le dimanche 04 juillet 2021 | 47

Un éleveur primé qui bat ses chiens : nous déposons plainte

Un éleveur primé qui bat ses chiens : nous déposons plainte

Mis à jour le 07 août 2021

Une fête de la chasse comme il y en a tant se déroule ce week-end à Roquebrune-sur-Argens. Un éleveur primé y bat ses chiens... Mais là, un témoin filme la scène et nous l’envoie. Nous déposons plainte pour mauvais traitements commis par un professionnel (un délit) !

Hr blog

Quand l’une de nos sympathisantes s’est retrouvée nez à nez avec cet éleveur-chasseur à Roquebrune-sur-Argens, ça a fait des étincelles. L’homme, primé pour son élevage de chiens Porcelaine lors de la fête de la chasse Diane Roquebrunoise ayant lieu ce dimanche 4 juillet 2021, rentrait ses chiens dans un chenil grillagé en les frappant à l’aide de ce qui ressemble fort au manche d’un fouet. Le pauvre chien filmé, effondré au sol, terrifié et battu, doit certainement ressentir tout l’amour que les chasseurs claironnent ressentir pour leurs chiens... 

Une chance que l’une des participantes du happening organisé par le collectif VESEA ait filmé ce moment. Nous déposons plainte pour mauvais traitements commis par un professionnel - une circonstance aggravante - car une fois encore ces actes de violence envers les animaux ne peuvent rester impunis.

Lors de l’échange verbal, l’éleveur, reparti les bras pleins de prix dont celui du meilleur éleveur - un comble ! - ne semblait même pas avoir conscience que sa conduite était répréhensible. Il les battait tous les uns après les autres et face à son acte, dit en défiant sa contradictrice : « Ah ben comment faut faire ?! » Les chasseurs ne peuvent continuer à traiter les chiens comme des objets corvéables à merci devant obéir tels des robots. Les êtres sensibles qu’ils sont doivent être protégés. Nous sommes là pour nous en assurer.

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Déterrage des blaireaux : suspensions dans l’Aveyron et le Cher, nouvelles audiences dans sept autres départements ! 300 vies sauvées. Dans le Finistère, les blaireaux passeront l’été 2024 en paix !

Commentaires 47

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Mme Loup | samedi 17 juillet 2021

Cette HISTOIRE EST , ET REPRESENTE BIEN NOTRE EPOQUE, LE NON-RESPECT, LA VIOLENCE TOUJOUS PRESENTE POUR AFFIRMER L'AUTORITE D'UN MALADE ! TOUT EST FAUSSE, LE VIOLENT
EST RECOMPENSE !!!!!!! NOTRE MONDE VIRE A LA FOLIE, L'ARGENT ET LA VIOLENCE VONT DE PAIR !
QUE JUSTICE SOIT FAITE ENFIN !

Aline | samedi 17 juillet 2021

Inadmissible et honteux!
Comment peut on faire ces horreurs, et honte à cet homme . Il faut lui interdire définitivement de détenir des chiens. Et en plus il repart plein de cadeaux. Honte il devrait partir menotté
Le gouvernement doit punir sévèrement toute les horreurs faites aux animaux !

Christian | vendredi 16 juillet 2021

Ich würde die Züchter gerne selbst behandeln.

Tinou | vendredi 16 juillet 2021

Félicitations à la personne qui est intervenue pour faire remarquer à ce barbare que battre ses chiens n’ėtait pas correct. Je suis surprise, aussi, qu’un éleveur se conduise aussi mal. Triste vie pour ces chiens.