Un jeune vison dans un élevage français en 2019

Un jeune vison dans un élevage français en 2019

Mode
14.12.2019
Toutes les actualités

S'il survit aux conditions de détention, ce jeune vison n'a qu'une issue: être gazé ou empoisonné (afin que son pelage reste intact). En attendant, il vit avec le corps momifié de l'un des siens. Ici, l'horreur des élevages pour la fourrure atteint son paroxysme. C'est en France, en 2019. Images issues de notre investigation du printemps dernier, notre plainte pour actes de cruauté est en cours.

S’il survit aux conditions de détention, ce jeune vison n’a qu’une issue: être gazé ou empoisonné (afin que son pelage reste intact). En attendant, il vit avec le corps momifié de l’un des siens. Ici, l’horreur des élevages pour la fourrure atteint son paroxysme. C’est en France, en 2019. Images issues de notre investigation du printemps dernier, notre plainte pour actes de cruauté est en cours.

Partarger l'article