le vendredi 22 décembre 2017 | 86

Fourrure : Pas de Trêve de Noël pour les visons de Montarlot

Malgré notre intervention et de multiples commentaires défavorables à ce projet, l'éleveur de visons de Montarlot-Les-Rioz va pouvoir agrandir son élevage passant ainsi de 2000 à 7700 visons pour la production de fourrure.

Hr blog

Dans ces fermes, les visons sont enfermés dans des cages exiguës, sans accès à l'eau, alors que dans la nature ces petits mammifères semi-aquatiques y passent le plus clair de leur temps. Durant leur courte vie de quelques mois, ils sont nourris à même le grillage des cages, pour être ensuite gazés (car il ne faudrait pas souiller la fourrure avec le sang), puis écorchés. A l'horreur qu'ils subissent, il convient d'ajouter que les excréments de visons, leur sang et leurs carcasses génèrent de vrais dégâts environnementaux.

Nous ne pouvons accepter que des élevages à fourrure continuent de s'agrandir sur le sol français, au mépris de la dignité des visons et de la maltraitance criante qu'ils endurent dans de pareilles situations.

Cette décision de la préfecture va à rebours de la prise de conscience collective des autres pays européens. Comme par exemple, aux Pays-Bas où la Cour Suprême a confirmé la loi interdisant la production de fourrure sur son territoire, pour des raisons éthiques.

Nous soutenons l'association Combactive qui mène cette lutte sur place.

Nous attaquons l'arrêté préfectoral!

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

Fourrure : les images insoutenables d’un jeune vison dévoré vivant
La fausse fourrure fera fureur à Shanghai!

Commentaires 86

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Neva | dimanche 25 février 2018

arrêtez de faire souffrir en masse ces pauvres visons qui ne demandent qu'à vivre dans leur milieu naturel.

Mary | mercredi 27 décembre 2017

STOP A L EXPLOITATION ANIMALE §§§§Stop à ces élevages de la honte et de la souffrance !!!

Annie | mercredi 27 décembre 2017

Stop à ces massacres

nanounanie | dimanche 31 décembre 2017

Comment laisser ces gens agir aussi cruellement ? sans les sanctionner. Il faut faire une vraie loi, qui puisse interdire toute cette cruauté au nom du FRIC.

Ann ann | lundi 25 décembre 2017

Stop à ces élevages de la honte et de la souffrance -
Changeons tout cela svp -