le jeudi 27 avril 2017 | 270

Femke, une mère au coeur brisé

La tragédie continue dans les delphinariums… One Voice tire la sonnette d'alarme pour Femke. L'industrie l'a broyée de chagrin en l'arrachant d'abord à sa famille et à l'océan, puis en lui retirant son fils, Ekinox.

Hr blog

Elle pourrait adopter le comportement typique des cétacés emprisonnés : mâchonner les bords en béton du bassin, se heurter aux parois ou agresser les autres captifs… Mais Femke, née libre et capturée au large de la Floride, n'en est plus là. Après bientôt 40 ans de captivité, elle est totalement à la dérive et semble mourir de chagrin. Déjà filmée en octobre dernier, Femke restait à l'écart des autres dauphins et ne participait plus aux représentations. Elle sombrait, isolée dans son désespoir, après qu'on lui ait arraché la seule raison de survivre dans ces bassins si étroits et si tristes.

Arrivée en 2008 au parc Astérix, Femke y a donné naissance à Ekinox, son unique fils. Un moment de grâce durant sa longue vie d'enfermement. Elle a aussi survécu à une grave maladie, généralement mortelle. Aujourd'hui, son pauvre corps, déformé et meurtri, ne lui permet même pas de nager normalement.

En 2016, son enfant, si jeune encore, lui a été enlevé pour alimenter les bassins du parc Attica, un zoo grec membre de ce réseau de cirques marins organisé à l'échelle européenne. Ekinox, lâché parmi d'autres mâles eux aussi séparés précocement de leur mère, va probablement y dépérir. Mais pour des besoins d'ordre génétique, il faut favoriser les transferts… Alors on déchire les familles, on broie les individus.

Femke, elle, semble avoir déjà renoncé. Les images tournées en ce début de « saison » sont affligeantes. Quel spectacle que ce dauphin errant dans son bocal, presque inerte, tandis que les autres font le show ! « L'état de santé physique et mental de Femke est extrêmement alarmant et nécessite une expertise vétérinaire spécialisée urgente » atteste notre vétérinaire consultant, Pierre Gallego, qui l'a longuement observée le 19 avril. One Voice a saisi le préfet de cette demande et ne compte pas en rester là tant l'état de Femke se dégrade.

Cette tragédie concerne tous les delphinariums. Partagez sur les réseaux l'histoire de Femke et d'Ekinox, et signez notre pétition ! Faisons cesser cette souffrance…

Hr blog

Dans la thématique

Shouka, l’oubliée
Silence, mensonges, et trahisons : bienvenue dans l’univers de la captivité et du ministère.

Commentaires 270

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

MPL | dimanche 15 juillet 2018

Liberer FEMKE, lui redonner son petit

Lin Month | dimanche 13 mai 2018

Very disturbing to see the poor soul suffering this way.

chloe s | vendredi 12 mai 2017

Aller au Parc Asterix ? NON MERCI !

clo | mardi 09 mai 2017

Il faut la libérer, la placer dans un sanctuaire marin et faire revenir son bébé.
Le Parc Astérix doit prendre ses responsabilités et doit gérer le retour de Ekinox.
Il a suffisamment profiter de ces pauvres êtres sans défense et doit reconnaître son erreur d'avoir fait transférer Ekinox en Grèce, sinon, cette histoire va rester une HONTE pour ce parc stupide!!

dauphins libres | mardi 26 juin 2018

jamais de la vie je ne mettrais un pied dans ces maudits parcs.