le jeudi 12 octobre 2023 | 2

Loups : la Coordination Rurale de Haute-Vienne (CR87) tente de bâillonner One Voice en faisant interdire une manifestation

Loups : la Coordination Rurale de Haute-Vienne (CR87) tente de bâillonner One Voice en faisant interdire une manifestation

Mis à jour le 15 février 2024

Pour demander la fin du massacre des loups dans notre pays, One Voice organise tout au long du mois d'octobre des actions militantes dans différentes communes de France.
Ce samedi 14 octobre à Limoges, une animation est prévue par nos bénévoles pour informer le public sur les loups, leur sensibilité, leur intelligence, leur mode de vie et l’importance de leur place dans la biodiversité. La coordination rurale de Haute-Vienne, effrayée par un stand de sensibilisation, tente de faire interdire notre manifestation à coups de communiqués de presse. Nous lui souhaitons bien du courage car One Voice n’a jamais reculé pour défendre les loups.

Hr blog

Les meutes sont en réalité de véritables familles, où chaque individu a son rôle à jouer pour la survie de chacun. Contrairement à ce que leurs détracteurs tentent de faire croire en les diabolisant, les loups ne représentent pas de danger pour les humains, qu’ils cherchent à éviter autant que possible.

Mais manifestement, à la CR 87, plutôt que de s’informer, on persiste à propager les mêmes sempiternelles fadaises sur les loups. Voire, on laisse libre cours à une imagination débordante : ainsi, chacun pourra lire que « ces loups ont été lâchés, et même les associations Pro-loup ont reconnu l'existence d'élevages clandestins complètement opaques et difficilement gérables. »

Un syndicat notoirement anti-loups

Ce même groupement, qui s’oppose à une manifestation à vocation pédagogique, déclarée et autorisée par la préfecture, n’hésite pourtant pas à inciter ses membres à commettre des infractions. Ainsi, fin 2021, la Coordination Rurale 87 appelait ouvertement à braconner les loups ! « En Haute-Vienne, nous avons du plomb et du poison et nous régulerons par nous-mêmes ! », disait alors son représentant dans la presse.

Nous ne céderons en rien à cette tentative d'intimidation d’un lobby mortifère, qui envoie chaque année plus d’un milliard d’animaux à l’abattoir en France et milite pour exterminer les loups, déjà dans une situation de vulnérabilité critique. Nous serons bien présents ce samedi à Limoges pour défendre leur droit à vivre en paix. Déjà 138 d’entre eux ont été abattus cette année, 6 autres braconnés, et le massacre n’est malheureusement pas terminé. L’État a en effet revu le nombre maximum de tirs dérogatoires à la hausse, autorisant la mise à mort de 209 individus pour 2023. Sans compter ceux qui meurent « accidentellement » de causes purement humaines : circulation, piégeage

Venez nous rencontrer à Amiens (80), Digne-les-Bains (04), Montpellier (34), Limoges (87), Metz (57), Aix-en-Provence (13), Troyes (10), Flers (14) ; à Rouen (76) ; à Nantes (44), Bar-Le-Duc (55), et à Strasbourg (67). En attendant la fin des tirs, signez notre pétition pour demander le respect pour les loups.

Cléa Capelli
Hr blog

Dans la thématique

Deux audiences à Besançon et Toulon pour défendre les loups contre les tirs À Lyon, on cohabite avec les ragondins plutôt que de les massacrer sans cesse

Commentaires 2

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

Alexandre | jeudi 19 octobre 2023

Révoltant sûrement, incompréhensif de la part des autorités, non.

5 millions de chasseurs en France + x milliers d'éleveurs ovins/bovins, ca représente un électorat qui justifie, pour une majorité de nos élus, de fermer les yeux sur les atrocités commises à l'encontre de la faune sauvage...

trochu | lundi 16 octobre 2023

Vraiment révoltant et incompréhensif toute cette haine du loup parmi même les autorités ce qui est d'autant plus choquant. Vouloir à tout prix les décimer et les détruire et pour quelles raisons ? Tous ces individus auraient dû regarder vendredi soir un documentaire animalier sur le loup, sur un passionné du loup qui les suivaient à la trace et plaçait des caméras un peu partout pour mieux les observer et les admirer. La conclusion est très simple et réelle, le loup est un animal pacifique qui n'attaque pas l'humain, il est très intelligent et sensible. Si le loup se rapproche des troupeaux et tue des animaux ce n'est que pour se nourrir car leurs environnements sont de plus en plus détruits et envahis par les humains ce qui est honteux. Il en revient à ces mêmes humains de réfléchir à trouver des solutions inoffensives et dissuasives pour éloigner les loups des troupeaux et non pas de les pourchasser et les massacrer, ce n'est qu'effrayant et nous ne pouvons le tolérer, le loup doit être défendu et protégé dans son habitat naturel.