le mercredi 05 octobre 2016 | 17

Un projet européen à soutenir d’urgence

Le projet pilote d'un eurodéputé, pour la promotion des alternatives à l'expérimentation animale, vient d'être approuvé par la Commission des budgets après une campagne de lobbying de One Voice et d'autres associations partenaires. Il doit encore être adopté par le Parlement européen en octobre et, pour cela, le soutien du public est indispensable. Mobilisons-nous !

Hr blog

C'est une nouvelle comme il en arrive trop peu. Un projet innovant d'un eurodéputé, qui franchit étape par étape les obstacles. Un projet qui pourrait bien révolutionner les pratiques des laboratoires, pour le plus grand bien des animaux ! Un espoir réel que les expériences sur les animaux appartiennent un jour aux livres d'histoire…

Un projet fondateur

C'est le député européen Younous Omarjee qui est à l'origine de ce projet pilote. Celui-ci doit permettre d'aider à améliorer l'évaluation et la validation de nouvelles méthodes alternatives à l'expérimentation animale dans l'Union européenne, ainsi que l'utilisation et la diffusion des méthodes alternatives existantes. Il doit notamment mettre en place des campagnes d'éducation et des formations spécifiques pour les scientifiques, mais aussi les médecins, les vétérinaires et les industriels concernés par l'expérimentation animale.

Un pas après l'autre

Le projet a été dans un premier temps adopté par la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI). Il a bénéficié de l'aide de One Voice et d'autres associations qui ont écrit aux eurodéputés à chaque étape, et en particulier aux membres de la Commission des budgets qu'il fallait convaincre de voter en sa faveur… Un gros travail de lobbying mais qui a porté ses fruits. Car tandis que le rapporteur y était défavorable, la mobilisation de One Voice et d'autres ONG, des chercheurs et de personnalités de la vie civile a permis qu'il soit adopté à une large majorité le 28 septembre dernier. Le budget alloué serait de 1 million d'euros pour l'année 2017 ! Reste désormais à ce qu'il soit voté par la plénière du Parlement européen au mois d'octobre...

Promesse d'avenir

L'importance de l'adoption de ce projet réside bien sûr dans ce grand pas qu'il représente vers le remplacement des expériences sur les animaux par des méthodes scientifiques alternatives plus efficaces et plus éthiques. Il s'inscrit également à un moment clé car la directive 2010/63/CE sur la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques pourrait être revue en 2017… En faisant de la valorisation et du développement des alternatives une priorité, validée par une majorité des députés européens, cette révision pourrait marquer un grand tournant ! Un outil de plus aussi pour One Voice qui a été référent du groupe expérimentation animale dans le collectif Animal Politique regroupant 26 associations.…

Pour soutenir le projet, diffusez largement l'information et écrivez à vos eurodéputés!

« L'expérimentation animale, qu'on a crue pendant plusieurs siècles comme étant indispensable au progrès scientifique, est aujourd'hui remise en cause non seulement par les citoyens et associations qui défendent le bien-être animal, mais aussi par de plus en plus de chercheurs qui mettent en cause son efficacité scientifique », souligne Younous Omarjee.

Hr blog

Dans la thématique

Lolita Lempicka labellisée par One Voice, une nouvelle marque garantie sans cruauté !
Des lapins vivants encore utilisés comme support de cours

Commentaires 17

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Pinpon | samedi 24 juin 2017

Il faut que la France prenne le leader ship de cette cause qui ne remet pas en question la recherche médicale mais l'oriente vers des pratiques plus en adéquation à l'heure des nouvelles technologies. Remplacer autant que possible l'être vivant par des tissus demande des moyens mais surtout une volonté. Je pense aussi que certains chercheurs se blindent quand ils font des expériences douloureuses, pourquoi leur imposer cela ?

Tigrou | mardi 13 décembre 2016

Que d'efforts à faire pour faire comprendre et accepter que asservir et maltraiter les animaux est ignoble alors que cela devrait être évident. L'évolution de l'espèce humaine est incomplète ; elle le sera lorsque les bas instincts auront disparus et que nous vivrons en harmonie avec tous les êtres vivants et notre belle planète.

Joyce | samedi 19 novembre 2016

J'ai ouvert les yeux sur l'expérimentation animale en regardant le film : "La planète des singes".
Il serait peut-être temps que les Eurodéputés le voient ou le revoient.

dd | lundi 14 novembre 2016

Il faut que les choses changent et rapidement. Il y a une recrudescence de la maltraitance animale et de l'expérimentation qui est insupportable.