le vendredi 13 septembre 2019 | 12

Micha , Glasha et Bony seront-ils laissés à leurs geôliers ?

Grâce à nos images des cachots de Micha, Glasha et Bony, tournées la semaine dernière, le ministère de la Transition écologique et solidaire a rouvert le dossier des ours exploités par le couple Poliakov depuis des décennies. Aujourd'hui, le ministère publie un arrêté qui demande à ses tortionnaires de soigner Micha, et ignore la détresse de Bony et Glasha. Notre combat pour ces 3 ours et tous les animaux aux mains de ces dresseurs de cirques continue!

Hr blog

Edit au 15.09.19

Vendredi 13 septembre, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire prenait un arrêté interdisant que Micha participe à quelque spectacle que ce soit, ordonnant qu’il soit soigné dans les cinq jours, au delà de quoi s’il n’allait pas mieux il irait dans un établissement médicalisé. Mais dès samedi 14 septembre, son tortionnaire conduisait l’ours mourant à au zoo/refuge de la Tanière, où Micha a été pris en charge immédiatement.
Nous sommes inquiets pour l’avenir de Micha, ses pattes et ses poumons sont le siège d’infections et d’inquiétantes analyses, mais nous sommes heureux qu’il soit enfin loin de son cachot. C’est une immense victoire, et une satisfaction incroyable d’avoir fait basculer son destin pour le mieux.
Pour Glasha, Bony, Mina la petite singe et l’ensemble des autres animaux exploités par le couple Poliakov le combat continue! Nous en sommes à notre quatrième plainte contre les Poliakov, nous ne lâcherons rien: plus aucun animal ne doit rester entre leurs mains. Quant aux dresseurs, ils devront répondre de leurs actes.

Mis dos au mur face à nos images, le Ministère propose des mesures insuffisantes

Les mots manquent pour expliquer à quel point le ministère de la Transition écologique et solidaire plante l'arbre pour cacher la forêt avec son arrêté publié ce matin.

Que dit l'arrêté?

En premier lieu, le ministère publie une interdiction de spectacles. C'était déjà le cas! Et visiblement pas respectée, ou tout du moins contournée par les Poliakov, car Micha a été filmé par Aves France, en représentation, à Racquinghem dimanche 8 septembre, au moment où nous révélions les images de son calvaire, et exhibé l'an dernier à la St Valentin, deux exhibitions pour lesquelles nous avons déposé plainte. 

Les animaux laissés à leurs tortionnaires

Micha doit être soigné dans les 5 jours, c'est bien, mais on confie à ses tortionnaires le soin de le faire soigner! Et qui vérifiera qu'il guérit? Les mêmes services qui avaient conclu l'an dernier que tout allait pour le mieux!  

D'autre part, Bony et Glasha sont ignorés -pas même cités dans l'arrêté ministériel- alors qu'eux aussi sont en grande détresse psychique et physique: malnutrition, grosseurs suspectes, dentition dans mauvais très préoccupant d'après les experts, stéréotypie marquée...

Au final, que va-t-il se passer?

Des ours restant dans des conditions scandaleuses, tout comme les chevaux, dromadaires, Mina le petit singe, perroquets, et totalement invisibilisés, alors que pour eux aussi le calvaire continue. Nous préparons une plainte pour l'ensemble de ces animaux en souffrance.

Suite à la publication de nos images, des témoins se sont fait connaître. C'est ainsi que nous savons que pendant la canicule 2018, les 3 ours sont restés 8 jours enfermés dans leurs cachots sans aucune isolation, et dans la torpeur, puisqu'il y a juste des trous en guise de fenêtres, et pas même de porte à ce bâtiment au toit noir. Autant dire qu'ils ont vécu dans un four, sans eau potable.



One Voice prépare sa quatrième plainte

Pour les animaux détenus par les Poliakov, nous dénonçons les conditions de détention depuis plus de quinze ans, et les images des spectacles ne suffisent pas: il faut celles des cellules. On vient d'en avoir la preuve.
Car pour les visites réglementaires des agents de l’État, la procédure veut qu'ils préviennent à l'avance, ce qui donne aux dresseurs le temps de faire un grand ménage avant leur arrivée. Plus de toiles d'araignées dans les cachots, pas de fruits moisis dans les frigos, plus d'asticots sur les pattes des animaux, de l'eau fraiche mise à disposition et l'exploitation peut continuer de plus belle.
C'est ce qui était arrivé l'année dernière, et c'est pourquoi notre plainte était en passe d'être classée sans suite.

