Le blog de One Voice

Avec le blog de One Voice, suivez l’actualité de la cause animale. Découvrez nos enquêtes et nos campagnes pour la défense des droits des animaux.

  

le dimanche 17 avril 2016 - 40

À l'occasion de la semaine mondiale dédiée aux animaux exploités dans les laboratoires, Aroma-Zone s'associe à One Voice pour vous proposer une recette inédite, éthique et bio !

Être en bonne santé, prendre soin de soi, sentir bon, entretenir sa maison, etc. Les actes du quotidien ne nécessitent aucun sacrifice animal. Mieux : vos choix de consommateurs sont pris en compte par les industriels qui veulent répondre à vos besoins et désirs. Vivre éthiquement, c'est donc contribuer à l'effet boule de neige qui peut bouleverser la société… Muriel Arnal, présidente de One Voice, était à Berlin la semaine dernière dans le cadre de la révision de la directive sur l'expérimentation animale. Le futur est en train de s'éclaircir pour les animaux de laboratoire… C'est le moment d'agir !

Aroma-Zone est un partenaire de longue date de One Voice, qui certifie leurs produits depuis dix ans. Aujourd'hui, il nous offre une recette exclusivement formulée pour l'occasion : le sérum huileux, bonne mine pour le printemps ! Retrouvez-la en bas de page.

En choisissant les produits labellisés par One Voice, vous vous assurez d'une certification indépendante, exigeante et dénuée d'intérêt financier : ce sont vos dons seuls qui nous permettent de développer le label… qui est actuellement d'autant plus important que les firmes françaises ne sont toujours pas aux normes à propos des cosmétiques, et qu'il est question d'initier à nouveau les enfants dès le lycée à la dissection !

Tout au long de cette semaine spéciale, One Voice vous proposera des actions sur les réseaux. Suivez-nous sur Facebook et Twitter ! Mettons un terme à la souffrance animale dans les laboratoires.

Pour agir aussi, nous vous proposons d'écrire aux marques que vous souhaiteriez voir labelliser leurs produits.

Ensemble, nous avons le pouvoir de changer les choses !

Dernière minute. Le Conseil D'État vient de permettre à nouveau les dissections dans les collèges et lycées mais le ministère de l'Éducation nationale a la possibilité de les interdire. Écrivez à la ministre de l'Éducation Nationale pour qu'il prenne un arrêté en vue d'interdire la dissection et plus généralement l'utilisation des organes et/ou des tissus d'animaux vertébrés et de céphalopodes dans tout l'enseignement secondaire.

Commentaires

Commentaire de tigrette87

Bonjour malheureUsement nous sommes encore gouvernés par des cerveaux archaïques qui ne voient pas plus loin que leur nombrils, mêmes les premiers hommes sur terre avaient plus de bons sens, d'intelligence et de sensibilité.

Commentaire de milbaraka

Attention ! Le conseil d'état a annulé la circulaire de la ministre pour des raisons purement formelles. Et le CE lui-même, (sauf erreur d'interprétation) suggère à la ministre de procéder autrement et de passer par voie de décret ou d'arrêté ! Le SNES (le syndicat d'enseignants qui a attaqué la circulaire) n'a donc obtenu qu'une victoire sur la forme, pas sur le fond.

Bonjour Mme La Ministre,
J'ai une grande admiration pour vous et vos différents engagements.
C'est à présent sur le sujet de la dissection d'animaux ou de morceaux d'animaux dans les collèges que je m'adresse à vous.
Comme le suggérait le Conseil d'Etat, je vous serais reconnaissante de bien vouloir, dans le cadre du pouvoir réglementaire que vous confère l'article L. 311-2 du code de l'éducation et dans le respect des procédures légales, faire interdire la dissection d'animaux vertébrés, morts ou vivants, dans les classes du secondaires, mais aussi, y interdire la dissection de morceaux d'animaux, quelque soit leur famille.

