Le blog de One Voice

Avec le blog de One Voice, suivez l’actualité de la cause animale. Découvrez nos enquêtes et nos campagnes pour la défense des droits des animaux.

  

Témoignages : la ferme des 1000 vaches visitée par des agriculteurs !

le vendredi 26 février 2016 - 22

Depuis 2014, la « ferme des 1000 vaches » fait scandale et à raison. One Voice partage avec vous le témoignage de deux agriculteurs perturbés par le sort des vaches enfermées dans cette usine aussi cruelle que polluante.

C'est dans la Somme, près d'Abbeville, que la « ferme des mille vaches » est sortie de terre, sur l'idée d'un riche entrepreneur français. « Inspiré » (sic) par les immenses exploitations américaines et allemandes, il décide de développer le concept en France. Les locaux sont prévus pour l'exploitation de 1000 vaches « laitières » et 750 veaux et génisses, bien qu'aujourd'hui il n'ait reçu d'autorisation « que » pour 500 vaches. Ici, les animaux ne connaîtront pas le pré et iront dans des boxes à la salle de traite rotative, trois fois par jour. Pour les deux agriculteurs qui ont visité la ferme-usine, les infrastructures ne sont pas adaptées et causent de multiples blessures aux bovins. Une exploitation de cette taille ne peut en aucune manière leur assurer un minimum de bien-être. Pour One Voice, qui dénonce déjà leur souffrance dans les exploitations classiques, cette réification des animaux est intolérable !

« Dans certaines petites fermes où il y a des robots de traite, les vaches vont se faire brancher toutes seules, quand elles en ont envie. Tandis que là, à la « ferme des 1000 vaches », non. C'est de l'esclavage pour les vaches. » (Parole d'un éleveur retraité — lire le témoignage en entier ici)

En lien avec l'exploitation, il est prévu un méthaniseur qui convertira les excréments des vaches en énergie, revendue avec un large profit à EDF. Un profit tel que, pour certains, il surpasse largement l'objectif de production laitière de l'exploitation. Mais ce procédé n'a rien d'écologique en dépit des effets d'annonce. Le lisier sera complété par d'autres déchets verts. Les résidus (digestats) seront si riches en azote qu'épandus sur les sols comme engrais, ils pollueront l'eau et l'air. Ce sont eux qui sont responsables de la prolifération des algues vertes en Bretagne où la méthanisation est largement associée aux élevages de porcs… One Voice soutient l'association Novissen qui regroupe les riverains opposés à cette « usine à vaches » et qui en seront les premières victimes collatérales.

« Le rabot qui ramasse la bouse passe près de leurs pattes, c'est du caoutchouc apparemment. Mais il y en a une qui a perdu l'équilibre. Cette vache, elle est partie entre le béton et le derrière du rabot. Et là, c'est de la ferraille… Après elle boitait… Vous auriez vu ses pattes, elles étaient tout esquintées. Il y avait du sang. Il y en avait beaucoup qui avaient ça à leurs pattes. Et celle-là, je l'ai vue perdre l'équilibre avec le rabot. » (Parole d'un éleveur retraité — lire le témoignage en entier ici)

Produire du lait à l'échelle industrielle, c'est aussi produire des veaux à la même cadence. Car n'oublions pas que si les vaches produisent du lait, c'est pour nourrir leur petit ! Dans cet environnement kafkaïen, ils seront arrachés à leurs mères dont les appels déchirants seront ignorés. Les mâles seront abattus après avoir été transportés et vendus dans de terribles conditions (voir notre enquête sur les « marchés aux bestiaux »). Les femelles seront engraissées pour devenir à leur tour productrices — si elles survivent. Tout cela pour satisfaire des humains qui veulent continuer d'ingérer du lait même à l'âge adulte, malgré les risques pour leur santé et la controverse dont cette consommation fait l'objet… Cette production serait-elle encore possible si tous acceptaient d'ouvrir enfin les yeux sur la vie mentale et émotionnelle des vaches ?

