plus proche de nous : la viande est le cadavre d'une personne animale qui a été assassinée. Ce sont les muscles débités d'une vache aux grands yeux noirs si doux, qui aurait bien aimé elle aussi brouter avec ses amies dans un grand pré où jouent les veaux, et où jamais la mort ne frappe, si ce n'est naturellement. « Tous craignent la mort », disait le Buddha, « tous aspirent au bonheur ». Cela est vrai aussi des vaches !

Commentaires

Commentaire de Paola

L'horreur des abattoirs, je la connais depuis 22 ans, et depuis 22 ans je ne mange plus ni viande, ni poisson. Depuis la diffusion des vidéos sur les abattoirs, certaines personnes de mon entourage, qui sans doute avaient besoin de "voir" pour croire comment sont abattus les animaux qu'ils mangent, m'ont dit, tête baissée, "je te comprend maintenant......".
Le jour de l'ouverture de la "ferme des 1000 vaches", j'ai décidé d'arrêter les produits laitiers, un boycotte pour exprimer mon opposition à ce type de bâtiments où l'on enferme les vaches.
Certains dans mon entourage me prennent pour une "extra-terrestre", être végétarien c'est être "différent" de la majorité, et la différence, quelle qu'elle soit, dérange toujours.
Mais cela n'a pas d'importance, je suis en paix avec ma conscience, et en excellente santé !
Tenez-nous au courant de l’issue du procès de la gérante qui a lâchement laissé agoniser ce pauvre Jo.
Merci One Voice.

Commentaire de Fifi

Comment lutter contre toutes les injustices, les violences, la barbarie envers les animaux, domestiques ou sauvages: dans les cirques, les abattoirs, les élevages, les boutiques qui en font un commerce illégal, .... comment mettre fin aux rites, traditions, jeux qui se terminent souvent dans le sang pour les animaux? Comment expliquer qu'il est inutile de manger de la viande deux fois par jour, tous les jours... ? Comment faire prendre conscience aux hommes que la cruauté envers les animaux est un acte gratuit?
Depuis plus de trente ans, je n'entre plus ni dans une boucherie, ni dans une poissonnerie. Je ne mange ni viande, ni poisson.

Commentaire de lurabo11

Bravo et merci à ONE VOICE, et à toutes les autres associations de défense des animaux.
Je suis un homme et je regrette que ce soient majoritairement et parfois exclusivement les femmes qui expriment leur compassion envers les animaux (et je les en remercie vivement).
Que faut-il faire pour que l'être humain en général prenne conscience de la souffrance qu'il inflige inutilement aux animaux ?
J'ai arrêté de manger de la viande, et progressivement je supprime de mon alimentation tout ce qui a une origine animale. Je m'en porte très bien et peut-être mieux qu'avant.
Débattons ensemble paisiblement sur ce sujet, sans agressivité. Alors peut-être que nos petits enfants connaîtront un monde meilleur...

Commentaire de Rose

Et dire qu'il y a des milliards de Jo par an sur la planète...

Commentaire de Cricri

Combattons tous ces bourreaux d animaux dans le monde entier parce que tout ceci ne se passe pas uniquement en France : l abattage de la forêt Amazonienne et celles de Sumatra, Java et autres tue les animaux qui y vivent. Les ranchs en Argentine pour le cuir, les lapins angoras dont on arrache le poil vivants. Quelle honte et on laisse faire tout ceci je suis écoeurée. J adore tellement les animaux de toutes sortes.

Commentaire de Jacote

Terrible monde, il faut souhaiter que les consciences évoluent et qu'un jour s'arrêtent toutes ces souffrances que l'homme inflige aux animaux. Je suis triste.....

Commentaire de Christine Girault

Je pleure pour Jo.Pauvre veau qui a vécu l enfer dans l indifférence de ses bourreaux. Mort au champ d horreur. Je suis heureuse pour Liberté. La fin de sa vie a été douce. Si toutes les animaux élevés pour être assassinés pouvaient finir leur vie comme Liberté le combat n'aura pas été vain. Qu'ils reposent en paix Jo et Liberté.

Commentaire de jo

il faut arrêter de leur infliger de telles souffrances, c'est immonde!! comment des hommes peuvent-ils se comporter ainsi? c'est inacceptable. Bravo et merci pour tout ce que vous faites pour eux.

Commentaire de Paix

Bonsoir ..
Un immense merci pour ce que vous faites pour les animaux.
Dernièrement ayant vu ce qui se passe dans les abattoirs je n'arrive plus à manger de la viande ...
Cessons cette surproduction et sensibilisons les gens à la cruauté envers les animaux dans les abattoirs...
Merci pour eux .
Marie Claude

Commentaire de Nathyland

Triste, écœurant, j'ai pas de mot assez puissant!Et cela fait déjà un moment que je ne mange plus de viande.... rien que de la voir me donne envie de vomir!!!!

Commentaire de Napoleon

Oui cette cruauté doit cesser
Les animaux ont le droit de vivre et mourir avec décence

Commentaire de Lisa

Le monde est rude
Les humains sont rudes ,certains ....
Il manque un mot le respect et l'amour ....

Commentaire de Eve

Les animaux quels qu'ils soient méritent notre respect et non la barbarie dont l'espèce humaine est capable .Soyons unis pour abolir les souffrances animales.

