Nous réclamons justice pour les rouges-gorges et les fauvettes à tête noire braconnés. Audience le 27 février à Toulon

Nous réclamons justice pour les rouges-gorges et les fauvettes à tête noire braconnés. Audience le 27 février à Toulon

Chasse
21.02.2023
Toutes les actualités

One Voice porte la voix des rouges-gorges et des fauvettes braconnés au tribunal judiciaire de Toulon le 27 février.

Un homme est accusé d’avoir tué de très nombreux rouges-gorges et fauvettes à tête noire de novembre 2017 à octobre 2020. De sinistres faits de braconnage dont il serait en plus récidiviste. One Voice portera la voix des oiseaux victimes de ces actes le 27 février au tribunal judiciaire de Toulon.

En septembre 2022, One Voice s’était déjà portée partie civile dans l’affaire d’un agriculteur retraité qui avait tué pas moins de 20 à 25 rouges-gorges par jour pendant des années et en faisait un commerce juteux. Il avait été condamné.

Ce 27 février, ce sera pour réclamer justice pour des rouges-gorges et des fauvettes à tête noire que nous nous rendrons au tribunal judiciaire de Toulon. Les faits dont le prévenu est accusé sont graves. Non seulement il aurait tué ces pauvres oiseaux durant une très longue période, de novembre 2017 à octobre 2020, mais en plus il aurait déjà été condamné pour cette activité morbide ! Par ailleurs, il est également accusé d’avoir utilisé un magnétophone pour tromper et attirer les oiseaux ce qui est… prohibé.

La possibilité qu’un homme tout juste condamné ait pu retourner commettre les mêmes actes de barbarie à peine sorti du tribunal est choquante. Il serait alors difficile de penser que les autorités aient fait tout ce qu’elles pouvaient dans cette affaire pour protéger de futures victimes éventuelles. Et ce n’est pas si surprenant quand on sait le peu d’importance qu’elles accordent aux oiseaux.

Pas plus tard qu’en octobre 2022, le ministère de l’Écologie remettait en place les chasses traditionnelles pour piéger les alouettes, contre les dernières décisions du Conseil d’État et de la Cour de justice de l’Union européenne, et alors même que les oiseaux comptent parmi les espèces les plus durement touchées par la sixième extinction de masse. Pour ces animaux, rien ne semble jamais définitivement gagné et chaque victoire est durement arrachée, comme lorsque le Conseil d’État avait enfin jugé la chasse à la glu illégale en 2021. Contre le braconnage non plus, nous ne céderons rien !

Parce qu’il n’est pas normal que des braconniers puissent impunément tuer des milliers d’oiseaux chaque année, parce que chacun de ces individus mérite de vivre, One Voice réclame que soient prises de vraies mesures dissuasives et de vraies sanctions en cas de condamnation.

Partarger l'article