le mardi 05 mai 2020 | 23

Louveteau de Valberg, lettre à l'OFB

Hr blog

Photo © Réseau loup lynx

Monsieur Louis Bernard
Chef de service
Service départemental de l’Office français de la biodiversité
Le Broc Center - ZID 1er avenue – BP 454
06515 CARROS CEDEX

Monsieur le Chef de Service,

Le 2 novembre 2019, un louveteau a été capturé par vos services aux portes du parc national du Mercantour avant d’être placé en observation dans un centre de soin à la faune sauvage.

Monsieur Yoann Toubhans, sous-préfet des Alpes-Maritimes, avait ainsi déclaré à la presse que la possibilité de sa remise en liberté serait décidée par les autorités environnementales.

De très nombreuses personnes se sont émues du sort de ce louveteau et souhaitent avoir de ses nouvelles. Ainsi, la pétition en ligne « Où est le louveteau de Valberg ? », lancée le 28 mars 2020 à l’initiative de citoyennes, a récolté à ce jour 45 029 signatures.  

Dans le cadre du droit d’accès aux informations environnementales prévu par l’article L124-1 du code de l’Environnement, nous vous prions ainsi de nous informer sur la situation actuelle du louveteau. 

Nous souhaiterions que vous nous communiquiez la date de sa remise en liberté ou de son décès le cas échant. A défaut, nous souhaiterions que vous nous indiquiez le nom de l’établissement dans lequel il est détenu.

Nous vous remercions en conséquence de nous transmettre une copie des documents attestant de sa situation.

Vous remerciant de lattention que vous avez portée à cette lettre, nous vous prions de croire, Monsieur le Chef de Service, en lassurance de notre parfaite considération.

Muriel Arnal,
Présidente de One Voice

Hr blog

Dans la thématique

Au Centre de Conservation pour Chimpanzés de Guinée, nos plus proches cousins reprennent vie
À Toulouse, le havre de paix pour tortues s’agrandit !

Commentaires 23

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

MARC | samedi 06 juin 2020

Ce n'est pas un objet pensons au bien-être de nos 4 pattes
Marc

maryline millet | jeudi 21 mai 2020

Lamentable !
Quelle honte !
Il faut punir sévèrement.

Aline | dimanche 17 mai 2020

Inadmissible et honteux, où est ce louveteau ? Il faut le soigner et le remettre en liberté. Ça suffit les horreurs

Sylvie | samedi 16 mai 2020

S'il-vous-plaît !!!