Pour "confronter au réel" les élèves, comme le préconisent les professeurs de SVT du SNES qui ont demandé à faire annuler votre circulaire, il suffirait de faire cours... au réfectoire ! Rien de tel pour "confronter au réel" que d'expliquer aux élèves QUI est la viande de leur blanquette, QUI il a fallu séparer de sa mère, puis abattre, pour fabriquer le Kiri du dessert, etc.
Merci, madame la Ministre, d'avoir essayé de faire entrer un peu de modernité et de civilisation (au sens noble du terme) dans les collèges. Nous sommes derrière vous!

Commentaire de s

Madame la ministre de l'Education Nationale ,

S'agissant des dissections d'animaux en classe,il est inadmissible d'imposer de telles pratiques à des enfants ! Lesquels peuvent rester traumatisés à vie, c'est le cas de ma fille !
Cette pratique est inutile, compte tenu des avancées de la technologie actuelle .
C'est une régression insupportable et cruelle puisqu'il s'agit d'élever des animaux uniquement dans le but d'être disséqués en classe.
Alors que leur statut d'êtres sensibles vient d'être reconnu, il est intolérable de continuer dans cette pratique .
Je vous demande de prendre un arrêté en vue d'interdire la dissection et plus généralement l'utilisation des organes et/ou des tissus d'animaux vertébrés et de céphalopodes dans tout l'enseignement primaire et secondaire.

Commentaire de sylvia

L'animal est un être vivant sensible et non un accessoire scolaire.La décision du conseil d'état est rétrograde et je compte sur vous pour aller de l'avant.

Commentaire de Jocie

Madame,

L'animal est un être vivant, sensible, capable de ressentir la douleur et toutes sortes de maltraitances.

Votre projet de réhabiliter la dissection dans les écoles est un acte de cruauté affligeant et choquant, envers l'animal, envers l'humanité, impensable au 21 è siècle, et va accentuer encore davantage la banalisation de la violence et le non-respect d'espèces différentes.

Le but de l'école n'est-il pas d'enseigner le savoir vivre ensemble, le respect de l'autre, de décourager la violence?

Quel paradoxe et régression à l'heure ou des technologies alternatives de haute qualité existent, et permettent d'enseigner virtuellement et sans souffrance associée.

Rien ne justifie la cruauté et mise à mort d'animaux, ou d'êtres humains, comment pouvez-vous ignorer la douleur et terreur ressentie par l'animal ainsi torturé ?

Merci de faire preuve d'évolution et de respect envers l'animal, ainsi qu'envers nos collégiens en leur enseignant des valeurs pacifistes, l'observation et le respect du monde animal, végétal, plutôt que d'encourager des actes de cruauté sur des êtres sentients.

Commentaire de makicatta

Mail envoyé à la ministre.. de nombreuses pétitions sont en cours, dont celle de change.org qui a déjà près de 2500 signatures.
Quand j'étais au collège, à la fin des années 70, j'avais catégoriquement refusé de participer à cette pratique ignoble, cela m'avait valu une visite chez le proviseur.. mais je n'ai pas cédé ! Et aujourd'hui ces vieux c... du Conseil d'Etat remettent ça à l'ordre du jour.
message envoyé à la ministre de l'Education nationale ce jour.

Commentaire de Line

Je suis entièrement d'accord avec les commentaires précédents.Je croyais définitivement acquis le fait que l'Education Nationale interdisait toute dissection animale en classe. Pourquoi reviendrait-on en arrière, alors que cette pratique est très choquante pour certains, élevés dans le respect des animaux, et que par ailleurs il est nécessaire d'éduquer en insistant sur le respect de l'autre et celui de la vie, humaine et animale...

Commentaire de LA DEFENCE DES ANIMAUX;

JE SUIS POUR LA SAUVEGARDE DE TOUTES LES ESPECES ANIMALES, LES

LAISSER VIVRE DANS LEUR MILIEU NATUREL;

Commentaire de colombe

La cruauté et les injustices apportent obligatoirement la violence
envers ensuite d'autres espèces Humains etc---.
Donc dans les écoles il s'agit de donner les exemples de respect
d'autrui.
Ce qui n'est pas le cas des dissections, j'espère que le message sera
entendu.

