le dimanche 30 septembre 2018 | 13

Une victoire pour les lapins, remplacés par des peluches !

Alertée par des étudiants, en mai dernier, One Voice avait lancé une campagne et contacté l'école vétérinaire Oniris. Cette action largement soutenue par le public vient de sauver des dizaines de lapins, épargnés de mutilations et d'euthanasie. Ils ne serviront plus de support de cours. A leur place, sur les paillasses et en salle de chirurgie, des peluches pour que les étudiants se fassent la main! Là où ils arrachaient des dents, nous arrachons des victoires!

Hr blog

Nous venons de découvrir avec grand plaisir dans l'Obs, qu'Oniris, l'école vétérinaire à Nantes dont nous dénoncions l'utilisation de lapins vivants somme support de cours, utilise dorénavant des peluches à leur place. Bravo! 

Quelle satisfaction de voir que notre alerte a permis de sauver ces lapins dont nous dénoncions le sort malheureux, tout en soulageant les élèves. En effet, s'entraîner sur des animaux vivants ne pouvait que susciter en plus du stress pour les étudiants vétérinaires! 

La direction de l'école nous avait écrit qu'ils travaillaient à améliorer leur pédagogie pour limiter le recours à l'expérimentation sur animaux. Pourtant, le Royal Vet College de Londres dont ils disent s'être inspiré applique depuis plus de 10 ans cette technique. Notre "coup de pouce" les aurait-il "aidés" à s'intéresser à ce qui existe ailleurs comme méthode alternative efficace et respectueuse ?!

Comme quoi avec un peu d'encouragement, quand on veut, on peut, et cela semble bien se passer! Il est temps que le monde de l'enseignement opère ces transformations afin de ne plus avoir recours à des animaux: la recherche et l'utilisation de méthodes de substitution devraient être la norme.

Ainsi, des dizaines de lapins ne seront plus ni mutilés ni euthanasiés!

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Linaé : des soins naturels labellisés One Voice
Sauvons les singes d’un laboratoire suédois !

Commentaires 13

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

anne | jeudi 04 octobre 2018

Comme quoi, qui veut, peut!
Les méthodes alternatives sont, dans tous les domaines, inéluctables et ce, malgré les dénégations des scientifiques rivés à l'expérimentation animale.C'est que beaucoup d'intérêts financiers sont en jeu. Un jour viendra où l'on aura compris que cette méthode obsolète est une erreur. Mais en attendant, des millions d'animaux souffrent encore quotidiennement.

Pascaline1972 | jeudi 04 octobre 2018

BRAVO !!!

Bastet | jeudi 04 octobre 2018

Bravo ONE VOICE pour cette belle victoire.

Darjala | jeudi 04 octobre 2018

Bonjour et bravo avant tout !!!
Cet article bien court me laisse perplexe... comment procèdent désormais ces écoles véto? Quelqu’un est-il infiltré ou a t il verifié les dires des écoles ?
Merci je trouve le sujet intéressant et aimerais donc en savoir davantage