le mardi 09 mars 2021 | 3

Silabe, un établissement de l’Université de Strasbourg, au cœur du commerce international des singes pour l’expérimentation animale


Mis à jour le 26 mars 2021

One Voice a eu accès à des informations selon lesquelles, plus d’un millier de macaques à longue queue ont été importés année après année, et renvoyés chez nos voisins, ailleurs en Europe.

Hr blog

Photo: Cruelty Free International/SOKO-Tierschutz.

Au cœur d’un commerce opaque… et cruel

La France, par l’intermédiaire de la « Plateforme Silabe », constitue depuis de nombreuses années une zone de transit - en plus d’être un lieu d’expérimentation - pour des milliers de primates venus de Maurice et du Vietnam à destination de laboratoires européens en Allemagne, au Royaume-Uni et en Italie tels que Accelera, Aptuit, Bayer AG, Covance et Merck, où ils subissent test sur test leur vie durant.

A priori, nombre d’entre eux subissent aussi des tests sur place, après être arrivés fort probablement dans les soutes d’avions d’Air France, via Roissy. Silabe a déjà été au cœur de polémiques, de manifestations et de campagnes, initiées notamment par d’autres associations françaises qui s’étaient heurtées à un mur[1], et de révélations. Elle était gérée par une association privée bénéficiant de fonds ministériels, et contrôlée par l’Université de Strasbourg. Il s’agit à présent d’un établissement secondaire de cette université, qui prend donc la forme d’un établissement d’enseignement public national à caractère scientifique culturel et professionnel.

Ce sont de très jeunes primates qui font le voyage. Beaucoup de ceux venus de Maurice ont à peine un an et demi. De très frêles individus pesant deux kilos environ sont envoyés par « lots », dans des caisses sans confort, loin de l’attention et de la protection de leur mère. Le temps et les conditions de transport sont terriblement éprouvants pour les petits : stress, peur, etc.

Et qu’est-ce qui les attend ? Les paillasses carrelées froides des laboratoires, des trépanations, des contentions insupportables, des produits irritants, des électrodes inquiétantes, des médicaments-poisons...

Les singes ayant beaucoup de valeur pour les chercheurs, les survivants sont parfois vendus à d’autres laboratoires pour encore des années d’expériences. Pour finir, l’euthanasie ou l’abattage les attend, sans qu’ils entrevoient la moindre issue, la moindre retraite...

La réduction du nombre d’animaux dans la recherche : une utopie ?

La loi européenne prévoit que les primates utilisés à des fins scientifiques proviennent exclusivement d’élevages ou de colonies entretenues sans apport d’animaux capturés dans la nature, et ce à partir du 10 novembre 2022 pour tous les membres de l’UE dont la France. Il s’agit donc d’un durcissement des règles afférentes au commerce des singes. Mais qui va effectuer les contrôles, a fortiori dans les pays où sont effectuées les captures ?

Parmi les réglementations européennes, il est aussi indiqué que la recherche en général doit réduire son usage des animaux. Mais qu’attend-on ?

Un manque continu de transparence

Qui plus est, Silabe n’est qu’une succursale de ces transferts parmi tant d’autres. Année après année en France, les chiffres de l’utilisation d’animaux pour la recherche stagnent à un niveau surréaliste ! Quand on creuse, le manque de transparence est évident.

Autre sujet d’interrogation : bien sûr, les trajets en provenance du Vietnam et de Maurice sont légaux, mais pourquoi la France en général et la plate-forme Silabe en particulier en sont-elles une étape ?

Nous avons écrit à Frédérique Vidal, ministre de la Recherche, pour l’alerter sur cette question. Avec notre partenaire Action for Primates (Royaume-Uni), nous avons besoin de votre soutien! Écrivons ensemble aux ambassades de Maurice et du Vietnam pour que cesse l’importation de singes vers la France pour subir des expériences sans fin. Et signez notre pétition pour une transparence totale sur les animaux expérimentés, le financement de méthodes substitutives et l'emploi systématique et unique de celles-ci quand elles existent!

[1] Campagnes et manifestations

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Des députés européens font part de leurs inquiétudes à la Commission européenne concernant le piégeage de singes sauvages à Maurice États-Unis/France : les vols de Senator International Air Freight remplis de chiens pour les laboratoires

Commentaires 3

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Sabine | mardi 27 avril 2021

Honte aux universitaires, honte à Strasbourg, honte à la France.
Mais merci à tous ceux et celles qui travaillent à réveiller les ignorants endormis pour les droits des animaux non-humains et la suppression des droits de leurs tortionnaires humains.
Merci pour les animaux!

trochu | lundi 15 mars 2021

Où sont donc tous les défenseurs des animaux et tous ceux qui soit disant "militent en leurs faveurs" ?
Cette pétition, parmi tant d'autres bien évidemment, est plus qu'importante et urgente et doit recueillir un maximum de voix car les animaux comptent sur vous, à l'heure de cette pandémie où des millions de nos frères sont emprisonnés et enfermés, torturés et maltraités "pour pouvoir sortir les "humains" de cette grave crise sanitaire. Les animaux eux, n'y sont pour rien et n'ont pas à servir de cobayes pour les humains que nous sommes, c'est inacceptable et scandaleux. Aimer les animaux c'est avant tout les aimer dans tous domaines et pour tout, et non pas "juste lorsque cela arrange ou que nous en avons envie" ! S'ils pouvaient parler vous diraient à tous "cessez de nous exploiter et nous martyriser pour vos propres besoins". Mais malheureusement ils ne peuvent s'exprimer et ne font que subir et subir et nous devons agir et exiger que les tests et les vaccins ne soient plus jamais testés sur nos frères les animaux et développer les méthodes de substitution car à travers ces vaccins dites vous que ce sont d'autres vies tout aussi précieuses et importantes que les nôtres qui ont et sont sacrifiées et cela n'est plus supportable ni acceptable si l'on veut se prétendre "humain" à part entière. MERCI ONE VOICE ET MERCI !

trochu | mardi 09 mars 2021

Je viens de signer votre précieuse pétition pour dénoncer ce trafic IGNOBLE IMMONDE SCANDALEUX ET INACCEPTABLE des singes pour l'expérimentation animale. Je ne peux lire votre témoignage et récit car bien trop douloureux pour moi, et ayant déjà milité et participé à des marches de Niederhausbergen à 7 kms de Strasbourg, pour dénoncer et libérer les 800 singes emprisonnés et torturés dans un fort appartenant à l'université (l'unistra) à des fins expérimentales. Je vous avoue ne plus du tout aimer cette ville, rien que pour tout ce qu'il s'y passe bien à l'abri des regards pour des singes et suis horrifiée et écoeurée encore plus chaque jour. Nous devons agir au plus vite et informer la population quant à toutes ces horreurs monstrueuses tout près de chez eux envers des singes, êtres vivants très intelligents et très sensibles ayant des facultés mentales similaires à celles des humains voire bien plus...
Je vous en supplie il faut faire quelque chose pour les libérer c'est impensable ce qui se passe dans ces laboratoires français et c'est une honte pour la France, car aucune morale, aucune valeur, aucun civisme et aucune grandeur pour cautionner et encourager l'expérimentation animale ! Franchement c'est à en pleurer de voir comment sont traités nos frères les animaux.