le lundi 23 mai 2016 | 10

Abandonné au milieu des cadavres…

Il n'a pas 4 ans. Sa mère l'a laissé seul dans son lit, non loin des cadavres de ses compagnons animaux. Elle sera jugée ce 23 mai 2016. À peine deux mois après celle de Léa, de nouvelles affaires viennent tragiquement illustrer le Lien.

Hr blog

Elle voulait sortir « pour faire l'amour ». Alors son petit garçon de presque 4 ans, elle l'a laissé dans son lit. Sans couverture ni oreiller. Juste un matelas jauni… Il l'a appelée longtemps, a appelé au secours et a beaucoup pleuré, au point que les voisins ont alerté les pompiers. Ils l'ont trouvé là, dans son petit lit à barreaux flottant sur une mer de détritus nauséabonde. Des immondices, des vêtements, des couches usagées, des excréments… et des cadavres aussi. Ses amis, ses compagnons, un chien et deux chats, gisaient non loin. Un des chats était mort récemment, les autres corps étaient dans un état de décomposition avancé. Et puis un pot de muguet frais.

Transporté aux urgences pédiatriques, l'enfant s'est avéré en bonne santé bien que l'école ait signalé des problèmes d'hygiène récurrents. Mais quel sera son traumatisme ? A-t-il vu ses amis mourir ? Et que leur est-il arrivé ? Sont-ils morts de faim et de soif dans les atroces souffrances que cela implique ? One Voice attend des réponses précises sur ce qui est arrivé aux animaux. L'association, qui sera partie civile dans le procès au Havre le 23 mai, demande l'interdiction définitive de détenir un animal.

Cette nouvelle affaire, dans laquelle la mère a été placée en garde vue pour "délaissement d'enfant et mauvais traitements sur animaux", souligne une tragique fois de plus le lien existant entre la violence qui s'exerce sur les animaux et celle dont sont victimes les humains. Les traiter en justice de manière équivalente est la meilleure façon de la faire reculer et d'anticiper son évolution. Cela permettrait une prise de conscience collective et un travail conjoint sur les différents cas, comme cela se fait déjà dans d'autres pays.

Loin d'être une histoire isolée, les épisodes tragiques ne cessent de se multiplier.

Le 24 mai, à Aix-en-Provence, One Voice sera encore au Tribunal, cette fois pour l'appel dans le cadre de l'affaire de Griffin, dont le tortionnaire n'a visiblement pas compris la gravité de ses actes. L'association reste mobilisée pour qu'il soit jugé et surtout qu'il ne puisse plus jamais nuire à qui que ce soit… Comme elle le reste aussi pour Léa. Lorsque son violeur sortira de prison, One Voice sera là.

Et à la Réunion, l'horreur est à son comble avec ce qui est arrivé à Mathéo.

Le petit garçon de 3 ans a été découpé en morceaux et jeté aux chiens. Son tortionnaire, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, était connu pour boire le sang des cochons après les avoir éventrés. Un témoin raconte : " Un jour, son chien a fait une bêtise avec les poules, alors il l'a décapité". L'homme était violent avec la mère de l'enfant aussi.

Détecter la violence le plus tôt possible et la condamner à sa juste mesure, c'est anticiper son évolution. Que faut-il de plus pour que l'État s'empare de cette question ? Que faut-il de pire ?

Le lien est un outil, le lien aurait peut-être permis de sauver Mathéo par une prise en charge psychologique et judiciaire de celui qui l'a tué.

One Voice a également déposé plusieurs plaintes dans d'autres affaires où le lien est soupçonné. Elle continue de se battre pour qu'il en soit tenu compte...

Signez et diffusez notre pétition !

Hr blog

Dans la thématique

L'éleveuse maltraitante récidiviste enfin jugée
Jeune chienne battue et poignardée, la Cellule Zoé réclame justice pour Mylanne

Commentaires 10

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

wettlé | mardi 24 mai 2016

MERCI à One voice de dénoncer, de démontrer toutes les horreurs dont sont victimes les animaux mais aussi simultanément les humains et en particulier les plus faibles et fragiles, dont les enfants. Bien évidemment que tout est lié ; la violence à l'encontre des humains et contre les animaux et le jour où cessera la violence envers les animaux cessera également celle contre les humains et donc il est important, très important, de révéler et préciser "ce lien". Je suis toujours très heureuse de constater que des choses bougent, avancent, qu'il y a un éveil des consciences et que grâce à l'association One voice les animaux tous confondus sont défendus et protégés dans tous les domaines. J'espère très sincèrement que bientôt sera votée une loi concernant ce "lien" afin que tout tortionnaire d'animaux soit puni très lourdement de la même façon que pour les humains ce qui n'est que l'évidence étant donné que les animaux ne sont "ni objets ni marchandises" mais des êtres vivants sensibles, intelligents avec tout ce que cela comporte, au même titre que les humains ; ce qui implique le même respect, la même reconnaissance, la même compassion et la même valeur et importance.

Kanelle | mardi 24 mai 2016

Là aussi, il va falloir que les candidats potentiels à la prochaine présidentielle de 2017 se penchent très, très sérieusement sur la condition animale mais aussi et surtout les dégâts que cela cause dans notre société dite moderne. Que cela soit en matière de violence sur les animaux domestiques, ou de ferme, d'abandons, de trafics illicites,etc. Revoir cette justice laxiste qui met en péril la vie des animaux aux bénéfices des tortionnaires souvent condamnés à des peines ridicules.

yvette | mardi 24 mai 2016

A quand des condamnations exemplaires contre toutes ces atrocités faites aux enfants et aux animaux , quand est-ce que la justice va bouger .

marianne | lundi 23 mai 2016

De tout coeur avec vous pour lutter contre toutes ces horreurs. Pour le cas de Mathéo, je ne pourrai jamais comprendre que devant tant de violences les voisins n'ont pas réagi. Ça nous regarde, on se doit d'intervenir même si c'est risqué. Merci pour tout ce que vous faites.