le mardi 01 août 2023 | 28

Une plainte déposée à Nice pour la jument violemment battue à Levens

Une plainte déposée à Nice pour la jument violemment battue à Levens

Mis à jour le 25 octobre 2023

Le week-end du 29 et 30 juillet se tenait la fête du cheval de Levens, dans les Alpes-Maritimes. Une jument a été brutalement battue à coups de pied et de bâton par deux personnes qui ne parvenaient pas à la faire monter dans un camion, devant des dizaines de témoins... Un déferlement de violence qui s’est abattu sur un animal visiblement effrayé et incapable de fuir puisque retenu par une longe. One Voice a notamment déposé plainte pour actes de cruauté.

Hr blog

Sur les vidéos, largement relayées sur les réseaux sociaux le week-end dernier, on voit un homme et une femme violemment battre une jument terrorisée à coups de pied et de bâton, pour tenter de la faire monter dans un camion. Les images sont insoutenables, et les coups si brutaux qu’on entend même le claquement du bois sur le visage et l’encolure de la jument complètement apeurée. Selon les témoins de la scène, une pelle se serait même brisée sur la tête de l’animal face à un tel acharnement.

Des mauvais traitements commis par un professionnel qui n’en serait pas à son galop d’essai…

Quelle ne fut pas notre stupéfaction d’apprendre que les auteurs des faits ne seraient autres qu’un directeur de centre équestre et la propriétaire de l’animal ! Depuis l’annonce de notre dépôt de plainte pour actes de cruauté, sévices graves et mauvais traitements par un professionnel (une circonstance aggravante), nous avons reçu plusieurs signalements d’anciens cavaliers, témoins de maltraitances envers les chevaux dans cet établissement.

En effet, ces agissements intolérables ne dateraient pas d’hier : il y a des années de cela, et pendant de longues minutes, une ponette aurait été frappée avec un ballon de horse-ball en pleine tête, à tel point que les lanières de celui-ci lui auraient ouvert le chanfrein, allant jusqu’à provoquer des saignements.

Frapper un animal n’est jamais acceptable

Le maire de Levens lui-même, qui explique être intervenu et avoir réussi à charger la jument calmement et sans recours à la force dans un autre camion quelques minutes après les faits, témoignait auprès de Nice-Matin : « Ce n’est pas la première fois que l’on a des problèmes avec lui. C’est un fou, c’est un scandale... On sera derrière les associations, on soutiendra les plaintes qui seront déposées. »

Pour cette jument, nous avons déposé plainte pour actes de cruauté, sévices graves et mauvais traitements commis par un professionnel (un facteur aggravant) sur un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité. Afin que justice soit rendue dans cette sordide affaire, nous sommes à l’écoute de tout témoignage de personnes présentes à la fête du cheval de Levens le samedi 29 juillet au moment des faits.

Lola Rebollo
Hr blog

Dans la thématique

Chiens et chats : fin de la vente en animalerie, début du « click & collect » Arche de Noël : les animaux enfin sortis de l’enfer !

Commentaires 28

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Abby | dimanche 10 septembre 2023

On fait pas ça à un animal. Vous ne méritez que la prison pour maltraitance. J'espère que vous n'aurez plus jamais d'animaux de votre vie.

mireille | mardi 05 septembre 2023

Que ces personnes soient traduites en justice.

Olivo | mercredi 23 août 2023

Sanctions pénales pour cet individu et la propriétaire de la jument. Avec interdictions d'approcher et détenir des animaux, à vie. Pauvre jument, elle doit être traumatisée.

Céleste | mardi 08 août 2023

Bonjour,

Je ne supporte plus l'injustice et la maltraitance envers tous les animaux.
Que la sagesse l'emporte sur tout le reste.
De tout cœur ❤️ ❤️ ❤️
Céleste.