le lundi 04 juillet 2022 | 10

Marché fermier « Macellum » : lettre ouverte à la ville de Metz


Mis à jour le 02 septembre 2022

Alertée par la tenue du marché fermier « Macellum » les 25 et 26 juin 2022 dans les jardins de l’esplanade de Metz, nous avons envoyé ce courrier au maire de la ville, François Grosdidier.

Hr blog

Monsieur le Maire,

Notre association a été alertée par la tenue du marché fermier « Macellum » les 25 et 26 juin 2022 dans les jardins de l’esplanade de Metz.

En notre qualité d'association ayant pour objet notamment de protéger et de défendre les animaux et l'environnement, nous demandons par la présente de bien vouloir examiner nos arguments avec attention.

Plusieurs animaux domestiques (lapins, pigeons, vaches, ânes, poules) ont été exposés aux visiteurs dans des enclos ou dans des cages. Cette installation pose un problème non seulement concernant le bien-être des animaux mais également vis-à-vis du message qu'elle véhicule.

Cet environnement est totalement inadapté au bien-être des animaux. Exposés à la vue et aux mains de tous, les animaux n'ont aucun moyen d'échapper au bruit et à l'agitation. Plus encore, les animaux détenus dans des cages, comme les lapins, peuvent être sollicité en permanence par les visiteurs. Les poules sont détenues dans des cages individuelles sans perchoir ni aucun enrichissement environnemental.

En outre, cette exhibition, à destination principale des enfants, est anti-pédagogique. Quel exemple donne-t-elle aux jeunes générations ? Les animaux sont considérés comme de simples objets que l'on peut toucher et solliciter sans se préoccuper de leurs désirs et besoins. Cette réification de l'animal va à l'encontre, sous de nombreux aspects, de l'éducation de générations futures plus respectueuses de leur environnement et des individus avec qui elles le partagent.

Une telle situation ternit assurément l'image de Metz qui dispose par ailleurs d'un intérêt culturel incontestable. La célébration des traditions et du terroir ne doit pas s’effectuer au détriment du respect des animaux. Pour toutes ces raisons, nous vous demandons de renoncer à l’avenir à l’exhibition des animaux dans de telles conditions, en privilégiant les spectacles plus éducatifs.

Vous remerciant de l’attention que vous avez portée à cette lettre, nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de notre parfaite considération.

Muriel Arnal
Présidente de One Voice

Hr blog

Dans la thématique

Ferme pédagogique de la Foire européenne de Strasbourg : lettre ouverte à Jeanne Barseghian Tiercé de cochons : lettre au maire de Vabres l’Abbaye

Commentaires 10

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

mameu61 | mardi 13 septembre 2022

C'est épouvantable de constater qu'aujourd'hui encore perdurent des façons de faire rigoler le public ou de montrer des animaux dans des cages exigües.
J'aime les éléphants, les singes, les tortues... mais je les regarde soit à la télé soit sur l'ordi. Ça me va très bien (à la maison ce sont 7 chats, 4 chiens et 4 poules) donc j'ai de quoi m'occuper et de parler "animal".

AmbreRose78 | mardi 13 septembre 2022

C’est écœurant et inadmissible … pauvres petites bêtes !!!! STOP

Isaline | lundi 18 juillet 2022

N'importe quoi!!
Un peu de respect envers les animaux serait bien venu.

Franny | samedi 16 juillet 2022

Voilà pourquoi je ne vais plus au marché. Même si certains marchés hebdomadaires n'ont rien à voir avec celui ci - où exposition systématique d'animaux vivants - il n'empêche que le spectacle de poules, pigeons entassés les uns sur les autres, m'indispose et me révolte.
A quand une prise de conscience générale et à tous les niveaux des populations vis-à-vis de nos semblables ?