Commentaire de Olivia

Madame la ministre de l'Education Nationale,

Les jeunes sont, souvent, bien assez cruels naturellement sans leur mettre un scalpel entre les mains ! Epargnons la dissection à ceux-là et aux autres, ceux qui sont sensibles et connaissent la pitié ! Et pourquoi ce retour en arrière ? Pour savoir comment est constitué l'organisme d'une souris ??? L'intérêt est, plus logiquement, de savoir comment est constitué l'organisme humain. Les planches et éléments plastiques qui s'imbriquent ne manquent pas pour apprendre la place des organes dans le corps humain. Par conséquent, je dénie qu'on puisse trouver intérêt à de telles démonstrations sur le vif, par des "sacrifices" de souris. C'est non seulement immoral mais inutile pour ne pas dire scandaleux, rétrograde. En effet, cette idée de revenir en arrière est en totale opposition avec la loi qui a été votée, reconnaissant la sensibilité de l'animal.

Proche des associations de défense animale, je suis au fait de maltraitances graves, d'actes de cruauté insensés, commis par des adolescents envers les animaux, de manière quotidienne. Ce constat doit interpeller les hauts responsables car une société où la jeunesse méprise le vivant est un signe très préoccupant. Notre société est malade, or le combat commence à l'école, pour inculquer non pas des gestes mortifères mais un enseignement qui apprenne à respecter la vie : toutes les vies ! Le contraire est dangereux !

Par conséquent, je vous demande instamment, d'abroger cette loi de retour à la barbarie, d'interdire définitivement les dissections d'animaux dans l'enseignement primaire et secondaire.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l'expression de ma haute considération.

Commentaire de Sweet_lo93

Message envoyé !! Espérons qu'il trouvera une oreille attentive !!
Il est lamentable de voir qu'un tel retour en arrière est possible ... ;-(

Commentaire de marina

Il est honteux pour soit-disant une espèce civilisée de massacrer des animaux pour les disséquer, personnellement cela n'aide pas dans la vie, apprenons aux enfants plutôt le respect de la vie, de l'autre et de l'animal.

Commentaire de laetm

Bonjour,
Je viens d'écrire a la ministre en prenant vos lettres en commentaire qui étaient bien écrites.
En espérant que les choses changent...
Soyons optimistes.
Merci à OneVoice de nous tenir au courant.

Commentaire de Liona

Il semblerait que nos politiques sont de moins en moins en phase avec la population qu'ils gouvernent et que leurs coeurs sont durs comme la pierre....Leurs décisions sont de plus en plus obsolètes vis-à-vis du vivant. Mais que se passe t-il avec nos gouvernants, sont-ils à ce point à côté de la "plaque"? Nos gouvernants doivent évoluer : respect du vivant sous toutes ses formes, c'est ce que nous leur demandons et que nous exigerons.....

Commentaire de Marie-Paule F

En novembre 2014, le ministère de l'éducation nationale communiquait enfin la loi découlant de la directive européenne 2010/63/UE et interdisant les dissections sur Vertébrés entiers élevés dans le seul but d'être disséqués.

Au 21ème siècle à l'ère de la technologie numérique et virtuelle, Il existe de nombreuses alternatives (schéma ou modèle virtuel) à la dissection.

Je ne comprends pas ce retour au siècle dernier où j'ai refusé de disséquer une souris et j'ai été punie par le professeur de sciences naturelles en m'obligeant à me mettre en binôme et à assister à cette boucherie. J'ai 62 ans,j'en suis restée si traumatisée que je m'en souviens encore !

Une certitude que cette décision du Conseil d’État a entériné, c’est bien que l’apprentissage du vivant se fait en 2016 en France au détriment de toute morale et de toute empathie.
Enseigner à des collégiens et à des lycéens que tuer par curiosité est légitime, qu’ouvrir le corps d’un animal permet de le comprendre, c’est transmettre une vision déplorable de la condition animale et de la vie d'un être sensible. C'est lui apprendre que la vie ne vaut pas grand' chose, précisément 1,97 € par souris.

Voulez-vous prendre le risque d'influer de futurs sociopathes qui s'ignorent !
Les études criminelles comportementales prouvent que les sociopathes se font d'abord la main en torturant et en tuant des animaux avant de passer à l'acte sur des humains.

