le mercredi 24 janvier 2018 | 13

One Voice vient au secours de chats laissés à l’abandon

Le 11 et le 12 janvier 2018 à Quimperlé, la Cellule Zoé de One Voice a procédé au sauvetage de dix chats, livrés à eux-mêmes dans la maison abandonnée de sa propriétaire âgée, en raison de son hospitalisation de longue durée.

Hr blog

Le chat castré et identifié de cette humaine, survivait là depuis plusieurs semaines. D'autres chats avaient été abandonnés chez elle, probablement par des voisins, ce qui est puni par la loi. L'errance, la divagation et la non identification des chats ne menant qu'à une misère de ces animaux abandonnés. Dans la maison insalubre, les petits félins étaient enfermés au milieu des cadavres de leurs congénères en état de décomposition. Les déjections jonchaient le sol et les meubles, le désordre et l’odeur pestilentielle s'ajoutant au reste de la saleté. 

Les huit chats sauvés le premier jour étaient très stressés après les semaines passées dans de telles conditions. Notre équipe les a aussitôt fait examiner par un vétérinaire attentif et respectueux de leur détresse. Tous ont fait l’objet de soins. Certains étaient déshydratés et présentaient des ulcères. L'un d'eux souffrait terriblement, de plusieurs tumeurs cancéreuses et a malheureusement dû être euthanasié.

Toute cette opération a été possible grâce à l’écoute de la Mairie de Quimperlé, enchantée de notre intervention, avec l'aide de "Chats sans toi", "Cie Pays de Quimperlé", et de la SPA de Vannes où des chats attendent à présent d’être adoptés. 

En France, plus de 10 millions de chats sans abri souffrent et meurent à nos portes. One Voice est engagée dans ce combat pour eux, pour leur dignité.

Hr blog

Dans la thématique

Le martyre de Kuma, petite chatte errante
Aidons l’école du chat sous le choc après une attaque de ses protégés les plus vulnérables

Commentaires 13

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

fourmi | mardi 06 février 2018

Bravo à votre association ! et merci pour eux !

Milka73 | vendredi 02 février 2018

Cette dame hospitalisée n'avait elle pas de voisin ou d'ami ? Ma voisine est partie en maison de retraite elle avait 5 chats et maintenant c'est moi qui s'en occupe je trouve ca normal je n'allais pas les laisser ce sont des êtres vivants qui souffrent comme nous.

Prunelle | vendredi 02 février 2018

Mais si je comprends bien la ou les personnes qui sont venues prendre en charge cette dame lors de son hospitalisation sont parties en refermant la porte, laissant les chats à leur triste sort, et sans même prévenir quiconque qui aurait pù intervenir ????
Le comportement de l'être humain est parfois désespérant !!!

JMJ | jeudi 01 février 2018

N'oubliez jamais, ces souffrances infligées aux animaux, un jour se retournent contre nous...