le lundi 23 décembre 2019 | 40

Pour Mina et Kamala, Nöel attendra encore...


Mis à jour le 06 juillet 2020

Cris, bruits, foule, exploitation sans fin... Cette année encore, sous le chapiteau, Noël et le jour de l'an n'auront rien de festif pour Mina, Kamala et tous les autres animaux captifs du cirque Médrano.

Hr blog
Hr blog

Dans la thématique

À 55 ans, Mina continue de prendre des coups dans le cirque One Voice part à la rencontre des collégiens

Commentaires 40

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

altayr81 | lundi 13 janvier 2020

Pour les cirques sans animaux.......LIBERTA

Karin Erker | lundi 13 janvier 2020

Arrêtez ce cirque cruel où des tortionnaires maltraitent les animaux comme ça.

Chris | lundi 13 janvier 2020

faites que cessent tous spectacles de cirques avec animaux.

anne | lundi 13 janvier 2020

Je viens de visionner les vidéos sur ces cirques maudits, et me demande ce qui est le plus à blâmer: la condition des animaux et les stupidités qu'ils sont obligés d'effectuer dans un bruit épouvantable ou alors, les spectateurs qui encouragent.Cruauté et médiocrité se rencontrent en une fusion glauque.