le mardi 01 septembre 2020 | 53

Menace sur les tourterelles des bois : une décision invraisemblable

Une espèce en déclin ainsi qu’un quota de chasse fixé, c’est la dernière décision invraisemblable prise concernant les tourterelles des bois. One Voice attaque cet arrêté insensé en référé devant le Conseil d’État. Audience le 10 septembre !

Hr blog

Les tourterelles des bois sont timides. Les observer est difficile car elles préfèrent se cacher dans la végétation, en particulier dans les haies et les broussailles. Classée vulnérable par l’UICN, l’espèce est en déclin depuis de nombreuses années, victime principalement de la disparition de son habitat, de la chasse et du braconnage. 

Un plan de conservation à l’échelle mondiale, et un autre à l’échelle européenne ont été mis en place...

Mais c’était compter sans le poids du lobby de la chasse en France. 

Un projet d’arrêté fixant un nouveau quota de 17460 tourterelles – et qui va le contrôler ? Un agent derrière chaque tireur ? - pour la saison de chasse à venir a été soumis à consultation publique... Et malgré plus de 75 % d’avis défavorables, l’arrêté a été pris ! Malgré aussi l’avis motivé de la Commission européenne, demandant à la France de se mettre en conformité avec sa Directive Oiseaux, resté lettre morte puisque le « chasseur français » veut pouvoir tirer sur les petites tourterelles. Quel gestionnaire de talent ! Tuer des oiseaux menacés d’extinction, protégés ailleurs en Europe, parce que quoi ? 


L’argument ultime émane de la Fédération nationale des chasseurs, qui pose que le problème des tourterelles, c’est la disparition de leur habitat, et non la pression de la chasse. Selon elle, on peut donc continuer à chasser ! Or, ce qu’écrit l’UICN à ce sujet, c’est que la chasse pendant la migration, notamment en France, constitue l’une des menaces principales avec près de 40000 oiseaux tués chaque année dans notre pays, sans compter près de 0,6 millions d’oiseaux victimes de la chasse illégale dans 27 pays méditerranéens. 

Pour sauver les tourterelles, il faudrait bien sûr aussi protéger leur habitat, haies et broussailles, d’ailleurs également importantes pour un très grand nombre d’autres espèces. Continuer à les tuer en devient donc d’autant plus insensé !

Face à cette décision scandaleuse, One Voice a déposé un recours devant le Conseil d’État. L'audience aura lieu le jeudi 10 septembre 2020. Les pleins pouvoirs accordés au lobby de la chasse n’ont que trop duré ! La France ne doit pas être une zone de non-droit pour la nature !

Annie Réma
Hr blog

Dans la thématique

Les tourterelles des bois graciées !
Pour les oiseaux, nous assignons le ministère de l'Écologie devant le Conseil d’État

Commentaires 53

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Cécé | jeudi 10 septembre 2020

Merci Onevoice d'être là pour défendre le vivant avec lucidité.

Dominique | dimanche 06 septembre 2020

Très bonne initiative qui a l'air d'être payante, je vous soutiens, la Tourterelle des Bois est une espèce protégée. J'avais repondu à la consultation publique. J'ai aussi répondu à celle du loup. Je me suis aperçue que depuis l'arrêté de 2018, le plafond maximum d'abattage du loup qui était de 10 % était passé à 17 et 19 % en 2019 et 2020 et pour 2021, il passerait à 19 et 21%, nous ne pouvons pas laisser passer cela. J'ai aussi pensé samedi dernier aux chiens de Mézilles et à l'élevage du Cantal. J'ai répondu également aux consultations pour les renards et les blaireaux. Nous avons obtenu deux belles victoires: en Seine Maritime et éviter le massacre de 1430 renards et grâce à une pétition, reçue de l'état
une subvention de 20 millions d'euros en faveur des petites associations et refuges. Reste l'histoire du petit louveteau à clarifier

Isabelle | dimanche 06 septembre 2020

Merci One voice d'être toujours là pour défendre la cause des animaux.
C'est vrai qu'ils ne peuvent pas voter mais nous oui !
Nous sommes très nombreux à ne plus vouloir laisser faire les chasseurs alors votons intelligemment et en attendant tous avec One Voice et les autres sociétés de protection des animaux !

Yvabra | dimanche 06 septembre 2020

Qu'ajouter de plus, tous ces commentaires (Trochu en particulier ) résument bien la situation : les animaux sont devenus la cible de ce gouvernement qui extermine tout, en grande partie pour satisfaire les chasseurs, c'est une honte ! Bravo à ONE VOICE qui tente de faire stopper ces décisions lamentables ! Que va-t-il nous rester de la nature ? Je suis écoeurée de voir tout ce que les animaux subissent!!