le mercredi 01 septembre 2021 | 22

Procès des Poliakov : la France protège-t-elle réellement les animaux sauvages ?


Mis à jour le 03 septembre 2021

Le procès des Poliakov avait eu lieu le 12 mai dernier à Blois. La décision vient de tomber. Le couple de dresseurs de Micha, de Bony et Glasha, de Mina la guenon magot, des oiseaux rares et des poneys a été relaxé sur les sévices graves et sur tous les faits antérieurs à 2019. Prescription. Sacha Poliakov écope de 4 mois de sursis simple. Autrement dit : on peut donc maltraiter en paix en France. Et ce, bien qu’un ours soit mort. Nous faisons appel.

Hr blog

La France protège-t-elle réellement les animaux sauvages?

À la lueur des décisions de justice que l’on obtient procès après procès en France sur ce type de dossiers, on s’aperçoit que la justice est plus encline à sanctionner sur des infractions environnementales. Y aurait-il une loi de l’omerta, voire un tabou à sanctionner des détenteurs d’animaux issus de la faune sauvage sur des mauvais traitements ? Car des défauts de soin font l’objet de condamnations quand il s’agit de chiens et de chats... On le voit bien sur l’affaire du lion Eliott au Cirque Amar, ou celle de Jumbo, l’hippopotame détenu par le Cirque de la violente famille Muller. À chaque fois qu’on a des éléments objectifs, probants, les accusés sont in fine inquiétés sur des infractions environnementales seulement.

Pour les animaux détenus par les Poliakov, cette absence de sanction à la hauteur de nos attentes a lieu malgré un décès d’animal qui avait des asticots dans les pattes !

Une méconnaissance coupable

La méconnaissance de ces animaux - on le voit déjà dans les contrôles, les agents ne notant pas de problèmes particuliers dans les rapports d’inspections - se poursuit jusque dans les prétoires. Ceci est extrêmement grave.

Des lois de protection animale qui ne s’appliquent quasiment jamais

C'est incompréhensible. Tout se passe comme si les animaux de la faune sauvage étaient corvéables à souhait, à notre merci, et que donc, ils ne souffraient pas. Comme si on pouvait tout leur faire... Et de fait, c’est ce qui se passe. On peut se poser la question de savoir s’il y a une réelle protection de ces animaux dans notre pays. Nous faisons appel de la décision.

One Voice
Hr blog

Dans la thématique

Les cirques, pourvoyeurs de peaux et de corps à des taxidermistes. Révélations Au Nouveau Cirque Triomphe, on piétine les animaux et les lois

Commentaires 22

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Anannka | samedi 04 septembre 2021

Je remercie ONE VOICE de nous représenter. Il faut que la France applique enfin les justes peines contre ces tortionnaires d'un autre âge.

<phil | vendredi 03 septembre 2021

C'est la honte pour nous humains;. Il faut que les élus se bougent les fesses.et arrêter la chasse dans le même temps, le moyen âge est terminé, Changeons les mentalités d'arriérés, etc.
Bravo One Voice.

La Renarde | jeudi 02 septembre 2021

C'est franchement insupportable, et je ne comprends pas que toutes les associations de protection des animaux ne s'unissent pas pour lancer des pétitions et une grande campagne sur le sujet, incluant d'ailleurs les pratiques de la chasse comme le déterrage des renards et des blaireaux, les pièges et les poisons. Je pense que le moment est venu, où les médias commencent enfin à s'intéresser à la perte de biodiversité et à la 6ème extinction de masse, de passer à une action internationale, et d'exiger notamment une forte hausse des amendes actuellement ridicules pour trafics d'animaux sauvages. Dans le Var, ce sont les tortues d'Hermann et les chardonnerets qui font aujourd'hui l'objet de trafics qui ne vont faire que s'intensifier avec la crise économique et sociale qui ne cesse de s'aggraver. Un homme a été pris avec 6 tortues d'Hermann dans son coffre: 300 euros d'amende !!! Il faut absolument rassembler nos forces pour lutter pour le respect des animaux sauvages, c'est urgent ! En attendant, merci pour ce que vous faites et je continuerai à vous soutenir chaque fois que je le pourrai.

amie des animaux | jeudi 02 septembre 2021

Quelle HONTE !!! Il n'y a que les cœurs fermés à l'amour et à la compassion qui ne prennent pas en compte les maltraitances générant d'atroces souffrances aux animaux ; Ces gens-là sont tristement ignorants des Lois de l'Amour !!!
BRAVO à ONE VOICE de ne rien lâcher et de faire appel car tous ces tortionnaires doivent payer pour leur mépris envers les animaux non humains qui ne peuvent que subir les violences infligées !!! Comme le disait Gandhi : "celui qui voit le problème et qui ne fait rien, fait lui-même partie de ce problème" !!!