le mercredi 30 mai 2018 | 19

Procès des récidivistes de l’Oise : One Voice demande une condamnation exemplaire !

Jeudi 31 mai 2018 aura lieu le procès d’un couple de récidivistes, contre lesquels nous avons porté plainte pour mauvais traitements. Un an après notre saisie chez eux, la Cellule Zoé sera au tribunal de Senlis pour que plus jamais ils ne fassent de victimes.

Hr blog

Une vigilance au long cours

Nous ne connaissions malheureusement que trop bien les propriétaires. Le même terrain boueux, la même maison, l'odeur des déjections animales, de leurs infections et des cadavres...

Depuis 2004, nous surveillions leurs activités. En 2011 déjà, notre Cellule Zoé avait sauvé dans leur "établissement", 46 chiens dans un état déplorable et obtenu une condamnation pour sévices graves et actes de cruauté. Mais malgré l'interdiction définitive d'exercer une activité en lien avec des animaux et surtout, une interdiction définitive de détenir un animal, ils ont recommencé ! Heureusement, nous avions maintenu notre vigilance jusqu'à l'année dernière. En collaboration avec les services de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des populations) de l'Oise, des forces de l'ordre, et en présence de nos refuges partenaires, nous avons pu procéder une fois de plus au sauvetage des pauvres êtres dépendants d'eux.

Une nouvelle saisie mémorable

Le 5 mai 2017, le couple de récidivistes a alors été mis en garde à vue. Ce jour là, nous avons découvert des animaux dans la boue, sans soins, sans nourriture ni eau, certains enfermés dans de petits enclos mal entretenus et sans protection du froid ni de la pluie : une vingtaine de chèvres et leurs chevreaux, deux boucs, des chats, des chiens, et même le corps d'une poule asséché dans une caisse de transport, et un cadavre de chat abandonné derrière une porte…

Une renaissance pour les rescapés

Les chèvres sauvées sont à présent toutes en pleine forme ! Une moitié d'entre elles a élu domicile au refuge de Filémon, où elles partagent leur temps entre la bergerie, chauffée pour les jours de frimât et les prés verdoyants, colorés de mille fleurs sauvages pendant les beaux jours. Les autres ont rejoint le refuge au Bonheur des Chevaux dans le Lot-et-Garonne. Elles y jouissent d'une parcelle de plusieurs hectares, dont One Voice a financé la clôture pour qu'elles puissent être accueillies dans les meilleures conditions possibles.

Les chats, quant à eux, ont été pris en charge par le refuge AIMAA d’Épernay et le refuge Oisemont Protection Animale. Enfin, ils ont trouvé la paix. Grâce à la patience et des soins constants du personnel du refuge, même les individus traumatisés font désormais confiance aux humains !

La vie n’est pas moins rose pour les chiens confiés au refuge AIMAA d'Epernay… Gustave Flaubert, a parfaitement trouvé sa place au sein de la famille. Georges Sand marche dorénavant sans laisse malgré ses problèmes de vue, et la moindre promenade est une immense source de joie pour elle. Isaac, de son côté, s’est très vite adapté à son nouvel environnement. C'est un amour de chien, au caractère bien trempé, qui aime s’exprimer et qui est devenu le petit prince de la maison...  


Un grand merci à tous nos donateurs qui permettent à la Cellule Zoé de maintenir une surveillance au long cours des tortionnaires des animaux et de les poursuivre en justice, d'organiser les sauvetages et de mettre en sécurité les victimes dans nos refuges partenaires, dont One Voice assure le financement des soins vétérinaires pendant les années que durent les actions en justice. Cette chaine de solidarité est indispensable pour faire reculer la cruauté ! 

Jessica Lefèvre-Grave
Hr blog

Dans la thématique

Le lapin, exploité des poils jusqu'aux yeux

Commentaires 19

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Danielle | mercredi 20 juin 2018

justice pour ces animaux et punitions severes pour ces ordures et le mot est gentil

Michele | dimanche 03 juin 2018

Action sévère contre ces individus et surveillance accrue

PIMPRENELLE | samedi 02 juin 2018

Le gouvernement ne fait rien contre les tortionnaires d'animaux.
Les députés sont incapables de voter les améliorations des conditions pour les animaux d'élevage. Voir le résultat des Etats Généraux de l'Alimentation : le broyage des poussins mâles et des canetons femelles continuent.

NOUS NE SOMMES PAS UNE CIVILISATION AVANCEE.
IL Y A REGRESSION DE LA PROTECTION ANIMALE DEPUIS PLUSIEURS ANNEES. 85 % des personnes voulaient aussi les caméras dans les abattoirs. RIEN NE SE PASSE.

Comment voulez vous avoir confiance en l'Etat pour faire condamner les tortionnaires d'animaux. CELA VA MALHEUREUSEMENT CONTINUER.

Il faut vraiment élire des députés qui se soucient du bien-être animal et non pas des députés qui obéissent aux consignes de leur parti. Je crois que nous aurons un progrès que lorsque des députés du parti Animaliste seront élus.

Ann | samedi 02 juin 2018

Justice