le mercredi 06 mars 2019 | 46

Projet d'un nouvel aquarium à Dieppe, il faut agir vite !

Sous la chaleur des tropiques, près des littoraux, les lamantins vivent leur vie tranquillement. Ici, de délicieuses plantes, immergées ou flottant à la surface de l'eau, leur ravissent les papilles. Souvent, ils prennent plaisir à gratter les berges avec leurs pattes afin d'y dénicher des racines succulentes. Mais tout ceci ne sera plus qu'un lointain souvenir pour ces êtres nonchalants. La ville de Dieppe a autorisé la construction d'un nouvel aquarium. Requins, tortues et bien d'autres êtres peuplant les eaux tropicales seront bientôt arrachés à leur milieu naturel pour rejoindre ce bocal.

Hr blog

Edit du 9 mars 2019:
Nous apprenons par voie de presse (Les informations dieppoises - 8 mars 2019) qu'
il n'y aura finalement pas de mammifères marins (lamantin, dauphin) ni tortue, même si cela était bel et bien initialement envisagé au début du projet. Les requins, eux, n'auront pas cette chance. Ils seront nombreux dans ce bocal...

Enfermés à en devenir fous

Qu'ont-ils fait pour mériter une telle vie ? Quand ils seront bloqués dans cet aquarium, personne n'entendra leurs cris, pourtant lancés de toutes leurs forces. Ce n'est pas parce que nous ne les entendons pas, qu'ils ne souffrent pas!

Cette prison de verre est si étroite, si oppressante, si dénuée de toute végétation propre aux eaux tropicales... Tout y est faux. Difficile pour un requin de s'y épanouir, lui qui est capable de traverser un océan entier. Le voilà piégé. Les requins passent en liberté une partie de leur journée à arpenter les eaux, prêts à trouver leur repas du jour ! Ici, pas de chasse, pas de quête. La nourriture leur est imposée et donnée directement. L'ennui est terrible.

Une communication élaborée et encore méconnue des humains

La plupart des poissons, y compris les plus petits d'entre eux, sont dotés d'une ouïe très fine, bien supérieure à celle des humains. Ils entendent tout ce qu'il se passe dans l'eau, dont des bruits inaudibles pour nous. Le fracas des machines filtrantes leur martèle la tête, en permanence. Sans compter celui de la foule qui tape sur les vitres, et dont les pas résonnent!

Comment faire pour communiquer avec les êtres aquatiques qui les entourent ? Même s'ils adorent le faire par exemple en grinçant des dents ou en frottant leurs arêtes, tout ce brouhaha entrave leur vie sociale. La lumière artificielle, de son côté, peut détruire une partie de leur acuité visuelle, tant ils y sont sensibles.

Nager avec eux, un stress supplémentaire

Comme si les priver de leur liberté ne suffisait pas, une fosse de plongée est prévue à l'intérieur de l'aquarium. Un calvaire pour tous les poissons tropicaux, pour qui la présence humaine est une importante source de stress. Leur espace déjà réduit se voit envahi d'êtres humains, dont ils ressentent la présence, entendent la voix, perçoivent chaque mouvement qui empiète chaque fois un peu plus sur leur petit territoire. Ne peuvent-ils donc pas avoir un peu de répit ? Un soupçon de repos ?

Vivre en captivité, c'est essayer de subsister dans un environnement qui ne laisse presque aucune chance. Le cas récent des requins-marteaux de l'aquarium Nausicaá le démontre bien : seuls deux des trente individus ont survécu, en quelques mois à peine. Au même endroit, une raie manta a péri à cause de parasites dans son système digestif. La prolifération des bactéries est inhérente au système des aquariums... Nous n'avons de cesse de le dénoncer ! Stress, promiscuité, ennui, décès prématuré, telle est la dure réalité de la vie en captivité.

Agissons avant qu'il ne soit trop tard ! Faites part de votre indignation à la ville de Dieppe et à la préfecture de la Seine-Maritime et demandez-leur d'empêcher ce projet d'aquarium (Téléchargez le modèle de lettre à votre disposition).

Ville de Dieppe

Préfecture de la Seine-Maritime

  • Formulaire de contact : Site de la préfecture
  • Twitter : @Prefet76
  • Courrier :  Préfecture de Seine-Maritime - 7, place de la Madeleine  CS16036 - 76 036 Rouen cedex

Et signez la pétition!

Séverine Bazin
Hr blog

Dans la thématique

L'hiver est tombé sur la prison des baleines
Au tribunal contre l'opacité de Marineland et de l'Etat

Commentaires 46

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

majo | jeudi 21 mars 2019

Laissez les animaux dans leurs milieux naturels !

Nicole | jeudi 21 mars 2019

Il faut les laisser vivre dans leur milieu naturel!

Olympe 76 | mercredi 13 mars 2019

Arrêtons l exploitation des animaux marins et terrestres, ils étaient là avant notre arrivée sur terre. Laissez les vivre en paix dans leur milieu naturel.

Carine | mardi 12 mars 2019

Stop aux prisons pour animaux !