Des mesures dérisoires, malgré l'évidence

Que se serait-il passé sans nos images? Rien. Alors que notre biodiversité s'amenuise de jour en jour, et que partout en Europe le mouvement s'accélère pour un continent sans cruauté sur les animaux (vingt pays ont déjà interdit aux cirques itinérants l'exploitation d'animaux).
Que se passe-t-il dans les cirques où nous n'avons pas accès aux camions, aux quartiers d'hiver des animaux?

Les experts continuent d’analyser les plus de 200 heures de vidéos des ours dans leurs geôles sombres et sales, et dans leur enclos envahi de rats. Ces images, les premières expertises édifiantes, nous les avons envoyées à la justice et au Ministère. Nous remercions Elisabeth Borne de nous avoir répondu, mais lui demandons d'aller plus loin et d'agir aussi, notamment, pour Bony et Glasha. 

Nous attendons aussi beaucoup de la justice, et prévoyons d'assigner la préfecture du Loir-et-Cher en justice (comme nous l'avons fait avec succès pour l'élevage de chiens de Mézilles) s'il faut en arriver là pour sauver l'ensemble des animaux restés aux mains des dresseurs. Continuez à signer la pétition pour Micha, Glasha et Bony.

Julia Mothé
Hr blog

Dans la thématique

Micha, Glasha et Bony : les vétérinaires alarmés!
Micha, Glasha et Bony, trois ours de cirque mourants, dans des cellules en France

Commentaires 12

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Titine | vendredi 20 septembre 2019

Bravo à One Voice, il faut continuer et retirer tous ces pauvres animaux à ces tortionnaires.

PRIMPRENELLE | lundi 16 septembre 2019

C'est bien la FRANCE, une mesure comme celle-ci, on agit quand on ne peut pas faire autrement.
Les autres ours vont rester dans leur misère!!! A Vomir.

Je vais signer cette pétition.
En France, la P.A. est complètement laissé à l'abandon même par les "écologistes".
C'est aberrant quand nous savons qu'il y a une chaîne qui ne peut être brisée : les humains, les animaux et la nature. NOUS VIVONS TOUS EN SYNERGIE. Les écologistes ne sont ils pas capables de le comprendre. IL NE SERT A RIEN DE SE LAMENTER SUR LE CLIMAT SI NOUS NE PRENONS PAS DES MESURES FORTES POUR LES ANIMAUX (qui font partie de la chaîne)

Soyez ferme ONE VOICE comme vous le savez le faire : les autres ours doivent être retirés à leurs geôliers.
Il y a d'autres ours et même des loups en France qui sont dressés !!! pour animer des fêtes médiévales (par ex)
QUAND LES MAIRES ET LES COLLECTIVITES APPRENDRONT ILS A RESPECTER LA VIE ANIMALE ??
Les spectateurs eux aussi SONT RESPONSABLES (comme pour les cirques, manèges à poneys) Si il n'y avait que TRES PEU de spectateurs, les collectivités renonceraient à faire venir des montreurs d'ours et les associations pourraient récupérer ces pauvres animaux pour les mettre dans des sanctuaires.

La fée du lac | dimanche 15 septembre 2019

Qu'on leur interdise de posséder quelqu'animal que ce soit. En attendant il faut sauver les autres aussi.

Nath | dimanche 15 septembre 2019

Quand les politiques vont-ils comprendre que c'est la dignité de la France qui est en question dans ces faits épouvantables... Arrêtons de faire croire que la France est un pays moderne avec des droits quand les pays voisins comme la Norvège, la Suède, etc ont déjà une police des animaux... Ils sont 10 fois plus respectueux que nous ne le sommes avec les êtres vivants de cette planète, c'est la base de l'écologie !! Nous n'entendons jamais les politiciens écologiques en parler... La défense de la vie animale sur terre est la base de l'écologie il faut que ce soit dans leur programme.