Espérant que vous reviendrez sur cette décision, je vous prie d'agréer, Madame la Ministre, mes salutations distinguées.

Commentaire de cep

C'est "simplement" insupportable de savoir que l'on se sert de tous ces animaux

sans défense, de leur infliger toutes ces souffrances!!!!

Quelle honte, honte à tous ceux et celles qui travaillent dans ces

laboratoires de la mort.

Le monde des humains est bien cruel, alors que tant d'animaux nous

rendent de grands services et sont si loyaux avec nous.

Un jour, il faudrait que se soit eux qui tiennent les rennes, et nous

rendent la pareille!

Commentaire de Pat la veggie

L'éducation devrait enseigner à nos enfants des valeurs intrinsèques,le respect du vivant est une notion fondamentale pour continuer d'évoluer vers une société humaine qui laissera derrière elle ces pratiques d'un autre temps, la technologie telle qu'elle existe actuellement permet de ne plus avoir recours à ces pratiques...je vais personnellement demander à mes enfants de faire de la désobéissance civile, en aucun cas ils ne participeront à ces actes ....

Commentaire de lnG

Lettre envoyée à Madame la ministre à l'instant

Commentaire de Patrick E

Madame la ministre de l'éducation Nationale,
A l'heure où nos enfants entrent dans l'ère de la 3D et du tout virtuel.Où nos enfants gèrent au mieux les hautes technicités qu'offrent notre monde moderne en matière de communication. Où nos enfants apprennent les sciences au travers des ordinateurs et des tablettes simulant l'ensemble des fonctions physiologiques des êtres vivants. Où nos enfants découvrent le monde de l'infiniment petit dans les plus extraordinaires logiciels illustrant l'existence de ce qui n'est pas du tout visible...Il me semble que votre méthode d'éducation des sciences basées sur la dissection d'animal est complètement archaïque.
C'est une régression incompréhensible qui bafoue l'éthique de la vie animale.
En 2015, une loi semblait aller dans le bon sens, avec la reconnaissance du statut d'être sensible pour l'animal...la dissection en classe est donc paradoxale et intolérable.
Je vous prie donc, d'en prendre conscience, et de tout faire, en responsable politique,pour interdire définitivement la dissection dans l'enseignement en général.

Commentaire de Krystaly

Madame,

J'ai été choquée par la nouvelle du retour de la dissection à l'école. Personnellement je ne l'ai jamais eu en cours et je n'aurais jamais pu le faire. Je suis très sensible et j'ai aussi beaucoup de respect pour les animaux. Jamais je ne pourrai leur faire le moindre mal. Aujourd'hui j'ai éduqué ma fille dans ce sens et elle aussi ne fera jamais cela car elle adore les animaux et psychologiquement ne pourrait supporter de leur faire du mal. Je ne comprends pas ce que cela pourrait apporter à nos enfants surtout à l'ère de la 3D ,de la nanotechnologie et de toutes les avancées scientifiques disponibles.

Merci de retirer ce cours qui est inutile et traumatisant pour les enfants. De plus ceci est archaïque et les enfants peuvent apprendre sur des livres ou sur ordinateur avec images en relief (3D ou autres).

Cordialement.

Commentaire de charles

Ce retour en arrière est inadmissible, ne régressons pas en matière d'humanité et de bon sens. La cruauté n'apportera rien de bon à des enfants dont la génération est sensible à la souffrance animale ..

Commentaire de Brigitte

Tout simplement STOP, liberté et égalité pour tous les animaux !!!

Commentaire de wettlé

Je ne comprends pas, comment se fait-il que la plupart de mes commentaires ne soient pas diffusés ? Cela ne me donne plus très envie d'en poster.

Commentaire de Nicole BRIOT

Madame la Ministre de l'Education Nationale,

Je suis scandalisée de voir que la dissection des animaux est remise au programme à l' école. L' animal étant reconnu comme être sensible, il est inadmissible de voir de telles pratiques enseignées aux enfants. Sinon les choquer, je ne vois pas l' intérêt de cette pratique barbare. Vous devriez plutôt mettre dans vos programmes scolaires l' enseignement sur le respect des animaux, ce serait beaucoup plus utile et gratifiant. Je suis contre toute violence envers les animaux.

