le dimanche 04 juillet 2021 | 47

Un éleveur primé qui bat ses chiens : nous déposons plainte


Mis à jour le 07 août 2021

Une fête de la chasse comme il y en a tant se déroule ce week-end à Roquebrune-sur-Argens. Un éleveur primé y bat ses chiens... Mais là, un témoin filme la scène et nous l’envoie. Nous déposons plainte pour mauvais traitements commis par un professionnel (un délit) !

Hr blog

Quand l’une de nos sympathisantes s’est retrouvée nez à nez avec cet éleveur-chasseur à Roquebrune-sur-Argens, ça a fait des étincelles. L’homme, primé pour son élevage de chiens Porcelaine lors de la fête de la chasse Diane Roquebrunoise ayant lieu ce dimanche 4 juillet 2021, rentrait ses chiens dans un chenil grillagé en les frappant à l’aide de ce qui ressemble fort au manche d’un fouet. Le pauvre chien filmé, effondré au sol, terrifié et battu, doit certainement ressentir tout l’amour que les chasseurs claironnent ressentir pour leurs chiens... 

Une chance que l’une des participantes du happening organisé par le collectif VESEA ait filmé ce moment. Nous déposons plainte pour mauvais traitements commis par un professionnel - une circonstance aggravante - car une fois encore ces actes de violence envers les animaux ne peuvent rester impunis.

Lors de l’échange verbal, l’éleveur, reparti les bras pleins de prix dont celui du meilleur éleveur - un comble ! - ne semblait même pas avoir conscience que sa conduite était répréhensible. Il les battait tous les uns après les autres et face à son acte, dit en défiant sa contradictrice : « Ah ben comment faut faire ?! » Les chasseurs ne peuvent continuer à traiter les chiens comme des objets corvéables à merci devant obéir tels des robots. Les êtres sensibles qu’ils sont doivent être protégés. Nous sommes là pour nous en assurer.

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Oise : 1700 renards risquent l’échafaud Pour les Français, les chasseurs ne sont pas les premiers écologistes de France

Commentaires 47

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

MARC | mercredi 28 juillet 2021

Stop animal objet, pensons à leur bien-être et au respect.
Marc

MARC | mercredi 28 juillet 2021

Stop animal-objet, pensons à leur bien-être.
MARC

célie | vendredi 23 juillet 2021

Un retrait immédiat de ces pauvres chiens et une interdiction définitive de détenir un animal.
La lie de l'humanité!

dianedepoitiers | dimanche 18 juillet 2021

Rien d'étonnant, des chasseurs lambda...
Et malheureusement, les chiens sont bien trop doux, bien trop gentils pour sauter à la gorge de leurs bourreaux.