le lundi 08 avril 2019 | 115

Une formation de chirurgie vétérinaire sur des cochons vivants, One Voice dit non !

En partenariat avec deux entreprises médicales, une formation post universitaire en chirurgie digestive sur des cochons est proposée à des praticiens au sein de deux écoles vétérinaires. Les cochons vont subir de multiples opérations de l'estomac et de l'intestin puis seront euthanasiés. Nous exigeons l'arrêt immédiat de telles pratiques!

Hr blog

Edit au 24 mai 2019

L'école vétérinaire de Lyon, VetAgro Sup, nous a répondu.
Ainsi, nous apprenons "que cette formation n’a pas eu lieu sous la forme annoncée": les cours n'ont été que théoriques. Aucun cochon sacrifié! Y serait-on pour quelque chose? ?✊

Les cochons, des êtres dotés d’une forte personnalité

Doués d'une grande intelligence, les cochons aiment apprendre, découvrir et jouer. Ils sont conscients d’eux-mêmes et capables d’élaborer des stratégies sophistiquées. On a observé des cochons venir en aide à des humains en difficulté. Et pourtant...

Une formation cruelle

Après le stress du transport et des conditions d'hébergement, viendra pour ces cochons, celui des procédures sous anesthésie. Les vétérinaires en formation continue s'exerceront alors à diverses interventions chirurgicales sur leur estomac et leurs intestins. Après celles-ci, ils seront tués sans exception. Un procédé affligeant et obsolète.  

D'ailleurs, l'attestation du Dr Pierre Gallego, Docteur en médecine vétérinaire et diplômé d'un master en sciences, est limpide sur ce point:

« Il est de mon avis en tant que vétérinaire que l’utilisation d’animaux vivants qui sont par la suite sacrifiés pour des chirurgies à des fins de formation vétérinaire est une pratique obsolète qui devrait être totalement remplacée par des alternatives qui sont déjà disponibles et dont l’usage est très répandu dans la plupart des facultés de médecine vétérinaire modernes dans le monde entier. »

Privilégier des méthodes sans animaux vivants !

Malgré la directive européenne demandant de privilégier les méthodes substitutives, ces écoles ont malgré tout décidé d'avoir recours à cette pratique sur animaux, aussi cruelle que dépassée. L'an dernier, nous avions réussi à mettre fin à l'utilisation de lapins vivants pour des formations continues dans une autre école. Nous exigeons la même chose ici.

Le sacrifice de cochons vivants n'est pas nécessaire pour devenir un bon chirurgien! Bien au contraire, d'après nos experts, des modèles, mannequins et simulateurs; la réalité virtuelle; des simulateurs multimédias informatisés ou encore l'usage de tissus et cadavres d'animaux issus de sources éthiques sont à privilégier.

Pour le Dr André Ménache, vétérinaire spécialiste en science du bien-être animal et membre agréé du Collège européen du bien-être animal et de la médecine comportementale, à qui nous avons demandé une analyse de ces formations,

« Ces interventions menées sur des porcs ne sont pas destinées à apporter un quelconque bénéfice aux porcs globalement. Ces porcs sont utilisés comme du matériel vivant dans le cadre d’un enseignement post universitaire de chirurgie digestive. »

One Voice a écrit pour exiger l'arrêt immédiat de ces formations. Si ces cours perdurent, nous saisirons toute instance compétente en vue de faire respecter les droits de ces animaux. 

Mobilisez-vous avec nous pour ces cochons, en envoyant l'un de ces deux dessins aux organismes concernés pour leur demander d’utiliser des méthodes substitutives dans le cadre de ces formations.

Où écrire ?

Medtronic
SAS Medtronic France
Mme Laurence COMTE-ARASSUS
27/33 Quai Alphonse Le Gallo
CS 30001
92513 Boulogne-Billancourt Cedex
contactfrance@Medtronic.com

Twitter : @MedtronicFR

Vetoquinol
Vetoquinol S.A.
Monsieur Etienne Frechin, Président de Vetoquinol SA 
BP 189
70204 Lure Cedex
FRANCE
communication.group@vetoquinol.com

Hr blog

Dans la thématique

À Turin, des macaques rendus aveugles par des opérations successives de leur cerveau
Expérimentation : bravo les chiffres, rien ne change !

Commentaires 115

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

PraxtoPiG | samedi 08 juin 2019

Il est temps que tout ça change

StephAni'Maux | mardi 04 juin 2019

Les animaux sont déjà trop maltraités par les humains, il est plus que jamais temps que cela change. Un monde meilleur pour tous, un partage de la planète et enfin, un retour de vraies valeurs morales !

marilou | dimanche 02 juin 2019

Il est temps que tout ça change

Elo | mercredi 29 mai 2019

Je soutiens votre combat pour protéger ces petites bêtes !