le samedi 14 novembre 2020 | 8

Soutenez notre action pour les animaux de Bourg-en-Bresse ! Nous écrivons au maire


Mis à jour le 15 novembre 2020

Nous écrivons une lettre ouverte à la municipalité de Bourg-en-Bresse, qui se déclare pourtant engagée pour l’environnement, afin de l’exhorter à agir pour les animaux de sa municipalité.

Hr blog

Photo d'illustration : chat errant en France en 2018

Monsieur Jean-François Debat
Mairie de Bourg-en-Bresse
Place de l’Hôtel de ville
BP 90419
01012 Bourg-en-Bresse Cedex

Vannes, le 2 novembre 2020

Monsieur le Maire,  

Nous avons été alertés par plusieurs membres de notre association au sujet de votre politique concernant les animaux à Bourg-en-Bresse.

One Voice ayant pour objet notamment de protéger et de défendre les droits à la vie, à la liberté, au bien-être et au respect des animaux, nous sommes préoccupés par le traitement qui leur est réservé.

En effet, plusieurs associations locales nous ont signalé des situations qui contreviennent au bien-être animal. C’est le cas notamment des chevaux utilisés dans le cadre de balades en calèche, de l’ânesse Houlette ou encore de la politique d’éradication des pigeons par gazage au CO2.

Nous avons également reçu des signalements quant à la gestion des chats errants sur le territoire de votre commune. La ville de Bourg-en-Bresse et son agglomération n’auraient, pour l’instant, pas mis en place de campagne de stérilisation des chats errants sur son territoire.  

Ainsi, nous tenons à vous rappeler vos obligations en matière d'errance telles qu'elles découlent des articles L. 211-22 et suivants du Code rural et de la pêche maritime et de l'arrêté du 3 avril 2014 et de ses annexes.  

Plus particulièrement, nous portons à votre attention le fait que le maire est tenu de mettre en place les formalités de l'article L. 211-27 dudit Code préalablement à toute capture et mise en fourrière animale.  

Conformément à cet article : « Le maire peut, par arrêté, à son initiative ou à la demande d'une association de protection des animaux, faire procéder à la capture des chats non identifiés, sans propriétaire ou sans gardien, vivant en groupe dans des lieux publics de la commune, afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification conformément à l'article L. 212-10, préalablement à leur relâcher dans ces mêmes lieux. Cette identification doit être réalisée au nom de la commune ou de ladite association. »

Plusieurs associations travaillent déjà à la stérilisation et aux soins des chats errants de Bourg-en-Bresse et souhaitent qu’une solution éthique et durable soit mise en place par la municipalité.

Une pétition a d’ailleurs été lancée à ce sujet et a récolté à ce jour plus de 58 000 signatures. L’absence d’engagement de la municipalité en faveur des animaux nuit incontestablement à l’image de votre commune.

À travers le monde, différentes stratégies ont déjà été tentées pour juguler l’errance des chats et ses conséquences. Les programmes de stérilisation et de relâchage permettent un suivi sanitaire des chats par leur identification, mais aussi de soigner ou d’euthanasier ceux qui s’avèrent porteurs de graves maladies, dont l’incidence diminue en conséquence dans la population générale.  

L'association One Voice a récemment lancé un programme pour permettre une gestion durable et éthique de l'errance des chats dans les communes de France, qui se nomme « Chatipi ». Il vise à recueillir et reloger des chats errants tout en promouvant le lien entre les animaux et les êtres humains. Le programme se construit sur un partenariat entre une mairie ou un établissement (EHPAD, hôpitaux, etc.) et une association locale.

Pour toutes ces raisons, nous vous exhortons à agir en faveur du bien-être animal à Bourg-en-Bresse, à renoncer à la capture suivie de la mise en fourrière systématique des chats errants et à mettre en place une gestion de l'errance féline qui soit éthique et conforme à la réglementation.

Notre association One Voice est disposée à vous apporter son expertise et reste à la disposition de votre Mairie pour toute demande d’informations supplémentaires.

Vous remerciant de l’attention que vous avez portée à cette lettre, nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de notre parfaite considération.

Muriel Arnal
Présidente de One Voice

Nous attendons depuis une réponse du maire, dans l’espoir d’une avancée pour les animaux, et plus particulièrement pour les chats errants, dont la situation a été gravement impactée par les confinements successifs partout en France. L’heure est à la solidarité et à la responsabilité pour ces animaux !

Hr blog

Dans la thématique

Les chiens errants de Settat au Maroc doivent être épargnés! Pour les chats errants, inauguration du Chatipi de Poix-Terron le 3 juillet 2021 à 16h

Commentaires 8

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Coriolan | jeudi 19 août 2021

Le caractère facultatif de cet article de loi ne peut contraindre les élus à pratiquer une politique de prévention de l'errance féline massive. Il aurait fallu imposer cette obligation en utilisant le verbe "doit" en lieu et place du verbe "peut". Cette absence de contrainte administrative réduit considérablement la portée légale du texte. Il faut s'inspirer du modèle existant chez nos amis et voisins Belges.

dianedepoitiers | dimanche 18 juillet 2021

J'espère que la situation a évolué à Bourg-en-Bresse...

Sonia | jeudi 01 juillet 2021

Tous les animaux non-humains sont des êtres sentients qu'on se le dise!!

CLAUDE | mercredi 18 novembre 2020

Je suis animaliste et je suis pour le bien être animal. Je m'engage auprès de One Voice!