le lundi 24 décembre 2018 | 15

Quand Larousse explique le cirque aux tout-petits...

Pour Larousse, les cirques exploitent forcément des animaux, et "c'est magique!". La maison d'édition renommée donne ainsi à croire aux tout-petits que les cirques itinérants sont des lieux de vie normaux pour des animaux. Pourtant, les psychologues alertent sur cette distorsion du réel, entravant le bon développement de leur empathie, qui fait à long terme entrave à la défense et à la protection des animaux dont certains sont pourtant en grave danger d'extinction dans la nature. One Voice s'insurge de cette propagande aux conséquences délétères !

Hr blog

"L'encyclopédie des petits" de la maison d'édition Larousse fait passer dans l'imaginaire collectif de toute une génération d'enfants que le cirque exploitant des animaux ne pose aucun problème, alors qu'il s'agit d'une violence banalisée.
Sur la couverture "lis, découvre et comprends". Mais que comprennent-ils? Qu'il est normal pour un éléphant de se contorsionner ? Pour des tigres de subir les coups de fouet derrière des barreaux ?  

Le dessin animé Dumbo montrait déjà en 1947 que cette exploitation est une honte ! Et pourtant, plus de 70 ans plus tard, nous en sommes toujours là. Toujours là au bout de 20 ans de combat incessant pour les animaux arrachés à leur famille, vendus, transportés, dressés brutalement, exhibés perpétuellement et rendus dépendants dans la pire situation psychologique, où la main qui tient le fouet ou l'ankus est aussi celle qui nourrit.  

Non content de montrer des images - certes dessinées - mais dans un style justement cartoonesque, avec des animaux qui semblent heureux d'être là, déguisés, enfermés à plusieurs dans un petit enclos, un éléphant sur un tabouret, ridiculisé, le texte joint suggère que cela serait même "magique", et impressionnant. Aucune mise en perspective, aucune prise de recul ! Où est l'information équilibrée que l'on attend d'une encyclopédie ?  

Ces animaux sont, dans les cirques, des individus dont les institutions vétérinaires ont rappelé que leur bien-être ne pouvait être assuré dans ces établissements itinérants. Les psychologues ont également alerté sur les dangers de laisser croire aux enfants que les animaux s'amusent, alors qu'ils agissent uniquement sous la contrainte... Ce spectacle du plus fort sur le plus faible est inadmissible, tant pour les enfants que pour les animaux. Larousse ainsi que les parents doivent prendre leurs responsabilités face aux fauves (tigres et lions), aux éléphants et hippopotames, mais aussi singes, lamas, ours, chameaux... et autres animaux qui forment notre biodiversité planétaire, et face à la Terre que nous partageons tous.

Nous écrivons immédiatement à Larousse pour faire retirer ces illustrations, de la couverture aux pages intérieures, et faire corriger la définition de ce qu'est un cirque ! Nous vous invitons à faire de même!
Remplissez leur formulaire en ligne,
ou interpellez-les sur les réseaux sociaux: 
sur Twitter @LAROUSSE_FR ou sur Facebook: Larousse .

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Chirkane, le rebelle sacrifié
Micha, Glasha, Bony, Mina... : les preuves accablantes de l’inertie de la préfecture du Loir-et-Cher

Commentaires 15

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

didine | vendredi 28 décembre 2018

je suis choquée que larousse puisse cautionner l'exploitation et la souffrance animale. Il n'y a rien de magique dans les cirques avec animaux!!Les animaux ne sont pas des objets!! et il y a tellement de souffrance et de maltraitance derrière cela!! je trouve cela déplorable que larousse puisse véhiculer de tels propos en niant la vérité sur la souffrance animale!! un peu de professionnalisme de votre part serait la bienvenue

Françoise | vendredi 28 décembre 2018

Drôle d'éducation! Cautionner, soutenir des causes à l'encontre du bien-être animal en influençant les enfants dès le plus jeune âge. Les animaux dans les cirques ne sont pas nécessaires.En revanche le bonheur des animaux est nécessaire. Si les enfants savaient ce qui se cache derrière toute cette lumière aveuglante de spectacles ridicules et tortionnaires....Larousse n'a jamais été ma tasse de thé

sylvie | vendredi 28 décembre 2018

Larousse,
L'enfant vit dans un monde de mensonge. Serait-ce pour le protéger?
Pourtant, nous sommes tous d'accord, nos enfants sont l'Avenir.
Il ne tient qu'à nous d'en faire des personnes conscientes des maltraitances faites aux animaux, dans tous les domaines, celui du cirque en particulier.
Il n'y a aucune magie quand un animal est contraint, même si c'est sous la lumière des projecteurs. Comment continuer à applaudir ces scènes de torture ?
Faisons découvrir à notre progéniture le monde culturel des artistes qui créent sans faire souffrir des animaux.Le seul cirque qui doive exister. La beauté du spectacle.
Larousse, soyez réaliste et concret dans vos explications concernant le cirque avec animaux. Cessez de faire l’apologie de ce monde d'une cruauté monstrueuse.
Votre devoir est d'informer la stricte réalité, c'est ce que tout un chacun est en droit d'attendre d'une encyclopédie.
Je vous mets au défi de trouver les bons mots, les belles images pour expliquer concrètement, sérieusement, le monde du cirque, sans qu'une larme ne soit versée par nos petits, à la lecture de cette nouvelle encyclopédie.
Soyez donc professionnels
Cordialement
Sylvie (lettre envoyée sur site Larousse)

révoltée | vendredi 28 décembre 2018

Ignoble, impensable et pourtant. Ce que l'appât du fric peut faire ! Mentir aux enfants qui, un jour ou l'autre connaîtront la vérité, mais quelle sera leur réaction après ce que l'on a voulu leur faire croire, c'est du lavage de cerveau,
c'est honteux ; les circaciens sont impliqués aussi.