Commentaire de marinou

Tout cela est vrai et triste. Je ne suis pas vegan, je mange encore certaines viandes parce que j'aime ça mais avec beaucoup plus de réticence qu'avant. Tous ces cas de maltraitance sont horribles et que ces animaux meurent au moins "dignement" s'ils doivent mourir. Mais si plus personne ne mange de viande, croyez-vous qu'il y aura encore des veaux, vaches, cochons, poulets, moutons etc... Si personne n'en mange, personne n'en élèvera et tous ces animaux disparaîtront...

Commentaire de bab

La photo de jo gisant sur le béton avec les tendons cassés et son regard de détresse et d'agonie me hante encore et m'obsède. Un si jeune animal avec toute l'innocence de la vie qui doit bien malgré lui , affronter la violence de ses tortionnaires avant l'odeur de la mort pour ensuite avec si peu d'années de vie affronter avec toute l'horreur et le traumatisme que cela engendre sa propre mort. Vraiment ces images sont insoutenables et d'un autre temps.En plus pour peu que ces pauvres bêtes soient issues d'élevage industriel. Il est plus qu' urgent que les hautes autorités de justice fassent cesser à tout jamais ces horreurs. ET UN GRAND AMEN POUR NOTRE PAUVRE JO. Moi aussi jamais je ne pourrais oublier ce regard noyé dans la détresse. AMEN POUR JO.

Commentaire de Joyce

On tue inutilement. Et il y a des tonnes de viande jetées venant d entrepôts sans aller dans les supermarchés où là aussi on jette de la viande, des yaourts, du fromage.
Il faut que cela cesse.
Ces tueries inutiles, ce gâchis alimentaire.

Commentaire de Chatsys

Et malheureusement, beaucoup et beaucoup trop sont encore dans le déni!!
C'est encore un long combat.

Commentaire de Mimou

Mangez moins de viande, de toute façon elles sont piquées d antibiotiques pour les maladies et mangent du blé de l'orge plein de pesticides alors la viande, moins vous la mangez, moins on en mangera, moins on en abattra avec cruauté, car ils n'ont pas de sentiments les gens qui tuent ces bêtes ; je ne voudrais pas être la femme d'un d'eux ! trop de viande est toxique pour la sante vous en reviendrez 😔😕😌

Commentaire de zoe

Tous les animaux sont doux quand ils sont élevés dans la douceur; l'être humain aussi !

Commentaire de Yane

Commentaire ???? Mais tout est dit !!!!!! Criminel d être humain !!!

Commentaire de Sarah

Oui la mort et quelque chose de dur, surtout si on ne fait pas le nécessaire pour qu'elle se passe le mieux possible. Mais sachez que si demain les hommes ne mangeaient plus aucune bêtes, le monde ne ressemblerai certainement pas à vos fantasmes. Oui l'homme mange des bêtes comme beaucoup d'autres animaux, que doit on faire ? Détester tous ces animaux omnivores et carnivores ? Laisser disparaître les espèces animales parce que on n'entretient plus leurs habitats ou parce que ne les mangeant plus, c'est sur : on n'aurait aucun moyen de les entretenir. Et que dire sur la défense des terres que nous devrions quand-même cultiver.....

Commentaire de ONE VOICE

Sarah, il y aurait beaucoup à dire, la viande fait disparaitre les espèces sauvages de façon dramatique. Je vous mets ce lien vers nos publications sur ce sujet https://one-voice.fr/fr/nos-combats/alimentation/tuer-pour-la-viande.html.

Commentaire de helene

je ne mange plus de viande point

Commentaire de trochu

Que je suis triste et j'en pleure, car tous ces animaux ont une intelligence certaine autant que nos chiens, que nos chats voire pour certains bien davantage, et pourquoi une telle différence et discrimination envers eux qui ne sont considérés encore pour beaucoup que comme "marchandise, nourriture" c'est épouvantable vraiment et ce regard envers tous ces pauvres animaux attendrissants, merveilleux, sensibles et intelligents doit changer et évoluer pour devenir le même que ceux de nos compagnons de tous les jours.
Je ne remercierai jamais assez One Voice et bien d'autres associations dont L 214 et d'autres pour leurs combats sans fin, pour leurs engagements profonds et importants afin de délivrer et libérer tous les animaux de la ferme, afin que les consciences s'éveillent, mais aussi afin que soient définitivement interdits et fermés à jamais tous les élevages et abattoirs de la honte et de l'horreur.
Lorsque je regarde mes chats, que je suis en parfaite osmose et confiance envers eux je ne peux m'empêcher de penser à tous ces animaux emprisonnés, enfermés, maltraités, torturés et non considérés comme DES ETRES VIVANTS SENSIBLES INTELLIGENTS, dont la seule destination finale est l'enfer des abattoirs sans parler des conditions plus qu'ignobles et immondes des élevages.
MERCI INFINIMENT ONE VOICE

Ajouter un commentaire

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Charte de modération des commentaires.

Dans le cadre de notre éthique de non-violence, aucun commentaire incitant à la haine, injurieux, discriminatoire, diffamatoire ne sera publié ; de même ceux à caractère publicitaire et rédigés en langage SMS.

Merci pour votre compréhension

L’équipe de One Voice

Annuler   

One Voice n’accepte aucune subvention pour garder son indépendance. Votre aide est précieuse.

Diag

Réseaux sociaux


Facebook - Twitter - Vimeo


+33 (0)3 88 35 67 30 - info@one-voice.fr
Contact presse : +33 (0)6 43 26 78 80 - presse@one-voice.fr
Association One Voice - 1 A place des Orphelins - 67000 Strasbourg - FRANCE - Mentions légales