Cirques : One Voice demande la libération de trois éléphants

Cirques : One Voice demande la libération de trois éléphants

28.08.2017
Toutes les actualités

Un mannequin au corps peint en tigre, emblème de One Voice, sera à Vannes mardi 29 août à 10H30 devant le cirque de Saint Petersbourg pour demander la libération des éléphantes Lechmee, Mina et Kamala.
La situation est particulièrement dramatique pour Lechmee, aveugle et boiteuse, qui ne peut s’alimenter sans l’aide de ses compagnes et qui ne participe pas au spectacle.

Un mannequin au corps peint en tigre, emblème de One Voice, sera à Vannes mardi 29 août à 10H30 devant le cirque de Saint Petersbourg pour demander la libération des éléphantes Lechmee, Mina et Kamala. La situation est particulièrement dramatique pour Lechmee, aveugle et boiteuse, qui ne peut s’alimenter sans l’aide de ses compagnes et qui ne participe pas au spectacle.

Lechmee, Mina et Kamala sont nées en Asie dans les années 60. Elles ont été arrachées à leur famille puis achetées dans l’enfance par le Tyseley Pet Stores. Une fois en Grande-Bretagne, elles ont été vendues au cirque Chipperfield, puis au groupe Medrano. C’est donc depuis près d’un demi-siècle que ces trois éléphantes subissent ensemble les coups de pique et les hurlements du dresseur, les cris de la foule, l’enfermement dans des camions exigus où elles sont transportées pendant des heures d’une ville à l’autre. Ce traitement a valu à Lechmee de perdre l’usage de sa patte avant droite. Marcher sur le bitume ou le plancher métallique du camion accentue sa douleur à chaque pas. C’est une infirmité de plus pour la vieille éléphante, dont la cécité était déjà un lourd handicap. One Voice a filmé Mina l’aidant à se nourrir, car elle n’en est plus capable seule, et elle ne participe plus aux spectacles depuis bien longtemps. Mina et Kamala, malgré leur âge avancé et leur fatigue flagrante, y sont toujours contraintes.

Le
Dr Pierre Gallego, vétérinaire spécialiste de la faune sauvage et consultant pour One Voice, a décrit le cas de Lechmee comme une maltraitance avérée et jugé que les trois éléphantes de ce cirque étaient dans un état de misère physiologique. Selon lui, il est «impératif de les sortir du milieu du cirque afin de leur offrir une retraite dans un environnement adapté à leur espèce. De plus, il est nécessaire de prévoir de garder ces trois éléphantes ensemble car elles ont tissé des liens sociaux très importants dont leur survie dépend.»

Une simple application de l’arrêté du 18 mars 2011, exigerait que Lechmee soit placée dans une résidence fixe, au vu de son état de santé. Mais il est impensable de la séparer de ses compagnes. One Voice a déjà engagé plusieurs procédures pour les libérer : une demande (rejetée) de référé liberté, s’appuyant sur la violation de leurs droits fondamentaux et la saisine de la contrôleure générale des lieux de privation de liberté, démarches habituellement réservées aux humains. L’association a également réclamé l’annulation de l’autorisation d’ouverture pour l’exploitant des trois éléphantes et procédé à une demande de référé suspension. Elle a aussi demandé aux ministres de l’agriculture et de l’environnement d’annuler l’arrêté de 2011, ce qui interdirait la détention des animaux sauvages dans les cirques, comme déjà 8 pays en Europe, 20 pays dans le monde, et 66 villes en France.

Muriel Arnal, présidente fondatrice de One Voice déclare : « Le calvaire que vivent Lechmee, Mina et Kamala est insupportable. Leur cas doit être pris en considération sans délai. Combien de temps encore Lechmee va-t-elle réussir à supporter tant de souffrance, physique et mentale ? Avec cette action devant le cirque qui les détient, nous voulons faire connaître leur sort à un large public pour qu’il soutienne notre demande. Il est urgent de libérer ces trois éléphantes ! »

« Les animaux dans les cirques représentent la domination et l’oppression que nous avons combattues pendant si longtemps. Ils portent les mêmes chaînes et les mêmes fers. »
Dick Gregory, comédien et militant des droits civiques, compagnon de lutte de Martin Luther King, décédé le 20 août 2017.

Partarger l'article