le mercredi 06 décembre 2017 | 45

Une décision pleine d’espoir pour l’éléphante Maya !

Grâce aux six nouvelles expertises réalisées par des spécialistes à la demande de One Voice, la préfète du Lot et Garonne demande une nouvelle inspection vétérinaire au plus vite dans le cirque qui détient Maya. Pour elle, nous ne lâchons rien !

Hr blog

Une première inspection décevante

Lors de la première inspection vétérinaire, réalisée suite à notre intervention, à la demande de la préfète du Lot et Garonne, Madame Patricia Willaert, deux vétérinaires mandatés avaient conclu que Maya allait bien et que ses conditions d’hébergement au sein du cirque étaient conformes aux exigences légales. L’un d’eux est spécialiste chiens et chats, l’autre dans un zoo qui ne détient actuellement aucun éléphant, et dont les conclusions sont contradictoires avec celles du référent éléphant de l’EAZA, que nous avons sollicité de notre côté !

Persévérance

Suite à cela, nous avons organisé un rassemblement à Agen pour Maya et avons fait parvenir à la préfecture un nouveau dossier, étayé de 5 nouveaux avis d’experts internationaux, en complément des 3 précédents. Le 30 novembre dernier, la réponse que nous avons reçue nous a emplis d’espoir.
Convaincue par les nouvelles pièces que nous avons apportées au dossier, la préfète demande une nouvelle inspection vétérinaire dans le cirque qui détient l’éléphante, et ce dans les meilleurs délais ! Nous saluons sa décision mais restons méfiants : nous n’avons pas demandé une inspection, la première avait déjà prouvé ses limites, mais bien une expertise de bien-être et protection animale, nous basant sur un article du code rural. Nous souhaitons en effet que celui qui jugera de l’état de santé de Maya, ait les connaissances et compétences pour le faire… En réponse à son courrier, nous avons donc protesté en réitérant notre demande d’expertise avec un bilan complet, et demandé à être présents ou représentés lorsque celle-ci aura lieu. Si besoin, nous n’hésiterons pas à saisir à nouveau le Tribunal en ce sens.

8 expertises attestent de l’état dramatique de Maya

Les attestations que nous avons obtenues émanent de scientifiques mondialement reconnus pour leur expérience concernant les éléphants ou la faune sauvage (voir encadré ci-dessous). Tous, sans exception, ont conclu à la mauvaise santé de Maya et deux d’entre eux ont clairement décliné les examens nécessaires à réaliser sur l’éléphante, que nous avons transmis à Madame Patricia Willaert. Selon le Dr. Yaduraj Khadpekar, les comportements stéréotypés de Maya semblent s’accroitre en présence du dresseur. Sa condition physique est extrêmement mauvaise, ce qui est probablement dû à la malnutrition et à une mauvaise alimentation. Ses muscles sont si faibles qu’elle ne peut ni soulever ni soutenir sa tête. Il conclut : « (…) il est conseillé que l'éléphant soit déplacé vers un centre de rétablissement approprié et reçoive immédiatement un traitement vétérinaire à long terme et des soins à vie. »

Nous continuons le combat

Plus de 100000 signatures ont déjà été recueillies pour obtenir #JusticePourMaya. Notre pétition, adressée au président de la république, Monsieur Macron est par ailleurs soutenue par plusieurs personnalités publiques (dont les noms sont cités dans la pétition).
En complément de la lettre que nous lui avons adressée, nous avons sollicité un rendez-vous auprès de Monsieur Nicolas Hulot, Ministre de l’Ecologie, pour lui exposer le cas de Maya, et les conclusions des différents experts.
Pour Maya, le combat continue !

Les experts consultés

L’éthologue Lucy Bates, le Dr Pierre Gallego, vétérinaire faune sauvage, le Dr Yaduraj Khadpekar, vétérinaire en chef au Centre de Conservation et de Soins des Eléphants Wildlife SOS, Mathura, en Inde, le Dr John Knight, vétérinaire spécialiste de la faune sauvage captive, la Dre Joyce Pool, cofondatrice et directrice scientifique de ElephantVoices, la Dre Scarlett Magda, vétérinaire et présidente fondatrice de Veterinarians International, le Dr Willem Schatennaar, vétérinaire référent pour l’EAZA pour les éléphants détenus dans les zoos, Ed Stewart, cofondateur de PAWS, mondialement connu et sollicité, notamment pour son expérience concernant les éléphants captifs et sauvages.

Hr blog

Dans la thématique

Le combat de FAADA pour Dumba
Pour faire suite aux rumeurs concernant la libération prochaine de Maya

Commentaires 45

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Chris | samedi 12 mai 2018

Je ne comprends pas pourquoi alors que l état de maya est visiblement critique, faut il attendre des tas et des tas d analyses des uns et des autres ??? Alors que maya continue de souffrir durant tout ce temps ??? Il serait plus normal et logique de la mettre d abord en sécurité avec des soins adaptés en attendant la poursuite judiciaire et en débattant le temps qu ils désirent pour admettre l évidence de la maltraitance de maya !!!

LOUP | jeudi 01 février 2018

Bonjour, nous sommes le 1er février 2018 ou en sommes nous avec Maya, plus de nouvelles?
C'est une suggestion de ma part pourquoi ne pas ouvrir une souscription (cagnotte) pour acheter Maya à ce cirque indigne.
Bien cordialement.

one voice | jeudi 01 février 2018

Ce n'est pas une question d'argent, ils ont refus le rachat. Le cirque est pour l'instant à l'étranger, et devrait être de retour en France ces jours-ci, pour l'inspection qui a été demandée par la préfète d'Agen, concernant Maya. Cordialement.

joelle baille | vendredi 29 décembre 2017

Je suis révoltée par ces politiques qui perpétuent en France ces habitudes grotesques des circassiens de sortir un animal de son biotope pour ensuite prouver qu'ils sont capables de casser cet individu et de lui faire réaliser des tours contre nature. Cela prouve juste que l'homme est cruel! Quant aux vertus pédagogiques du cirque, c'est un vrai désastre! On doit apprendre à l'enfant à respecter la nature et ses habitants et pas à soumettre les animaux!

veronique | mercredi 13 décembre 2017

Il faut a tout prix libérer maya Elle n'a rien a faire dans un cirque Pour une fois la France devrait montrer plus de compassion envers les animaux car a quoi sert que mme macron devienne marraine du panda de beauval pour laisser apres cela un elephant dans un cirque