Fanette ne partira pas à l’abattoir

Fanette ne partira pas à l’abattoir

Elevage et alimentation
24.08.2017
Toutes les actualités

Fanette était une douce jument que les enfants adoraient. Arrivée à l’âge de la retraite, elle devait être conduite à l’abattoir, mais One Voice l’a sauvée !

A la ferme pédagogique, Fanette* était une douce jument que les enfants adoraient. Mais arrivée à l’âge de la retraite, elle devait être conduite à l’abattoir. De justesse, One Voice a pu la sauver !

Fanette aimait beaucoup se promener avec Maddie, son amie la vache.

Ensemble, d’un pas paisible, elles broutaient côte à côte le trèfle tendre et la luzerne des coteaux ardennais. Parfois aussi, quand la barrière restait ouverte, Fanette s’en allait boire à la mare aux grenouilles, pour regarder bondir de nénuphar en nénuphar les petits batraciens. Le soir venu, elle partait rejoindre son amoureux, un étalon qui paissait là-haut, dans un pré voisin. Une partie de ses journées, avec les poules, les canards et les chevrettes groupés au sein d’une ferme pédagogique, Fanette avait pour mission d’éveiller les enfants à l’amour de la Nature. Et, de fait, tout le monde l’aimait bien.

Mais voilà ! Notre jument se faisait vieille.

Elle boitillait un peu d’une patte antérieure et se déplaçait avec peine. A force de s’appuyer contre un prunier, elle avait fini par le déraciner. Dès lors, la ferme pédagogique choisit de la remplacer par une pouliche toute neuve et son poulain. Et Fanette ? Ah, Fanette, voyez-vous, c’est qu’elle a déjà 25 ans. Et ça prend de la place, un vieux cheval, c’est cher à entretenir ! Aussi l’a-t-on rendue à son propriétaire, qui la louait jusqu’ici et qui, selon toute probabilité, la destinait rapidement à l’abattoir.

Qu’a-t-on dit aux enfants quand ils ont demandé de ses nouvelles ?

«Et Fanette, elle est où ? ». Les enfants se sont sans nul doute interrogés. Et quelle réponse alors leur aurait été formulée sans notre intervention ? Car la cruelle vérité est bien loin de l’amour : « La vieille jument ? Oh, rien de spécial : on va juste lui planter une tige de métal au beau milieu de son grand front si doux, avec sa frange de crins qui lui balaie les yeux. Puis on la suspendra par une patte au plafond et on la découpera pour en faire de la viande. Dans ce monde d’adultes qui sera le vôtre, sachez-le, chers petits, les animaux ne sont RIEN. Ce ne sont que des objets, des biens meubles qu’on loue, qu’on achète et qu’on vend, qu’on exploite et qu’on tue ». 

Fort heureusement, le triste sort de Fanette est parvenu aux oreilles de One Voice.

Aussitôt, nous avons pris ce cheval en charge et nous l’avons placé en sécurité dans un sanctuaire adapté. Notre gentille jument vit donc aujourd’hui heureuse, parmi ses nouveaux amis les ânes et les moutons, dont certains sont aussi vieux qu’elle. Parfois, sûrement, des images lui reviennent et l’interroge. Où est passée Maddie, son amie la vache ? Rassure-toi, Fanette : elle n’ira pas non plus à l’abattoir. Nous ferons même en sorte qu’elle te rejoigne bientôt !

Quant aux fermes pédagogiques, souhaitons qu’à l’avenir elles le soient davantage, en montant aux enfants la valeur du respect des animaux.

* Les prénoms ont été modifiés

Partarger l'article