« Comment voulez-vous qu'elles soient bien, ces bêtes ? Nous, les vaches, on les appelait et elles revenaient tout de suite, elles se faisaient caresser. Une bête… c'est… Vous avez vu le chien ? Eh ben, c'est comme un chien. Une bête, elle vient vous lécher. Elles me suivaient dans la pâture. Elles me suivaient comme une personne qui suit une autre personne. » (Parole d'un éleveur retraité — lire le témoignage en entier ici)



Commentaires

Commentaire de nonette

Le véganisme généralisé est la seule solution pour stopper cet holocauste. J'ai souvent honte d'être de l'espèce humaine, mais je me bats au quotidien, par mon comportement et mes actes d'achat . Je lutte, je lutte.

Commentaire de Nad

Les industriels sont des MISERABLES et nous de même , laisser faire des horreurs pareilles , un animal n'est pas conçu pour vivre ainsi, de plus le lait est infecté et le pis des vaches est piqué aux hormones , je suis dans le mouvement Végan 269Life militants Contre l'exploitation animale quelque soit sa forme , c'est abominable de voir des animaux subir tout ça pour l'argent. ABOMINABLE

Commentaire de Nad

269Life Végans

Commentaire de Coldur

Je suis horrifiée, écœurée de voir et de lire toutes ces atrocités commises sur les autres espèces vivantes. Tant que la demande existera, il y aura des abattoirs et des usines à vaches....la seule solution, arrêtez de manger ces malheureux animaux . Vive le végan. On se sent en meilleure forme, croyez moi.

Commentaire de Annie13

Consternant que des cerveaux "humains" puissent imaginer puis concrétiser de telles abominations !

