le dimanche 15 novembre 2020 | 15

Une compagnie aérienne renonce au commerce cruel des singes


Mis à jour le 15 novembre 2020

En mai 2020, Action for Primates s’est associée à la Animal Rights Florida Foundation (ARFF) et à One Voice pour alerter nos sympathisants à propos d’une prochaine expédition de singes de l’île Maurice vers les États-Unis. Pas moins de 1200 macaques devaient être exportés pour faire l’objet d’expériences ou de tests de toxicité (empoisonnement). Nous avions invité les gens à prier la compagnie Skybus Jet Cargo, en charge du transport des animaux, de refuser cette mission.

Hr blog

Des personnes du monde entier ont répondu massivement à notre appel, ce qui démontre que le sujet de l’expérimentation animale suscite une inquiétude générale parmi la population. Cependant, eu égard au silence de Skybus, nous craignions que le voyage n’ait lieu comme prévu.

Cette semaine, nous avons appris que Skybus Jet Cargo était poursuivie pour rupture de contrat par une société du nom d’International Logistics Support. Lorsque nous avons pris connaissance de la plainte, nous n’avons pas douté que le procès concernait la fameuse expédition de primates qui avait motivé notre demande d’action. Skybus Jet Cargo avait apparemment annulé le voyage, en partie à cause de « certaines associations militantes politiques ». Au nom des singes, nous sommes heureux que Skybus ait choisi de ne pas participer au commerce cruel des primates.

Cette victoire surprise nous rappelle une citation attribuée au Mahatma Gandhi : « Vous ne pouvez jamais savoir quels seront les résultats de vos actions, mais si vous ne faites rien, il n’y aura aucun résultat. » Nous sommes profondément reconnaissants à toutes les personnes qui ont contacté Skybus Jet Cargo en réponse à notre appel !

Les dossiers judiciaires ont également révélé que Matthew Block, marchand de primates américain tristement célèbre, n’était autre que le propriétaire d’International Logistics Support. Fondateur de Worldwide Primates, l’homme avait fait en 1993 l’objet d’une condamnation pour crime - en l’espèce un trafic d’orangs-outans dans l’affaire dite ''The Bangkok Six'', où quatre bébés orangs-outans avaient trouvé la mort.

De plus, en 2018, il a été rapporté que Block avait plaidé coupable à une accusation fédérale de transmission intentionnelle de fausses informations par la poste, dans une tentative d’encadrer des militants animalistes en Floride. Block a accepté cinq ans de probation et le paiement de 14 872 $ correspondant au coût de l’enquête policière.

Hr blog

Dans la thématique

Transport de singes du Cambodge vers les laboratoires d'expérimentation animale aux USA Production d’anticorps thérapeutiques : stop au calvaire des cobayes, oui à l’avenir !

Commentaires 15

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Eden | jeudi 26 novembre 2020

Il faut que tout ça cesse et que nos amis les animaux vivent librement!

Nounoune | vendredi 20 novembre 2020

Bravo à tous ceux qui s’impliquent pour la protection des animaux !

Velasco Consuelo Serena | vendredi 20 novembre 2020

I am against poisoning and against the transport of 1200 macacihi to the Skybus Jet Cargo company, in charge of transporting the animals, let's stop this torture.
Velasco Consuelo Serena

Christine | mercredi 18 novembre 2020

Je remercie One Voice, l'ARFF et tous ceux qui ont oeuvré à ce résultat.
Que ce soit pour leur image (Skybus) ou un peu d'humanité, c'est toujours un petit pas de fait, même si l'avenir de ces macaques reste inchangé.
J'espère que les singes de l'Ile Maurice et de toute la planète pourront vivre un jour sans être inquiétés. Nous dévastons déjà leurs territoires. Je pensais que le prélèvement d'animaux sauvages était interdit depuis bien longtemps. Je veux bien rêver, espérer, mais les combats d'il y a 50 ans (enfant) sont toujours à mener (ménagère de plus de 50 ans) et j'ai bien peur de mourir (vieille) sans voir la fin de ces calvaires.
Dans sa généralité, l'homme n'apprend rien, l'homme n'évolue pas, l'homme est un barbare qui se repait de cruautés gratuites ou rémunératrices. Il invente des mots (respect, liberté, fierté, compassion, compréhension, empathie,...). Il se dit seul être intelligent, se qualifie de supérieur, mais il ne respecte aucun de ces mots, n'en ressent aucun.