le jeudi 28 septembre 2017 | 8

Respect pour les chiens : une éducation non violente est possible - Témoignez !

Appel à témoins : One Voice vous invite à partager votre expérience d’une éducation non violente. Les chiens ne sont pas des armes !

Hr blog

Une éducation canine empreinte de respect

Une éducation positive et non-violente, dispensée par des professionnels, existe. Et c’est heureux et épanouis que ces chiens vivent leur vie. Nos compagnons ne sont pas des armes, et One Voice est formellement opposée  au dressage des chiens dits de défense. Mais l'association ne fait pas d'amalgame, de nombreux éducateurs formidables mettent en œuvre des méthodes qui respectent les chiens et permettent aux humains de vivre avec eux une relation empreinte de complicité et d’harmonie.

Témoignez !

Avec nous, montrez que, sans coups, ni cris, ni domination, les chiens s’épanouissent à nos côtés. Le jeu épanouissant et la complicité ne peuvent exister que dans le respect. Pour que l’éducation bienveillante de nos compagnons canins devienne la norme,  partagez votre témoignage ! Que vous soyez vous-même éducateur, ou que vous ayez choisi cette voie pour le(s) chien(s) avec le(s)quel(s) vous partager votre vie, envoyez-nous vos photos et vos vidéos, nous les diffuserons sur notre blog ou nos réseaux.

Ensemble, faisons connaître les méthodes positives pour des chiens heureux et bien dans leurs pattes. Refusons la violence. Respect pour nos compagnons canins !

Découvrez ci-dessous une liste (non exhaustive) d’éducateurs canins mettant en pratique des méthodes non violentes pour accompagner les chiens tout en douceur :

Hr blog

Dans la thématique

Dressage de chiens : solidarité de centaines d'éducateurs canins
Maltraitance sur sept chevaux : One Voice réclame justice

Commentaires 8

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Nad | dimanche 10 novembre 2019

J'ai 3 chiens dont deux avec un lourd vécu et un chien de rue qui avait peur de l'être humain. Après 2 ans de cours en méthode positive, il ne fugue plus, il aime aller se faire papouiller par les humains, il est bien dans sa tête, c'est un chien heureux...je n'aurais obtenu que de la résignation avec une autre méthode. Il faut le voir sourire: quoi de plus beau ? 🤩

Rémi | vendredi 08 novembre 2019

La domination interspécifique n'existe pas, des études l'ont montré. Quelque soit le chien, quelque soit l'objectif, le renforcement positif devrait être la seule et unique méthode d'éducation. Prenez l'exemple d'un chien agressif, une méthode violente ne mènera à rien de plus que de renforcer son problème comportemental. Alors qu'avec une méthode respectueuse et une approche globale, on peut alors travailler sur le fond du problème. Le coercitif n'est basé que sur la peur, il engendre des douleurs psychologiques qui sont elles-mêmes à l'origine de troubles comportementaux : anxiété, stress, agressivité... Sans parler des dégâts physiques, votre ostéopathe canin vous le confirmera...

JCC | mardi 09 janvier 2018

Difficile combat! Pendant longtemps, j'ai utilisé le renforcement négatif pour 'dresser' mes chiens. Aujourd'hui, je suis convaincu que le renforcement positif est la meilleure méthode pour établir la complicité entre le chien et sa famille car oui, le chien est un membre de la famille.
Educateur 'débutant', je baisse les bras devant les pratiques de certains, devant l'acceptation des propriétaires, devant cet ancrage culturel bien français. Je ne comprends pas que les propriétaires n'arrivent pas à voir que les 3/4 du temps, les chiens sont renforcés dans leur mauvais comportement, qu'ils ne créent pas le bon lien. Top entendu: "C'est vous les maîtres, vous devez vous faire obéir de vos chiens", sait on jamais si on pouvait se faire aimer de nos chiens.

Envie de me battre? oui mais mais hélas avec que trop peu de conviction d'y arriver.

Evelyne | dimanche 24 décembre 2017

Bonjour. Je reposte, je ne sais pas si mon récent commentaire est validé. Je connais un maître chien qui "utilise" son chien la nuit pour son travail. La journée donc, ce chien reste dans sa "boite" sur la loggia longue de environ 4-5 mètres sur 2 et complètement fermée puisque un filet opaque vert lui cache la vue. Il ne voit que le ciel et les rideaux de la fenêtre ! Les occupants sont 8 dans un F4...ce qui laisse supposer la place et l'intérêt que peut avoir ce chien ! Ce chien pleure parfois et il est bien rare de voir un de occupants se promener avec lui! J'ai eu l'occasion d'avertir le maître quand le chien a pleuré pendant quelques heures très tôt un matin mais je sens que c'est malvenu d'en parler...je n'irai pas jusqu'à dire que ce chien et maltraité mais est il bien traité pour autant ? Peut on dire qu'il est suffisamment socialisé ? ce dont je doute vu la maladresse qui le caractérise (la seule fois où je l'ai vu !). C'est un chien qui sera hélas arthrosé à rester dehors ainsi. Ça me rend triste.