Commentaire de etoile1663

Une abomination de plus..., les humains sont la dernière plaie de la Terre par laquelle elle sera détruite, le pire prédateur qu'on puisse imaginer, qui agit par cupidité, sadisme, sans consience. Qu'est-ce qu'un être humain sans conscience ? Un animal ? Non les Animaux sont incapables de se délecter du mal qu'il font pour se nourrir.
V- Hugo disait que pour les Animaux l'Enfer est sur Terre... Je suis profondément triste de voir que le suplice animal dure depuis que l'homme a goûté au sang. Manger de la viande, laitage fromage. .. est d'un cynisme ignoble pour l'industrie chimique, elle s'enrichit des pesticides, antibiotiques hormones de croissance, inhibiteurs de sasiéte...et pour les maladies des humains une palettes de médocs qui ne soignent plus mais des traitements à vie bien plus rentables non la Sécu paie nos impôts prélevés sur nos salaires ?!
Et les médias complices pour la plupart maqués avec le politique et l'industrie fortunée, bien arrosés ne dévoilent qu'une infime partie d'information sous peine de pointer au chômage.
L'INRA qui a carte blanche (pourtant organisme d'Etat fonctionaires payés par nos impôts mais sans contrôle ), fait de la magie noire pour les animaux, pour qu'ils grossissent plus vite, qu'ils produisent plus...encore de la manipulation génétique aidée par l'industrie chimique. Le cercle vicieux comme tout cercle est sans fin. Et ce suplice éternel "un etrenel Treblinka pour les animaux" pour généré de l'argent toujours plus car il donne le pouvoir la main mise sur le monde...ce monde d'humains sans conscience, sans reflexion, devenus des ectoplasmes consommateurs, toujours consommer, jeter pour racheter plus neuf plus récent...
Je croyais en Dieu, mais face à tant d'horreurs depuis si longtemps impunies sur les Animaux, j'ai bien peur que mon Espérance soit une chimère. L'abattage rituel est la triple peine pour les Bêtes, vies misérables dictées par des humains insensibles (sauf à l'argent), elevages concentrationnaires, et mise à mort dans la plus grande conscience et la souffrance intensifiée par la peur, car les animaux ressentent la haine des hommes et la peur. Même à petite échelle, dans les exploitations dites familiales, les animaux ne voient plus le soleil ni l'herbe ni le pré, ils naissent sans mère qui ne voudraient que les choyer (la vache produit 30 litres de lait par jour son veau n'a besoin que de 4 litres, mais on les sépare définitivement sous 24h après la naissance, juste le temps que la tétée du veau provoque la montée de lait dans les mamelles maternelles et il n'est plus utile surtout si c'est un veau mal qui deviendra veau de boucherie enfermé dans une cage individuelle (couché ou debout impossible de se tourner de marcher car les mouvements oxygènent le sang et les muscleet font rougir la chair) pendant les premiers mois de sa très courte vie, là soit il est abattu comme veau de lait avant ses 3 mois ou comme veau de boucherie tué entre 5 et 6 mois pour qu'on lui arrache cette viande anémie soigneusement privée de fer car le viandard veut son roti rose pâle.😈, et sa peau comme celles des agneaux chevreaux et autres nourrissons, fera le bonheur des marque de luxe pour des sacs vetements et ceintures au cuir ultra fin... ( hermes vuitton lanvin, gucci, chanel...)😿
L'INRA est intarissable sur les idées nouvelles pour exploiter AU MAXIMUM la ressource animale, pour ces savants fous ingenieurs généticiens infâmes l'Animal n'est qu'une matière première une ressource, comment augmenter le gisement, la productivité. ..c'est monstrueux , l'humain marche sur la tête mais ce sont les autres créatures qui paient la note tous les jours à chaque seconde, et ces créatures les Animaux n'ont pas de bulletin de vote...et nos élus députés. ..sont plus émus par largent des lobbies ou une tranche de foie gras dans un palace que la torture subie par les gentils canards ou oies dont ce foie est issu. Bien peu despoir que ce monde change, car si l'humain ne réfléchi plus, il est abreuvé de fluor que les autorités sanitaires rajoutent sciemment dans l'eau du robinet, soit disant pour nos dents😁, mais surtout pour les effets sur le cerveau ( le fluor anihile le sens critique, les soldats russes sur le front de l'est durant la seconde guerre mondiale en étaient inhibés !!!) De sorte que si les abus de la monarchie en France ont soulevés alors la révolte et fait souper des têtes, de nos jours le seuil d'acceptation des gens est tellement abyssal que rien de révolte la masse car la chimie nous asservit à notre insu sauf certains qui veulent s'informer qui ne consomment pas l'eau du robinet ni les dentifrices ou sels fluorés !!
Je pleure pour le Mal fait aux Animaux, et j'espère qu'ils auront leur vengeance, j'espère que les consciences seront réveillées, ce n'est pas parce qu'on s'habitue à l'inacceptable, qu'il devient acceptable.
Et on parle d'évolution des espèces mais l'humain qui regresse évolue vers quoi ? monde sans humain, l'anéantissement de la Viee sur la Terre (la lâcheté notamment politique du après moi le déluge n'a pas 36 issues)? Et dire que les agences spatiales cherchent les planètes vivables pour que des humains sélectionnés correspondant aux critères d eugénisme puissent être sauvés en migrant sous un autre soleil...
Que le suplice infligés aux animaux cesse, honte à ceux qui tournent volontairement la tête devant cette barbarie digne des pires nazis et continuent en achetant leur steak issu d'une pauvre vache laitiere au coeur brise de navoir jamais pu élever ses petits inseminée par les gestes brutaux "d'agriculteurs ou plutôt des "agritortuteurs" devenus des machines cruelles, qui vendent leur âmes au fric en torturant les Bêtes, empoisonnant les denrées alimentaires, la terre et l'eau vive la chimie, (slogan de BAYER "science for a better life"...for stock shares !=actions boursieres) et tout ca devant le sourire béat des patrons des industries agro chimiques alimentaires qui voient leurs benef exploser grâce à leurs CON-patriotes, mes chers CON-citoyens disent les politiques...😁
Ils gagnent sur tous les tableaux, c'est effrayant, et si l'on regardent ailleurs dans le monde on trouve la même cruauté sadique mue par la cupidité ou parfois juste par sadisme.
L'humain qu'est ce que ça veut dire maintenant ?
des animaux torturés dès la naissance(broyés gazés,encagés,mutilés...) et supliciés lors de leur mise à mort, le plus conscient possible le plus douloureusement possible pour que le sang gicle...
Ce n'est pas le salon de l'agriculture qui se tient en mars à Paris cest le salon de L'AGRITORTURE=>l'industrie agricole qui traitent les agneaux, les poussins, les vaches comme des grille-pain sur une chaîne de montage puis de démantèlement.
Le modèle des sociétés industriels est TOXIQUE pour toutes les créatures, elles ont engendrées l'individualisme (enfants des rues au Maroc en chine, sdf mourant de froid en France dans l'indifférence générale...
Et les sadiques des abattoirs les agritortureurs qui sévissent sans contrôle même les services veto presents subissent le chantage à l'emploi pour accepter de se tire de fermer les yeux, et tout ce monde sous omerta musclée serre les rangs pour dire que ce ne sont que des cas isolés, alors que les murs sont opaques dans ces camps de la mort, et dans ces camps de concentration pour animaux, dont on ne soupconne la présence que par la vue de silos de céréales. ..