Mme Nicole BRIOT.

Commentaire de Sylvie

Madame la Ministre de l'Education Nationale,

Je viens d'apprendre que la dissection d'animaux va être de nouveau autorisée dans l'enseignement. Nous sommes en 2016, à une époque où l'on prend de plus en plus conscience que l'Homme dépasse les bornes en matière de respect de la Vie dans son ensemble, végétale comme animale. L'éducation nationale est l'endroit où l'apprentissage du Respect et l'Ethique peut se faire, afin d'accompagner les familles qui s'efforcent d'inculquer ses valeurs à leurs enfants, ou alors de sensibiliser les enfants qui n'ont pas cette chance. L'enfant d'Aujourd'hui sera l'adulte de Demain. Quel avenir voulez-vous laisser aux générations futures si vous inculquez dès à présent à nos enfants qu'un animal n'est qu'un objet, que la souffrance n'existe que chez l'Homme? Leur apprendre à mépriser ainsi le règne animal auquel nous appartenons revient à leur apprendre à mépriser le vivant dans son ensemble. Quand donc verrons-nous à l'école des cours qui apprennent aux enfants que nous appartenons à la Nature et que ce n'est pas l'inverse? Que nous appartenons à un Tout, que faire souffrir inutilement une personne non-humaine revient un jour à faire souffrir une personne humaine? L'éducation Nationale a un rôle primordial, celui d'apprendre le Respect et cela commence par reconnaître le droit à la vie et non à la mort pour des êtres qui comme nous ressentent de la douleur comme cela a été prouvé par la communauté scientifique.

Je vous remercie par avance, Madame la Ministre, de revenir sur votre décision pour nous donner la chance à tous, grâce à la génération future, d'avoir un avenir meilleur pour nos enfants. Et je suis sûre qu'au fond de vous, vous souhaitez la même chose.

Sylvie ANNE

Commentaire de Martine G.

merci pour l'alerte. Mail envoyé au ministère ce jour :

Madame la Ministre,
J'apprends avec stupéfaction que le Conseil d'Etat vient de permettre à nouveau les dissections dans les établissements d'enseignement secondaire.
Le Ministère que vous dirigez ayant le pouvoir de les interdire, je vous saurais gré de prendre cette décision le plus rapidement possible. En effet, l'inutilité et le sadisme de cet "enseignement" le rendent indignes d'une nation civilisée.
Merci.

Commentaire de camillecandy

stop à toutes ces cruautés inutiles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
inadmissible , intolérable !

Commentaire de wettlé

Je suis tout autant choquée et révoltée que vous tous en ayant appris l'autorisation à nouveau pour disséquer des souris dans les lycées et collèges je pense qu'il serait également aux parents d'en informer et de sensibiliser leurs jeunes à refuser de telles pratiques honteuses et ignobles car c'est déjà leur donner tout pouvoir sur les animaux dès leur jeune âge. Un animal n'est ni un meuble ou un objet et les souris n'ont pas à être "mutilées et sacrifiées" au nom de la sciences mais de quelle sciences ?
Je suis entièrement en accord avec One voice pour ne pas choisir de produits quels qu'ils soient testés sur des animaux, c'est immonde et infâme que des animaux soient encore torturés, exploités et utilisés "comme simple matériel de recherche" rien que d'y penser je me sens mal très mal et en pleure, il est important que toute la population soit avertie de ce qu'est "la recherche médicale le téléthon", afin que cesse les dons et aides pour de tels organismes de torture, de barbarie, de monstruosité" envers nos frères les animaux. Pour ceux qui l'ignorent encore sachez que l'argent que perçoit le fameux "téléthon de la honte" leur sert entre autre à "s'approvisionner" en chiens notamment pour des expériences immondes, douloureuses, barbares et ignobles soi-disant "pour vaincre des maladies" mais sachez aussi qu'il a été révélé que jusqu'à présent toutes ces expériences plus que atroces et inacceptables n'ont servi à rien du tout et encore moins à guérir des personnes ! Tout ce qui se passe dans la recherche n'est qu'une question d'argent, de profit, de corruption et les laboratoires sont liés bien évidemment à toutes ces horreurs et sont de mèche !
Nous serons bientôt amenés tous à voter pour un nouveau président, mais sachez qu'aucun parti politique jusqu'à présent n'a la cause animale dans ses projets d'où une indifférence totale du sort de tous les animaux en France, c'est scandaleux et révélateur d'un pays qui n'a aucun civisme car s'il en avait il se préoccuperait bien davantage de la condition animale.

