le lundi 25 juillet 2022 | 3

Protection des animaux en Chine : sensibiliser dès le plus jeune âge


Mis à jour le 25 juillet 2022

On le sait, la Chine est loin d’être un modèle en matière de protection animale. Mais en creusant bien, force est de constater que la relation pervertie des humains avec les êtres plus fragiles tient à un défaut de sensibilisation, notamment dans les régions les plus pauvres. C’est pourquoi nous œuvrons auprès de notre partenaire ACTAsia pour remédier à la situation en soutenant des programmes d’éducation à la bienveillance. Et une fois les graines semées, le miracle opère...

Hr blog

Éveiller la compassion, stimuler la gentillesse et ce qu’il y a de meilleur en l’humain, voilà l’objectif que nous nous sommes fixé en soutenant le programme éducatif Caring for Life de notre partenaire ACTAsia. Cette ONG mène en Chine un formidable travail de sensibilisation au respect de la vie sous toutes ses formes. Elle a beaucoup œuvré pour alerter l’opinion sur l’état des zoos du pays et le commerce de viande de chien. Elle se mobilise chaque année contre le festival de Yulin et agit aussi auprès des vétérinaires asiatiques afin qu’ils se rendent compte que les animaux ressentent peur et douleur.

La fourrure a toujours le vent en poupe

Car en Chine, rares sont encore les personnes ayant pris conscience de cette évidence. Même les dangers représentés par les zoonoses ne sont toujours pas pris en compte. Alors que la pandémie de Covid-19 a conduit de nombreux pays – dont la France – à interdire l’élevage d’animaux à fourrure sur leur sol, l’industrie chinoise n’en tire aucune conclusion. Au contraire ! Elle voit, avec la disparition de ses concurrents, l’occasion d’acquérir une plus grande part de marché dans le commerce mondial et de promouvoir de plus belle l’exploitation des visons, des renards bleus, des renards argentés et des chiens viverrins dans les pires souffrances... Tout en se moquant bien des enjeux de santé publique d'une industrie extrêmement toxique et polluante.

L’empathie, cela s’apprend

Avec ACTAsia, nous sommes convaincus que développer l’empathie passe par l’éducation, idéalement dès le plus jeune âge. En témoignent le mieux celles et ceux qui ont bénéficié du projet Caring For Life (CFL). Ce programme unique de six ans au cours des années d’école primaire aborde à la fois le bien-être social, la citoyenneté, le bien-être animal, les questions environnementales et reconnaît l’interdépendance de tous les êtres. Madame Fang, institutrice, l’a découvert en 2013 et a pu en mesurer les bienfaits tant sur son fils que sur elle-même : « CFL m'a appris à pratiquer la compassion dans tous les aspects de ma vie et je crois fermement que c'est une base sur laquelle nous devrions tous vivre notre vie. »Depuis, très investie, elle l’enseigne en incluant les cours CFL aux apprentissages scolaires. Et l’impact positif des leçons, distribuées à l’école et lors de camps d’été, est remarquable. Madame Fang ne cesse de constater des changements dans le comportement quotidien de ses élèves. Elle voit grandir chez eux la gentillesse et les conduites civilisées et responsables. Afin de mesurer le succès du programme, elle a commandé une étude de deux ans comparant deux classes - l'une qui a suivi l'éducation CFL et l'autre non. L’attitude prosociale et compatissante était très évidente chez les étudiants qui avaient reçu l'éducation CFL. Beaucoup plus calmes et ne manifestant pas de signes d'agressivité, ils montraient un plus grand respect des autres. À la suite de cette étude, davantage de classes adoptent maintenant l'enseignement CFL. Une nouvelle génération d’enfants compatissants et empathiques est en train d’émerger, prête à mettre en œuvre ces « compétences non techniques » dans tous les aspects de leur existence et dans la société au sens large à l’avenir. Et nous sommes là pour les y encourager !

Marie-Sophie Bazin
Hr blog

Dans la thématique

Du rodéo à la télé en France, ce sera toujours non ! One Voice rejoint la coalition pour une loi ambitieuse sur les lanceurs d’alerte !

Commentaires 3

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Lucie | mercredi 10 août 2022

Quelle bonne idée! Mère Thésésa disait; Il faut travailler "avec" le problème et non "contre" celui-ci. Chapeau! Très belle initiative qui pourrait même faire boule de neige à bien des endroits. MERCI!

Lilibubu...^^ | vendredi 05 août 2022

Certes @Françoise, nous ne mangeons pas en Occident ces espèces animales (autres mœurs autres us & coutumes) qui je vous l'accorde sont abjects pour nous autres qui avons amis à Pat's chez nous. Pardonnez -moi mais je trouve que c'est légèrement hypocrite d'écrire ceci.
De notre côté que faisons-nous, nous avec les animaux dit de fermes ?
Tous ces élevages de bêtes, à poils à crins à écailles à plumes à fourrure & j'en passe... ?
Sont arrachés dans un premier temps à leur Maman, puis élevés aussi dans d'atroces souffrances & mis à mort de façons barbares pour que les humains puissent "bouffer " leurs chairs, leurs œufs (poissons volatiles...) ou boire le lait destinés à leurs bébés... !!!

Oui je sais, je m'égare & ne veut faire le procès de personne loin de moi cette pensée, puisque je soutiens depuis des années les combats de " One -Voice "(entre -autres...).

Cette action menée en Chine, là ou les Droits... sont bafoués, est tout bonnement géniale !!!
Les massacres de chiens de chats ne cesseront pas sur un claquement de doigt il ne faut pas se leurrer. Mais déjà si, les jeunes générations sont éduqués intelligemment comme c'est le cas avec cette Organisation, au respect de la vie animale & cie, sous toutes ses formes.. S'ils prennent consciences que ce sont aussi des êtres doués de sensibilité d'intelligence & qu'ils souffrent qu'ils pleurent eux aussi... & qu'il leur faut combattre toutes sortes de maltraitance... Cela sera déjà une belle victoire ! Ne croyez -vous pas ?

Un Grand Merci aux Equipes, aux Responsables de " One -Voice " que de permettre de développer & de soutenir de telles actions partout ou le Monde Animal est mit à mal !!!

Françoise | vendredi 05 août 2022

On ne mange pas de signes (vivants ou morts) de pangolins, de poulpes et de poissons (vivants ou morts), de chiens, de chats. Stop !!!!! Non !!!!! Suffit !!!!! Respect du monde animal !!!!!