le lundi 23 octobre 2023 | 11

Crues mortelles en Inde : notre équipe vétérinaire porte secours aux animaux en détresse

Crues mortelles en Inde : notre équipe vétérinaire porte secours aux animaux en détresse

Mis à jour le 22 février 2024

Le 4 octobre 2023, le débordement d’un lac a entraîné d’importantes crues dans le district du Sikkim septentrional, dans le nord-est de l’Inde. Les torrents d’eau qui se sont déversés sur plusieurs villes de la région ont fait des dizaines de morts parmi les humains, détruit des habitations et des ponts, endommagé des routes… Sur place, notre refuge et notre clinique se mobilisent pour assurer la sécurité des animaux eux aussi victimes de cette catastrophe.

Hr blog

Dans les villes envahies par les eaux, alors que les habitants tentaient de fuir, de nombreux animaux ont été emportés par le courant ou abandonnés au milieu des maisons éventrées et des débris. Pour eux aussi, la situation est critique, d’autant plus que les réserves de nourriture sont insuffisantes.

Sur le terrain, nous apportons les premiers soins

Les nourrisseurs locaux ont été soulagés de voir arriver les membres de notre refuge de Kalimpong-Darjeeling. Dès le lendemain de la catastrophe, notre équipe s’est rendue dans différentes communes touchées pour nourrir les chiens tenaillés par la faim. Elle y a découvert une mère et ses petits de seulement quatre jours. Après avoir bénéficié de la protection d’un habitant qui vivait au bord de l’eau, la famille devait être prise en charge. Nous l’avons donc mise à l’abri dans notre refuge sans tarder.

À Rangpo, nous avons également mené une campagne de vaccination contre la rage, combat que nous menons depuis les débuts de notre implantation dans la région. De nombreux chiens errants ont reçu leur première dose, tandis que d’autres ont pu être traités pour des maladies de peau. Alors que tous se retrouvaient, une fois soignés, autour de gamelles remplies de nourriture, nous avons distribué aux habitants des pommades et des médicaments pour prendre soin de leurs compagnons à quatre pattes.

Notre engagement en Inde remonte à loin

Nos efforts ne s’arrêtent pas là et les animaux secourus feront l’objet d’un suivi de la part de notre équipe, dont le combat ne date pas d’hier. Au début des années 2000, des protecteurs basés à Kalimpong avaient déjà réussi à mettre fin à l’empoisonnement des chiens à la strychnine, cette substance cruelle qui les faisait agoniser pendant des heures avant de leur ôter la vie dans d’atroces souffrances. En éradiquant la rage, ils sont parvenus à faire taire la peur et la violence qu’inspiraient les chiens errants aux habitants de la région.

En 2002, nous avons étendu cette action à la ville de Darjeeling en y achetant un terrain et en y construisant un refuge et une clinique. Depuis, notre équipe de Kalimpong-Darjeeling a accueilli, soigné et stérilisé des milliers de chiens et pris en charge de nombreux chats victimes de persécutions. La plupart d’entre eux ont été adoptés, alors que d’autres ont trouvé leur place à nos côtés et y sont restés. Nous nous rendons également dans les villages alentour pour y vacciner et y soigner les animaux des habitants qui ne peuvent pas venir jusqu’à nous, tout en les sensibilisant à leur protection.

En période de crise, nous restons pleinement mobilisés pour apporter soutien et soins aux animaux du nord-est indien. Pour vous battre pour eux à nos côtés, vous pouvez parrainer Ron, Luna et Juno, qui ont trouvé leur havre de paix à Darjeeling.

Marion Henriet
Hr blog

Dans la thématique

Arche de Noël : le responsable jugé ce 27 mai 2024, One Voice présente au procès Après les loups, abattages de chiens pour calmer les éleveurs

Commentaires 11

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Yvabra | dimanche 05 novembre 2023

Je suis contente que votre action se prolonge jusque dans les pays étrangers, pour venir en aide aux animaux qui sont souvent en souffrance, notamment au cours des catastrophes inondations par exemple, car je pense souvent au triste sort de ces pauvres bêtes livrées à elles mêmes ! Bravo pour le refuge et la clinique !

Paris marie noelle | dimanche 29 octobre 2023

Les parents peuvent peut-être s'associer à votre plainte pour mise en danger de l'enfant. Ces violences sont vraiment un contre-exemple pour des enfants. Le haras doit fermer et les poneys saisis au profit des associations de protection animale

あい | samedi 28 octobre 2023

命の平等さを当然の事として受け止め、受け入れ、ご自身が大変な時に物言えぬ命に心を寄せて下さる皆様に心からの敬意と感謝を捧げます。
本当にありがとうございます。

Patooche | vendredi 27 octobre 2023

Merci pour tout ce que vous faites pour les animaux. De vrais humains, voila ce que vous êtes. Je vous embrasse très fort.