Commentaire de Théo

Selon la loi les animaux ne sont plus des meubles .

Commentaire de charlotte

C'est cruel et en plus comment faire comprendre aux enfants de respecter les animaux quand on va leur permettre d'étriper un petit animal sans défense ? Je trouve cela odieux et malsain !!!!!!!!!!!!!!

Commentaire de Pat

Madame la Ministre de l'Education Nationale,

A un siècle ou l'on a découvert le Boson de Higgs, les ondes gravitationnelles, des techniques d'explorations du cerveau humain et animal pour mieux comprendre les mécanismes neurobiologiques, etc.
n'est-ce pas complètement archaïque et surtout inutile de pratiquer la dissection en classe secondaire!

Combien de ces jeunes gens vont-ils réutiliser cette pratique dans leur vie? Avez vous fait des statistiques à ce sujet?
Combien d'animaux sacrifiés pour une utilité inférieure à 0,01% probablement?

J'ai pratiqué la dissection en classe prépa, en bio sup: et je ne l'ai jamais réutilisée de ma vie. Par contre j'ai le souvenir d'avoir eu ma grenouille incisée, clouée sur la table et qui se réveille car mal euthanasiée au formol : merci pour ces bons souvenirs, merci de m'avoir obligé à donner de la souffrance à un être pourvu de terminaison nerveuse bien avancée, comme j'ai pu l'étudier...

Alors stop!

Ou alors je vous exhorte à disséquer vous même une souris à 8h du matin également...pour voir...ce que cela provoque en vous.

De l'intelligence et de la compassion, c'est ce que est requis pour ce dossier, et vu où vous en êtes arrivée, je suis sure que vous avez ces compétences,

Bien cordialement,

Commentaire de Fane

Madame la Ministre de l'Education nationale

Je partage complètement le commentaire de Pat et n'ai besoin d'en rajouter davantage ! Cordialement

Commentaire de JMP

La dissection serait de retour? De quel droit forcer un enfant à ne pas garder ses principes moraux? Le premier précepte du bouddhisme est qu'il ne faut pas nuire aux êtres vivants ni retirer la vie...mon enfant ne violera jamais ce précepte surtout au nom d'une pseudo éducation qui ferait bien d'instaurer d'autres principes qui pourraient servir notre société en déperdition.

Commentaire de corine pelluchon

Voici ma lettre envoyée à l'instant:
Madame la Ministre,
aujourd'hui, grâce au progrès des technologies et aux images que montrent les ordinateurs, nous avons la possibilité de découvrir l'anatomie des animaux et de connaître le vivant sans pratiquer la dissection. Celle-ci est également très éprouvante pour les enfants et les adolescents qui, pour la supporter, doivent se cliver et s'insensibiliser. Elle n'encourage guère le développement de traits moraux permettant de ressentir de la compassion pour les autres êtres sensibles, humains et non humains. Enfin, elle engendre une souffrance très grande pour un nombre innombrable de petits animaux et, pour cette raison, elle est très problématique moralement. A un moment où de plus en plus de personnes manifestent leur souci pour le sort réservé aux animaux, le fait d'autoriser la dissection semble peu opportun. Merci donc de revenir sur cette décision. Merci pour eux et merci pour ceux qui, comme moi, souhaitent porter l'universalité de la question animale, loin des sectarismes et des polémiques.
Formule de politesse
Corine Pelluchon

Commentaire de shamga

L'Education Nationale a été créée pour préparer à la Vie, pour dispenser une culture de Vie afin de préparer le jeune enfant, puis l'adolescent à vivre le statut de noblesse qui lui a été conféré : celui d'être humain conscient de lui-même.
Que les vraies valeurs soient à nouveau cultivées dans le jeune terreau de leur cœur et de leur tête, et vous verrez notre société évoluer dans le respect de tous les règnes vivants ! De la volonté + de la solidarité + de la fraternité = VICTOIRE !