Que sont devenus les employés de l'abattoir de mauleon-licharre (bio et label rouge "rouge sang") qui entre autre actes de cruauté sur des agneaux de lait de 45 JOURS terrorisés, dont ils brisaient la nuque sur l'angle du mur et qui on laissé agoniser un pauvre petit agneau totalement vivant et pleinement conscient subir l'écartelement jusqu'aux thorax sans que ça n'émeuve le bourreau dans sa tâche sans qu'il n'abrège la souffrance inimaginable de ce petit bébé cet agneau de 45 jours, que cet humain (??!)a fini par decrocher pour le laisser mourir sans aucune compassion coupé en deux jusqu'au côtes, baignant dans la marre de son sang comme linceul (bonnes cotelettes d'agneau 😤 pour Pâques!).
Bref, j'agis avec ma petite famille, pas de viande depuis longtemps, lait de soja...pour les coulisses du lait et du fromage... les révélations de L214 que je remercie profondément pour la grosse claque à nos conscience anesthésiées.
Merci à toutes les asso qui agissent pour améliorer la condition animale et le regard des gens sur ce qu'il y a comme dépouille d'animal dans son assiette, à ses pieds...
Et mon cri d'amour à tous ces chers Animaux que l'humain n'a pas laissé et ne laissera pas vivre demain, à moins d'un miracle.
Stoppe aux crimes contre l'Animalité,
Elevage concentrationnaire (ferme des 1000 vaches rien à voir avec le pleateau des 1000 vaches), eugénisme,
traitements chimiques,
mutilations
tortures coups,
actes de cruautés
bien planqués dans les murs des abattoirs, ou d'exploitation (le mot prend tout son sens c'est une exploitation effrénée de la ressource animale et naturelle= bref ce qu'est devenue l'agriculture sous le prisme de l'industrie et du profit, on rationnalise le travail, l'un insemine, l'autre selectionne, l'autre broye ceux du mauvais sexe ( poussins mal pour l'industrie des oeufs, canetons femelles pour le foie gras...), meule à vif les dents des porcelets et leur coupe la queue, coupe les bec des poussins femelles destinées à pondre en batterie ou elles sont entassées sans soleil ni jour et nuit pour qu'elle ponde plus, et à 12 mois la poule pondeuse qui n'a jamais pu etendre ses ailes et dont les o cassent comme du verre, est réformée plus assez rentable et là elle est tué pour devenir un poulet sous vide après une tres courte période d engraissement.
Qu'espérer de ces députés encravatés qui veulent légiférer ds des lieux hermetiques et sans contrôle ou la loi du silence est imposée sous peine de perdre son job, lanceurs d'alerte au statut protégé, lampleur de l'horreur est telle que les législateurs vont visiter des abattoirs prévenus pour motif sanitaire donc ils ne verront rien ! Les sadiques sont des lâches qui s'en prennent aux creatures ne pouvant se defendre, ils agissent en tte impunité car c'est l'usage ds tous les lieux de mise à mort, camps d'extermination
Le néo -nazisme du 21 ème siècle a pour victime la gente animale, pauvres de l'humain quel monstre acceptes tu de devenir ? Le bras de fer ne peut se faire que par l'argent si l'on ne cautionne pas même si l'on refuse cette barbarie, il ft s'alimenter autrement faire pression sur les benefices des industriels de l'agritorture, l'industrie agro chimico alimentaire. Ecrire aux marques et aux enseignes de gde distribution carrefour, auchan... barilla lustucru,danone, pour savoir s'ils utilisent des oeufs de poules en cage, le lait d'exploitation d' elevages industriels concentrationnaires, si les cosmétiques sont testés sur les animaux... si l'on prend qq minutes par semaine pour envoyer un courrier, bien sûr les reponses se voudront rassurantes même mensongères, le ministre de l'agritor culture français dit qu'il faut rassurer le CON-sommateur (pr qu'il continue à Consommer comme un CON qui ne reflechi pas, c'est le story-telling, bref le boulot des publicitaires et autres agence de communication, qui font un beau packaging, mais une lettre, puis deux...ou un email car tous les grands groupes industriels en ont un, et ça commencera à enrayer l'engrenage trop huilé par le fric, et comme on se nourrit 3 fois par jour, ça peut faire un manque à gagner préoccupant pour ceux qui jouent avec notre santé, la souffrance animale et la Terre...
Marche contre les abattoirs Paris sam 4 juin 2016, il faut que les gens voient qui est leur steak et ce qu'il endure...

