le mercredi 08 novembre 2017 | 72

Mort de Nao, chat martyr

Après Chevelu, Griffin et bien d’autres, Nao s’ajoute à la longue liste des chats victimes de maltraitances et d’actes de cruauté infligés par l’humain. Notre association ne peut laisser passer de tels crimes et se doit d’intervenir : la Cellule Zoé est mobilisée pour démêler cette histoire sordide avec le soutien de la police et rendre justice au pauvre félin défunt.

Hr blog

Nao, retrouvé mort

Le 31 octobre 2017 au soir, à Bassens-en-Savoie, Nao sort de la maison de Madame X. Il se promène de temps à autre dans les alentours et dans un pré à proximité du domicile. Chaque matin et après ses escapades nocturnes, le chat répond présent dès l’ouverture des volets. Mais ce 1er novembre 2017, Nao n’est pas là.

Inquiète, Madame X dépose un avis sur Pet Alert et part à la recherche de son petit compagnon, sans succès. Le lendemain, en se rendant au travail, elle le retrouve dans le pré. Nao gît mort, sur son flanc droit : sa queue est arrachée, sa face tuméfiée et bleuie, et ses yeux sont opaques…

Fort heureusement, Madame X n’est pas seule à la découverte du corps : un policier passe au même moment et constate avec elle les blessures de l’animal. Le chat n’a pas de sang sur le corps et aucune trace n’est retrouvée sur les lieux : assassiné dans un autre endroit, Nao a très probablement été déplacé dans le pré. Après avoir récolté les éléments nécessaires pour porter plainte au commissariat de Chambéry, Madame X a l’autorisation d’enterrer Nao pour lui donner une fin des plus dignes.

One Voice se mobilise avec la Cellule Zoé

Lors du dépôt de procès-verbal, Madame X apprend qu’elle peut recevoir le soutien d’une association « d’aide aux victimes d’infractions pénales ». C’est donc vers notre association qu’elle se tourne et plus particulièrement vers notre Cellule Zoé qui défend les animaux victimes de cruautés. Côté police, l’enquête est ouverte. Sur les lieux où a été retrouvé Nao, une caméra est repérée par Madame X : espérons que les images puissent venir en aide à l’enquête et permettre d’identifier le ou les tortionnaires du petit félin… De notre côté, nous défendrons à titre gracieux le chat, et portons d’ores et déjà plainte pour actes de cruauté. Parce que nous sommes convaincus que des actes d’une telle violence ne sont pas tolérables et ce pour aucun être vivant !

Pour une condamnation exemplaire des actes de cruauté

L’association ne peut laisser les humains se permettre de tels actes sur nos chers compagnons de vie. En septembre dernier, nous nous étions portés partie civile pour Chevelu, décédé sous les violents coups d’un humain. À la suite du procès, le tortionnaire avait écopé d’une peine de six mois ferme. Pour rappel, ce dernier avait laissé mourir son chien avant de mettre un terme à la vie du petit chat. Il s’était même vu retirer la garde de son enfant ; un constat appuyant l’idée qu’il existe bel et bien un lien entre la violence exercée sur les animaux et celle faite aux humains.

L’affaire est à suivre mais en attendant, nous vous invitons à signer la pétition pour que toutes les violences, quelle qu’en soit la victime, soient condamnées. La liste ne doit plus s’allonger et les responsables de cruautés doivent répondre de leurs actes !

Hr blog

Dans la thématique

Timothy, le petit singe voyageur
P'tit Père a échappé à une tentative de noyade, après avoir été piégé!

Commentaires 72

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

EstelleR | mardi 30 janvier 2018

Il est temps que la justice Française considère les animaux à leur juste valeur: des membres de la famille, des êtres vivants dotés d'une grande sensibilité, d'émotions. Il est intolérable de les battre, les torturer, les assassiner, au même titre qu'un être humain.

Divine Coco | lundi 15 janvier 2018

Justice pour NAO et tous les autres animaux, pauvres victimes sans voix sans défense de monstres humains, de véritables psychopathes. Il faut des sanctions exemplaires, il faut faire réfléchir, s'ils risquent gros, forte amende et prison sans sursis, il y en aura peut-être moins, enfin j'espère.

fifi | lundi 15 janvier 2018

"Svp justice on n'en peut plus de ces assassinats répétés d'une violence de plus en plus inouïe et dont on peut imaginer sans mal la souffrance insupportable, innommable avec une queue arrachée et la face tuméfiée , bleuie qu'a vécu ce petit innocent si mignon parti tout simplement en balade. Justice par pitié réveillez-vous ! Votre laxisme ne fait qu'aggraver la situation. De plus en plus de gens se permettent d'empoisonner, d'assassiner et de voler nos boules de poils. Vous devez agir avant que l'escalade de ces crimes impunis ne suffisent plus à ces ordures et qu'ils s'en prennent impunément à nos enfants, à nos parents âgés et que les propriétaires décident de faire justice eux mêmes ... Rendez justice à ce petit Nao qui comme tant d'autres a eu la malchance de croiser le chemin d'êtres immondes et faites tout SVP pour que ces massacres cessent
Quant à vous propriétaires de grâce ne faites plus sortir vos chats il y a trop de malades par les rues de nos jours"

Niky | lundi 25 décembre 2017

C'est l'horreur et inadmissible de faire subir des tortures sur nao comme il l'a fait ; cet individu doit être condamné et prison pour longtemps. Il faudrait lui faire la même chose ce qu'il a fait subir à nao