Commentaire de kikicestmoi

Madame la Ministre de l'Éducation Nationale
J'entends avec horreur que les dissections vont être de nouveau autorisées. C'est une véritable catastrophe. Les associations animalières se sont battues pendant très longtemps pour les faire interdire, vu que cela ne fait qu'apprendre à faire mal dès le plus jeune âge des enfants, traumatisent certains jeunes, et engagent à faire pire à d'autres.
Un animal est un être vivant à qui on doit le respect, comme tout un chacun, les animaux compris.
Mes enfants ont refusé en leur temps de telles pratiques, et leurs professeurs n'ont jamais pu les forcer à pratiquer ces tortures.
Le respect des humains commencent par celui d'autrui. Les animaux méritent ce respect que vous leur refusez. Ce sont des actes inutiles, les sites internet divers et même encore les livres donnent déjà des tas d'informations.
S'il vous plaît, prenez un arrêté pour interdire la dissection dans les établissements scolaires et secondaires et plus généralement tout acte qui ne respecte pas les animaux. Merci beaucoup.

Commentaire de etna

Tous les animaux sont pleins d'amour à donner. Ils ont un coeur et ressentent la douleur, l'abandon. S'il vous plaît, pitié pour eux.

Commentaire de Sylvie

Il est plus que temps de faire comprendre aux enfants, dès leur plus jeune âge, que la vie se respecte sous toutes ses formes. Il faut dès la maternelle apprendre aux enfants à respecter les animaux et la nature. Il est intolérable de permettre les dissections dans les établissements scolaires, ce sont des actes de cruauté, et en effet, cela marque beaucoup la majorité des enfants! Les lieux scolaires ne devraient être source que de respect envers tous, et de tolérance et d'exemple!!!

Commentaire de corinne

Les politiques ont un rôle essentiel à jouer pour lutter contre la barbarie. Des mesures, des lois, peuvent être prises pour arrêter tout ça. Encore faut-il qu'ils le souhaitent au lieu de s'intéresser à leur compte en banque et au pouvoir

Corinne LAVERNHE
.

Commentaire de hounaz

Madame la ministre de l'Education Nationale ,

S'agissant des dissections d'animaux en classe ,il est inadmissible d'imposer de telles pratiques à des enfants !Lesquels peuvent rester traumatisés à vie ,c'est le cas de ma fille !
Cette pratique est inutile, compte tenu des avancées de la technologie actuelle .
C'est une régression insupportable et cruelle puisqu'il s'agit d'élever des animaux uniquement dans le but d'être disséqués en classe .
Alors que leur statut d'êtres sensibles vient d'être reconnu , il est intolérable de continuer dans cette pratique .
Je vous demande de prendre un arrêté en vue d'interdire la dissection et plus généralement l'utilisation des organes et/ou des tissus d'animaux vertébrés et de céphalopodes dans tout l'enseignement primaire et secondaire.

Ajouter un commentaire

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Charte de modération des commentaires.

Dans le cadre de notre éthique de non-violence, aucun commentaire incitant à la haine, injurieux, discriminatoire, diffamatoire ne sera publié ; de même ceux à caractère publicitaire et rédigés en langage SMS.

Merci pour votre compréhension

L’équipe de One Voice

Annuler   

One Voice n’accepte aucune subvention pour garder son indépendance. Votre aide est précieuse.

Diag

Réseaux sociaux


Facebook - Twitter - Vimeo


+33 (0)3 88 35 67 30 - info@one-voice.fr
Contact presse : +33 (0)6 43 26 78 80 - presse@one-voice.fr
Association One Voice - 1 A place des Orphelins - 67000 Strasbourg - FRANCE - Mentions légales