Commentaire de bijoux

J'espere que cet élevage débile fermera ses portes. Battons-nous, pétitions. Libérons ses animaux de cet enfer.

Commentaire de wettléc

Immonde et intolérable, vraiment en tant qu'humain je me demande comment peut on cautionner et admettre de telles fermes-usines qui ne sont que honte et horreur pour tous ces pauvres animaux, comment peut- on encore pouvoir manger de la viande pour ceux qui en consomment en sachant, en voyant toutes les atrocités, toutes les horreurs dont sont victimes les animaux de la ferme "juste pour le plaisir" d'humains sans compassion, sans coeur, sans aucune sensibilité et aucune conscience, c'est lamentable c'est pitoyable et triste à en pleurer.
Tous ces animaux sont des êtres vivants, ils ont une conscience, ils ont une sensibilité, de l'émotion, des ressentis, une intelligence et des sentiments comme nous, ils sont des êtres vivants et méritent le même respect et la même dignité que nous, et ne sont pas inférieurs à l'humain. De quel droit les exploiter, les torturer, les parquer dans des camps de concentration et les tuer "juste pour terminer dans des assiettes". Si l'on se dit "humain" il est impensable de continuer de cautionner toutes ces monstruosités inacceptables, nous devons tous agir pour défendre et protéger ces animaux pour les libérer tous de ces fermes de la honte, de l'horreur de ces élevages intensifs industriels et des abattoirs où ils ne sont plus que considérés "comme nourriture et marchandise" et non comme animaux êtres vivants.

Commentaire de samso22

Ce qu'on leur fait déjà subir aujourd'hui n'est pas suffisant, l'humain monstrueux et cruel en veut plus pour gagner plus ! Mais où va t on ? C'est de la folie meurtrière toujours impunie et qui recueille les voix des décideurs. Les associations se démènent de toutes parts pour épargner le pire à des animaux qui ne savent donner que du bonheur et malheureusement de la viande pour certains et faire gagner des gains tellement importants pour certains propriétaires.
Arrêtez tous ce massacres, ne laissez pas faire cela, pensez à nos enfants qui n'auront connus que la violence envers les animaux qu'ils soient de compagnie ou d'élevage et qui en sont choqués.

Commentaire de gugus

Le nouvel holocauste, c'est dire où le genre humain est en train de sombrer.

Commentaire de valette63

Faites comme beaucoup d'entre nous : devenez vegan, cela aura un impact plus important que de simples commentaires. On est tous d'accord pour dire que c'est cruel 🐄🐮

Commentaire de cathydd

Quelle honte de voir ça, ils sont plus heureux dehors.

Commentaire de jojo_amiens

C'est atroce d'élever les animaux de cette façon, ils ont plus de vaches que le nombre autorisé en plus, mais personne ne peut (voire veut) faire quelque chose. Cela fait des années que ça dure. Cela doit rapporter gros (et rincer où il le faut) pour être protégé comme ça.

Commentaire de jade

Parce que je veux...........................

