le jeudi 14 septembre 2017 | 47

One Voice réclame justice pour le chat Chevelu !

Draguignan, dans la nuit du 30 mai 2017, Chevelu, un petit chat meurt sous les coups. Grâce au travail de la police, le coupable, un récidiviste, a été retrouvé. One Voice sera partie civile au procès, le 15 septembre prochain, pour que la violence soit condamnée en tant que telle.

Hr blog

La terrible mort de Chevelu

Le crâne de Chevelu a été brisé. Des traces de sang ont été observées sur la façade de l’immeuble près duquel on a retrouvé son petit corps sans vie. Ses blessures témoignaient de la violence qui s’est déchaînée sur lui. Pour ce chat sans abri, qui luttait au quotidien pour survivre, l’existence s’est achevée avec la pire des cruautés. Son tortionnaire, qui a tenté de faire incriminer une bande de jeunes, a été identifié par la Police, après une enquête approfondie. Ses aveux, qui rejoignent ceux de sa compagne, laissent entrevoir le terrible scénario de ses derniers instants. Chevelu le connaissait, Monsieur M. le nourrissait parfois... Son tort ? Être sur son scooter et y avoir soi-disant uriné... Il n’en fallait pas plus pour provoquer une incontrôlable colère. Et quand, confiant, il s’est laissé approché, il a reçu un premier coup de pied. Si fort qu’il a été projeté contre le mur. Deux autres ont suivi. Les chaussures de sécurité ne pardonnent pas. Notons que, d’après Pierre Gallego, vétérinaire consultant pour One Voice, les conclusions du rapport d’autopsie font plutôt « penser à une action exerçant une force centrifuge sur la tête, probablement en tenant le chat par la queue ou les membres postérieurs et en projetant la tête contre le mur. »
Puis, Monsieur M. a maquillé la scène, jeté ses chaussures, l’arme du crime, et a échafaudé un scénario avec son amie pour ne pas être accusé…

Un tortionnaire récidiviste

Madame C. a avoué avoir peur de lui. Cela expliquerait qu’elle l’ait protégé… Il faut dire que son casier judiciaire est lourd : il a déjà été condamné pour avoir laissé mourir de faim son chien dans son propre appartement. Leur enfant d’à peine 7 mois est placé. Il devait lui rendre visite le lendemain. Pour One Voice, ce drame est une nouvelle illustration du lien existant entre les violences faites sur animaux et sur les humains. Les coups tombent sur les victimes, indépendamment de l’espèce à laquelle elles appartiennent. La cruauté est aveugle. Les bourreaux s’en prennent aux plus faibles et font régner la terreur. On se souvient du cas de la chienne Léa, dont le violeur était déjà connu pour des faits de pédophilie… Le lien ne peut plus être ignoré.

La violence doit être justement condamnée

Le 15 septembre, l’association sera partie civile lors du procès de Monsieur M. Son objectif ? Obtenir une peine exemplaire, qui mettra hors d’état de nuire un homme dangereux, ayant déjà prouvé qu’il était capable du pire. Il ne doit pas faire de nouvelle victime. Sa compagne a peur pour elle-même, mais aussi pour ses chats et sa fille. Pourtant, aujourd’hui, il encourt 2 ans de prison, une sentence dérisoire en comparaison de la violence des actes commis envers Chevelu. Si un humain avait péri sous ses coups, ce serait la réclusion à perpétuité. Pourquoi cette différence ? Faire condamner la violence pour ce qu’elle est, et non en fonction de celui sur laquelle elle s’exerce, est la seule façon de parvenir à la faire reculer.

Pour que la politique pénale évolue, pour que la violence soit condamnée quelle que soit la victime, signez et partagez notre pétition !

Hr blog

Dans la thématique

L'éleveuse maltraitante récidiviste enfin jugée
Jeune chienne battue et poignardée, la Cellule Zoé réclame justice pour Mylanne

Commentaires 47

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

dameyouyou | dimanche 08 octobre 2017

J'ai la gorge serrée en regardant ce beau petit chat martyrisé par son bourreau ! mais que fait la loi! Combien sont condamnés à ne plus posséder d'animaux par un tribunal et qui malgré tout continuent a en avoir chez eux ! quant aux personnes qui savaient que ce petit chat était errant aucune n'a eu la bonne idée de l'adopter ou de prévenir soit
la Lisa ou la Spa , j'ai recueilli 8 chats tous errants et si chevelu était venu par chez moi je n'aurais pas hésité a l'adopter ! comment peut on laisser une petite bête sans foyer, c'est une chose que je ne peux concevoir! j'èspère que cette fois-ci justice sera rendue à Chevelu et qu'il serve d'exemple pour que ses congénères soient protégés et surtout que tous ces tortionnaires soient enfin punis comme il se doit !

Fran | samedi 16 septembre 2017

Lamentable! Cette ordure n'a été condamnée qu'à 6 mois fermes !!! Il faut que il y ait appel !!

Françoise | lundi 18 septembre 2017

Verdict beaucoup trop clément à l'égard d'une ordure irrécupérable !!
En plus, on se doute bien qu'il ne les fera pas les 6 mois....
Je souhaite qu'il rencontre en prison des détenus qui aiment les animaux et que , eux , rendent justice à ce magnifique chat au regard si profond et intelligent, en lui faisant ce que j'aurais aimé faire: le torturer à mort
Il faut vraiment être un montre pour ne pas avoir été ému par un si beau minou avec des yeux si expressifs !!

Il lui est interdit de détenir un animal mais c'est une farce..a t-il besoin d'en posséder un pour exercer sa violence ? Il a prouvé que non.

Le public n'a pas eu le droit d'assister au procès..; Encore une fois la Justice a fait preuve d'autorité auprès des plus faibles et de laxisme avec les salopards.

Pourquoi la compagne de ce pourri n'a t-elle pas été inculpée pour entrave à la justice ? C'est pourtant ce qu'elle a fait pour couvrir ce débile sanguinaire.

Merci à Christopher qui a initié la pétition, merci à One Voice qui s'est portée partie civile. Il faut continuer..Chevelu le méritait, lui qui ne demandait qu'un peu d'amour et qui faisait confiance, en toute innocence à l'humain.

Chevelu , petit ange ,mes plus tendres pensées vont vers toi. Je ne t'oublierai jamais .

Ayata | vendredi 15 septembre 2017

Ce pourri a été condamné à 6 mois de prison ferme, avec mandat de dépôt à la barre. Il dormira donc en prison ce soir. Interdiction à vie de détenir un animal également. Ce n'est pas cher payé pour un récidiviste... 😡

Keskeedee | vendredi 15 septembre 2017

Il me semble avoir lu sur un site juridique en ligne qu'un acte de cruauté envers un animal entraînant sa mort pouvait être passible de 3 ans de prison FERME et 40.000 €uros. J'ai du rêver?