Commentaire de Lise

Ce sont de vrais camps de concentration élaborés par des néonazis !
Et ce sont des innocents qui y souffrent et meurent; pourquoi ?!
Pour que certains en retirent des profits, pour que beaucoup d'humains deviennent progressivement malades, pour que les labos les soignent à coup de médocs afin que ces labos fassent à leur tour des profits...Les malades souffrent et meurent à cause de la malbouffe et de l'ignorance; cela dégage du P.I.B. !! Les pouvoirs en place se font du fric et jouissent toujours de plus de pouvoir, dû à la sottise des peuples qui n'osent se rebeller...La boucle est bouclée; oui c'est le monde de Kafka, de Huxley et Orwell réunis...pour le pire !
Mais si nous le voulions vraiment, nous pourrions tous ensemble créer un monde meilleur où le respect et l'amour de tout espèce vivante serait le but.
Si nous nous en donnions les moyens...Je rêve...et je tape sur mon clavier tout en rêvant...
Une petite éleveuse de quelques biquettes où chacune a un nom et des câlins et de vraies pâtures où cabrioler et une vraie chèvrerie ensoleillée avec cour de récré !!
Lise

Commentaire de liligrenade

Il faut se battre contre cette désanimalisation des bêtes? tout cela est barbare, fait pour le fric . çà empoisonne la vie et la mort des bêtes, çà les fait souffrir, et souffrir les humains, pour l'argent, c'est honteux !!!! Ces gros patrons, ils l'emporteront leur argent, dans leurs tombes?

Commentaire de Jo

Que dire face à cette barbarie ...rien car nous voulons nos produits laitiers en quantité ( leurs bienfaits sont remis en question pourtant) notre viande, peu importe les souffrances animales. J'ai vu dans une petite exploitation des chèvres à qui on retire le petit à peine né, j'avais de la peine pour ces mères séparées cruellement de leurs nouveaux-nés, certains n'arrivaient pas à se relever seul, quelle angoisse ressentaient-ils? Il nous a été proposé du chevreau pour plus tard (le temps de les engraisser.) C'est l'horreur. Je n'y vais plus chercher du fromage fait avec le lait destiné aux petits qui, eux, vont ingurgiter des aliments préparés par les industries agro- alimentaires pour que je puisse me gaver de leur nourriture naturelle, on marche sur la tête. Je n'ose imaginer l'enfer des exploitations gigantesques, une vie de souffrances pour les bêtes qui finirons dans nos assiettes,
Vous aimez cette viande ? Bon appétit !

Commentaire de Mibel

Je me sens tellement mal de lire ceci, plus les enquêtes de L214, plus ce que l'on sait par soi-même. Mais comment des dirigeants responsables laissent s'organiser ainsi des camps d'internements et des salles de supplices pour animaux. Obligeons-les à rester quelques jours dans ces lieux de tortures, qu'ils s'en mettent plein les yeux et les oreilles.

Commentaire de fleur

ça suffit on en a assez de cette méthode, honte et honte

Commentaire de patricia

Les vaches sont des animaux pleins de tendresse... elles adorent les câlins et les rendent en retour. Dans cette ferme, elles ne sont que des numéros d'identification, des objets, de la marchandise pour faire du fric..
Honte à ceux qui cautionnent cela!!!!

Commentaire de AVERELL

NO COMMENT POUR CETTE FOLIE de CERTAINS HUMAINS AVIDES DE FRIC ! LE RESULTAT SERA UN PEU PLUS DE CANCERS CAR ALIMENTS ISSUS DU STRESS DES ANIMAUX !

Commentaire de Chris Flam

Ce ne sont pas des animaux, ce sont des robots,c'est horrible et les dirigeants laissent faire, des atrocités, aucun respect pour l'animal qui souffre, l'argent, c'est le principal, la souffrance, rien à en faire....

Ajouter un commentaire

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Charte de modération des commentaires.

Dans le cadre de notre éthique de non-violence, aucun commentaire incitant à la haine, injurieux, discriminatoire, diffamatoire ne sera publié ; de même ceux à caractère publicitaire et rédigés en langage SMS.

Merci pour votre compréhension

L’équipe de One Voice

Annuler   

One Voice n’accepte aucune subvention pour garder son indépendance. Votre aide est précieuse.

Diag

Réseaux sociaux


Facebook - Twitter - Vimeo


+33 (0)3 88 35 67 30 - info@one-voice.fr
Association One Voice - 1 A place des Orphelins - 67000 Strasbourg - FRANCE - Mentions légales